Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

Un rabbin agressé gare du Nord à Paris
21/04/2007

« Le grand rabbin de la région Nord-Pas-de-Calais a été agressé jeudi gare du Nord, à Paris, alors qu’il se trouvait de passage dans la capitale, apprend-on de sources policière et judiciaire. Elie Dahan a été frappé au visage par un homme qui a réussi à prendre la fuite. » (Desinfos.com).

Sur le site Desinfos.com.


19 avril 2007

Le rabbin de la communauté du Nord-Pas-de-Calais, Elie Dahan, de passage à Paris, a été agressé et blessé à l’oeil jeudi en fin de matinée, par un jeune homme, à la gare du Nord à Paris, a-t-on appris de sources concordantes.

Selon une source proche de l’enquête, le rabbin a été agressé dans les couloirs de correspondance de la gare par un jeune individu noir qui l’a insulté et frappé. Le rabbin Dahan a été soigné à l’hôpital voisin de Lariboisière de plaies à l’oeil et à l’arcade sourcilière.

Selon le Bureau national de vigilance contre l’antisémitisme qui a "dénoncé et condamné l’agression antisémite" dont a été victime le rabbin, l’agression s’est produite entre 11h 00 et 12h 00.

Le rabbin "circulait dans le couloir de la gare du Nord", lorqu’il "a été pris à partie par un individu qu’il décrit comme un jeune homme de couleur, âgé d’environ 25 ans, lequel accompagné d’une jeune femme, le menace : "Sale feuj ne me regarde pas comme ça. Sale feuj je vais te frapper", rapporte le Bureau. L’individu passe ensuite "à l’acte et frappe le rabbin au visage et s’enfuit".

Blessé à l’oeil, le rabbin a été "conduit à l’hôpital" pour y recevoir des soins alors que son état a été "déclaré non grave", toujours selon la même source.

Quant à l’agresseur, il a réussi à prendre la fuite, a-t-on confirmé de source proche de l’enquête.

Une enquête a été confiée à la 2e division de police judiciaire, qui devra déterminer les motifs de cette agression. "On ignore pour l’instant quelle est la nature de cet acte", a-t-on précisé au parquet de Paris.

Interrogé par l’AFP, Ariel Goldmann, membre du bureau exécutif du CRIF, a estimé que M. Dahan avait été agressé en "sa qualité de juif plutôt que de rabbin", qui portait "barbe et chapeau", un signe de piété de tout juif pratiquant. La victime a déposé "plainte au commissariat de police", alors que l’agresseur a disparu, selon la même source. Le Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) a fait part de sa "vive émotion" et de "toute sa solidarité". Dans un communiqué, le Crif "demande aux pouvoirs publics de tout mettre en oeuvre afin d’interpeller son agresseur".

Bertrand Delanoë, le maire socialiste de Paris, a souhaité que l’enquête de police "permette l’arrestation rapide de l’auteur de ces faits insupportables."
"Il s’agit là d’une atteinte aux valeurs de respect et de diversité, qui sont au coeur de l’identité parisienne", a-t-il déclaré dans un communiqué.

 

© Desinfos.com

 

Mis en ligne le 20 avril 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org