Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

Cible des représailles médiatiques pour les caricatures de Mahomet : l’Holocauste, M. Macina
08/02/2006

Sans attendre le résultat du concours lancé par Farid Mortazavi, responsable de la rubrique dessins et caricatures du grand journal iranien, Hamshahri, visant à collecter les «12 meilleures caricatures de l’Holocauste», le site d’une organisation politique flamande belge, qui ne cache pas son antisémitisme viscéral, vient de mettre en ligne ce qui constitue, semble-t-il la caricature la plus obscène de l’Holocauste jamais publiée. Nous vous faisons juges. (Menahem Macina).
Update, 08/02/06
 
Nouvelle adresse du site de l’AEL, devenu AEL Blog : http://arabeuropean.blogspot.com/
 
07/02/06
 
 
Dans le cadre de sa "Campagne de ’liberté de la presse’" (voir plus bas), le site de l’Arab European Ligue [1] publie une caricature abominable, que nous reproduisons à regret, dans le seul but de montrer le vrai visage de ceux qui nous haïssent. De même, contrairement à notre politique consistant à éviter, autant que possible, de référer aux sites qui diffusent des messages de haine, d’antisémitisme et de négationnisme, nous croyons utile d’indiquer le lien direct à cette abomination, pour ne pas que certains croient qu’il s’agit d’une manipulation. Bien entendu, nous avons réalisé des copies d’écran de cette page *.
 
Titre donné par l’AEL à cette déjection immonde :
"Hitler joue les Dutroux"
© arabeuropean.org
 
 
Texte du manifeste de lancement de la campagne de "liberté de presse" [2],
telle que la conçoit ce site de haine.
 
Traduction française : Menahem Macina
 
L’AEL a lancé une Campagne de liberté d’Expression
L’Europe est-elle logique en matière de liberté ?
 
L’AEL publiera systématiquement des caricatures osées, réalisées par notre caricaturiste-maison, « Nabucho ». Elles briseront beaucoup de tabous en Europe.
  • Après les leçons de liberté d’expression et de tolérance que les Européens ont administrées aux Arabes et aux musulmans ;
  • et puisque de nombreux journaux européens ont reproduit des caricatures danoises du Prophète Mohammed ;
  • l’AEL a décidé d’entrer dans ce jeu des caricatures et d’user de son droit à l’expression artistique.
 
Tout comme les journaux européens affirment qu’ils veulent seulement défendre la liberté d’expression et n’ont aucune intention d’offenser les musulmans, nous insistons également sur le fait que nos caricatures n’ont pas pour but d’offenser qui que ce soit et ne devront pas être considérées comme une expression d’hostilité envers quelque groupe, communauté, ou fait historique que ce soit.
 
Il est temps de briser des Tabous et de franchir les lignes rouges, nous ne voulons absolument pas être à la traîne.
 
--------------------------
 
Notes du traducteur
 
[1] Créée en février 2000, la Ligue Arabe Européenne est une « organisation politique fondée en Flandre belge […] Son idéologie, à la fois islamiste et nationaliste arabe (notamment nassériste), est sous-tendue par un antisionisme qui masque mal l’antisémitisme. Elle parle d’ailleurs d’Israël comme de « l’entité sioniste » (« zionistische entiteit », dans ses documents en langue flamande). » Extrait d’une notice détaillée rédigée par Jean-Yves Camus pour le site Proche-Orient.info (accès réservé aux abonnés).
 
[2] Nous sommes redevables au site Proche-Orient.info qui a relayé l’information et reproduit la caricature obscène dans ses pages intérieures. Sans la mention qu’il fait du lien au site responsable, nous n’aurions pas été en mesure de mettre en ligne aussi rapidement ce bref reportage. Mais l’antériorité de cette nouvelle revient au site Judeoscope, qui, le premier, s’est fait l’écho de ce concours; voir "In response to Mohammed cartoons, Arab European League publishes anti-Semitic cartoons".
 
* Copie d’écran de la page incriminée sur le site désormais inaccessible:
 
 
--------------------------
 
© upjf.org
 
[Merci à R.R. Buxelles, de nous avoir aidés à retrouver la trace de ce site délinquant.]
 
Mis en ligne le 07 février 2006, par M. Macina, sur le site upjf.org