Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Shoah

La Shoah supprimée de l’enseignement britannique? Un gros canular...
08/06/2007

Nous reproduisons, ci-dessous, la version anglaise du communiqué du Bnay Brith et sa traduction française, que nous adresse une internaute qui avait relayé l’intox en toute confiance. Dès réception de l’information, il y a quelques jours, j’avais procédé à une vérification. Il en ressortait que rien, pour l’instant, ne l’étayait. Dans le doute, j’ai choisi de ne pas diffuser l’information qui paraissait "hénaurme". Bien m’en a pris. Que cela nous serve de leçon et nous dissuade de nous "jeter" sur toutes les nouvelles sensationnalistes et catastrophalistes. Pour être crédibles, nous ne devons pas crier "Au loup" sans raison, de peur de ne pas être crus à l’avenir, même si la nouvelle est avérée, cette fois. (Menahem Macina).

08/06/07

Après vérification, veuillez noter que le message "Honte à l’Angleterre" s’avère être un hoax, mais restons vigilants, il n’y a pas de fumée sans feu...

 
Suite à la circulation d’un email affirmant que les écoles anglaises n’enseigneraient plus l’histoire de la Shoah, le BBI [Bnai Brith International] a reçu du Gouvernement Britannique l’assurance que c’était faux.
 
Lors d’une réunion avec les dirigeants du BBI, Alan Charlton, chef de mission adjoint à l’Ambassade anglaise (à Washington) a souligné que l’enseignement de la Shoah était important et faisait bien partie du programme scolaire anglais, qui comprend l’enseignement de la Deuxième Guerre mondiale.
 
Charlton a déclaré que le gouvernement a fixé un programme pour les années scolaires 2006-2008 prévoyant d’envoyer deux élèves de chaque école secondaire à Auschwitz-Birkenau.
 
Les écoles, ainsi que les comités directeurs, travaillent avec des organisations comme le Anne Frank Trust, le Centre culturel Juif de Londres et la bibliothèque Wiener à Londres, pour des développements ultérieurs de ressources adéquates et de programmes.
 
Après avoir consulté les dirigeants du BB en Grande-Bretagne, le BBI a dorénavant l’assurance que les étudiants anglais continueront à apprendre l’histoire de la Shoah, une tragédie de dimension exceptionnelle.
 
 


 
 
 
U.K. OFFICIALS ASSURE B’NAI B’RITH THAT THE HOLOCAUST WILL CONTINUE TO BE TAUGHT IN BRITISH SCHOOLS
 
(Washington, D.C., April 30, 2007)—B’nai B’rith International has issued the following statement:
 
We welcome the reassurance by the British government that a widely circulated email claiming that schools in the United Kingdom would no longer teach about the Holocaust is untrue.
 
In a meeting with B’nai B’rith leaders, Alan Charlton, British deputy head of mission at the British embassy, underscored that Holocaust education remains an important, and mandatory, part of the core British school curriculum, which also includes the study of WWII.
 
Charlton said the government signed onto a program for the 2006-2008 school years to allow two students from each secondary school in the U.K. to travel to Auschwitz-Birkenau as an extension of the core curriculum.  Schools and school boards also work with organizations like the Anne Frank Trust, the London Jewish Cultural Centre, and the Wiener Library in London to further develop pertinent resources and curricula.
 
After consulting with B’nai B’rith leadership in the United Kingdom, we feel confident that school children throughout the U.K. will continue to learn about the Holocaust—an event of unmatched tragic proportions.
 
B’nai B’rith International, the global voice of the Jewish community, is the oldest and most widely known Jewish humanitarian, human rights, and advocacy organization.  Since 1843, BBI has worked for Jewish unity, security, continuity, and tolerance. 
 
[Textes aimablement transmis par Michka, Paris.]
 

Mis en ligne le 8 juin 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org