Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Shoah

Lueur d’espoir : Une conférence en Indonésie pour affirmer la réalité de la shoah
18/06/2007

17/06/07

 

Texte repris du site "Un écho d’Israël".

 

Rédaction


Le plus grand pays musulman du monde a organisé un colloque, à l’initiative de l’ancien président indonésien,
Abdurrahman Wahid, dont l’un des buts est de lutter contre la négation de la Shoah dans le monde arabe. Des rabbins, des rescapés de la shoah et des chefs religieux musulmans et chrétiens ont participé à cette conférence du 12 au 13 juin.


Ce colloque qui s’est tenu sur l’île indonésienne de Bali était, en fait, une « anti-conférence de Téhéran » organisée en décembre 2006, en Iran, par le président Ahmadinejad, qui remettait en question le génocide des juifs durant la Deuxième Guerre mondiale. A ce colloque avaient participé des rabbins américains de la communauté anti-sioniste ultra-orthodoxe des ‘Netouré Karta’.

 

C’est l’ancien président indonésien, considéré comme un leader musulman modéré, Abdurrahman Wahid qui a préparé, dans la discrétion, cette réunion.

Il a déclaré dans une conférence de presse :

« Même si je suis un bon ami du président iranien, Mahmoud Ahmadinejad, je dois dire qu’il se trompe. Il a falsifié l’histoire. »


Des rabbins étaient invités, dont un rabbin israélien, Daniel Landes, directeur de l’institut d’études juives de Jérusalem, qui a déclaré à l’Agence France Presse :

« Etant donné que la plupart des histoires relatives à l’holocauste se sont produites en Occident, rares sont les témoins naturels, dans les pays musulmans, qui peuvent dire "nous savons la véracité des faits" ».


L’ancien Grand Rabbin d’Israël et actuel Grand Rabbin de Tel Aviv, Meïr Lau, était également invité à cette conférence, mais les autorités indonésiennes ont annulé sa participation parce qu’il est détenteur d’un passeport diplomatique. L’Indonésie n’a pas de relations diplomatiques avec Israël.


Un autre bémol : les autorités ont interdit aux médias indonésiens d’annoncer la conférence avant son ouverture.

 

© Un écho d’Israël

 

Mis en ligne le 18 juin 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org