Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

Entebbe serait un coup monté par Israël et un mouvement palestinien dissident de l’OLP, M. Macina
06/06/2007

La "révélation", par l’AFP, d’une prétendue implication israélienne dans l’affaire des otages d’Entebbe fait scandale, au moins dans les milieux juifs favorables à Israël. Certains n’hésitent pas à parler d’«intoxication». Une sombre et triste affaire qui illustre l’antipathie, pour ne pas dire la haine, irrédentistes, d’une certaine intelligentsia britannique et française qui ne supporte pas que "ce petit pays de m..." parvienne à survivre et même à prospérer, dans les conditions d’hostilité, de guerre larvée et de terrorisme barbare qui sont les siennes. (Menahem Macina).

05 juin 2007


Selon Ilan Tsadik, de Metula News Agency (1), "
L’AFP… a accusé hier [1er juin] Israël d’avoir organisé le détournement du vol Air France 139, le 27 mai 1976, avec 83 Israéliens à bord, sur Entebbe." Il déplore que nulle réserve ni style conditionnel ne viennent tempérer cette dépêche, dont le titre est ’Les services secrets israéliens impliqués dans le détournement d’Entebbe (archives GB)’. "Pourquoi", se demande l’auteur, "la mention "(archives GB)" figure-t-elle dans l’intitulé "? Il donne lui-même la réponse : "Parce que l’AFP se défausse de ses responsabilités éditoriales en présentant la ’révélation’ monumentale comme provenant des Archives nationales britanniques". Et de fait, nous explique l’auteur, des documents, authentiques ont effectivement été rendus publics, le 1er juin, par ces services. Et Tsadik de préciser : "Rien, ni dans la communication du diplomate, procédant de la routine de sa tâche, ni dans la réaction du Foreign Office, n’incite à croire, une seule seconde, que l’accusation transmise... était digne d’attention." ….


Autant le style du communiqué de l’AFP est circonspect, voire alambiqué à souhait, sans doute pour prémunir la célèbre agence de l’accusation de reprendre, sans recul critique, une information non confirmée, autant celui de l’article qui figure sur le site Web de France 2, a un ton assuré, voire péremptoire (2).

Son auteur nous apprend que "des documents du gouvernement britannique… rendus publics vendredi [1er juin] par les Archives nationales, indiquent que le détournement aurait été organisé par les services secrets israéliens et le Front populaire de libération de la  Palestine". Le but de cette ’alliance contre nature’, aurait été d’"obliger la France à modifier sa politique au Proche-Orient".


Selon cet article anonyme, l’objectif était "d’obliger la France à modifier sa position pro-OLP au Moyen-Orient et d’empêcher le rapprochement entre l’OLP et les Américains…" Le diplomate avait également précisé que "l’opération avait pour objectif de torpiller la position pro-OLP de la France et d’empêcher le rapprochement croissant entre l’OLP et les Américains".

Le diplomate [
D.H. Colvin], dont l’article rapporte les propos (dans un français boiteux !), est censé avoir dit : "Leur cauchemar est qu’après les élections de novembre, on va voir [sic] une Pax Americana s’imposer au Proche-Orient, qui sera à l’avantage de l’OLP (qui va gagner une respectabilité internationale et peut-être le droit d’établir un Etat sur les territoires évacués), et au détriment du Front du refus (qui sera littéralement exclu de tout accord de paix global et perdra sa raison d’être), et Israël sera forcé d’évacuer les territoires occupés". Et de préciser que "le FPLP avait attiré toutes sortes d’éléments violents, dont certains ont été infiltrés par les Israéliens".


Le Times online (3) réagit, lui aussi, à l’information. Son journaliste, Fran Yeoman, nous apprend que « des diplomates britanniques ont envisagé la possibilité qu’il se pouvait que le détournement de l’avion qui avait mené au raid israélien fatal contre l’aéroport d’Entebbe, en Ouganda, ait été l’œuvre d’agents des services secrets israéliens… »

Idi Amin avait collaboré avec les pirates de l’air et permis à l’avion de se poser à Entebbe. Selon Yeoman, "quatre jours auparavant, Mr Colvin avait rédigé un rapport confidentiel, rendu public pour la première fois par les Archives Nationales britanniques, dans lequel il esquissait des théories sur l’identité et les motifs des pirates, et écrivait, entre autres : "Un contact d’une association parlementaire euro-arabe me téléphona, le 29 mai, pour me dire que… ce détournement d’avion était l’œuvre du FPLP, avec l’aide des services secrets israéliens, le Shin Bet…"

………………………..

 

Selon moi, le meilleur commentaire de cette méprisable littérature est dû à Jenn, un internaute israélien Bnei Brak, qui renchérit, avec sarcasme et dérision, à l’article du Times, en ces termes :

"Ajoutons à cela que des mémos de fonctionnaires obscurs soupçonnent Israël

  • d’avoir bâti la plupart des camps de la mort;
  • financé Guy Fawkes (4) ;
  • bombardé Londres durant le Blitz ;
  • assassiné le Tzar ;
  • et, bien entendu, d’avoir crucifié Jésus."

Tant qu’il y était, il aurait pu ajouter que la main d’Israël était sûrement derrière l’attentat contre les Tours Jumelles, à Manhattan, et le Pentagone, à Washington, en 2001. Mais c’est inutile : une foule de gens, de par le monde – arabe, en particulier -, en sont intimement persuadés.

La paranoïa anti-israélienne a encore de beaux jours en perspective.

 

Menahem Macina

 

© upjf.org

 

-----------------------

Notes

 

(1) Voir : Ilan Tsadik, "Monumentale imposture de l’AFP".  


(2) "
Détournement Entebbe: Israël impliqué ?". http://info.france2.fr/monde/31370296-fr.php?


(3) Voir "
Diplomats suspected Entebbe hijacking was an Israeli plot to discredit the PLO".


(4)
Conspirateur du Complot de la Poudre à Canon (1570-1606), qui projetait de faire exploser le Parlement britannique et de causer la mort du Roi James. Il fut exécuté le 4 novembre 1606.

 

-----------------------

 

Mis en ligne le 6 juin 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org