Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Jean-Marie Lustiger : «J’ai accompli mon judaïsme», par Jean-Marie Guénois
06/08/2007

« D’abord tendues, les relations de l’archevêque de Paris avec le monde juif ont fini par porter du fruit. » (La Croix). Juif et chrétien le cardinal Lustiger reconnaissait lui-même qu’il était une « provocation vivante » pour les Juifs. (Menahem Macina).

06/07/07

 

Sur le site de La Croix.

 

 

«Il y a un mur entier de Lustiger à Bendzin », remarqua un jour le cardinal du même nom, visitant le mémorial de ce village de Pologne où toute la famille de son père a effectivement disparu dans la Shoah. Tout comme sa mère, dénoncée et arrêtée à Paris, puis transférée via Drancy à Auschwitz, dont elle ne revint pas.

Devenu, selon ses propres termes, une « provocation vivante » depuis son baptême catholique en 1940 – un acte que son père lui avait demandé, sans succès, d’abjurer, en 1945 – il aura cherché toute sa vie à incarner et à justifier un trait d’union entre les deux sources vives en lui symbolisées par les deux prénoms, Aaron et Jean-Marie, qu’il a toujours gardés.