Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (diabolisation d')

De l’antisémitisme de Vichy à l’antisionisme actuel, Pasteur Gérald Fruhinsholz
31/10/2007

30/10/07

BP 504 – 91001 JERUSALEM / ISRAEL

Tel : (00972) 2 623 4149 - Site : www.shalom-israel.info

Email : infos@shalom-israel.info

 

 

 

Il faut voir cette vidéo réalisée le 27 octobre au Parc de Bercy 12e, pour comprendre la haine non encore expurgée de l’antisémitisme en France. Cette haine révélée durant la Deuxième Guerre mondiale, sous le gouvernement de Vichy, nous la retrouvons aujourd’hui sous le couvert de diverses associations.

 

L’origine de la colère d’Euro Palestine

 

Les photos des trois soldats israéliens ont été affichées à Paris, dans l’espace Yitzhak Rabin, au Parc de Bercy, par la mairie de Paris. Une action de protestation a été menée, le 27 octobre, par l’organisation Euro Palestine. Ce groupe a couvert les photos des trois otages d’une banderole jaune, portant l’inscription écrite en lettres noires: ’’Armée d’occupation israélienne’’, en scandant : ’’Armée d’Israël, armée criminelle ! Libérez les prisonniers palestiniens ! Non, non, non, à l’occupation !’’.

 

Jack-Yves Bohbot, conseiller municipal de Paris, a répondu à cela :

« Je voudrais rappeler à Olivia Zemor (présidente d’Euro Palestine) que, malgré les règles du droit humanitaire international et la Convention de Genève, ni le Comité international de la Croix-Rouge, ni aucune ONG humanitaire n’ont pu rendre visite aux jeunes soldats. Et qu’à ma connaissance, la bande de Gaza n’est pas occupée par l’armée israélienne ».

Le 22 octobre, l’association Génération Palestine avait déployé un drapeau palestinien sur l’Arc-de-Triomphe pour protester contre la visite d’Ehoud Olmert.

 

L’euro Palestine – et l’utilisation d’une certaine propagande

 

Voici des extraits de la Charte d’Euro Palestine. Que chacun apprécie ce qui pourrait être sujet à rire si ce n’était pas aussi grave :

  • "Nous citoyens de toutes origines, attachés au respect des droits de l’Homme, du droit international et de la justice pour tous les peuples du monde, sommes déterminés à dénoncer sans relâche l’occupation des territoires palestiniens qui perdure depuis des décennies et qui menace gravement la paix dans le monde.
  • … L’Etat d’Israël, qui a toujours refusé de définir ses frontières pour pouvoir annexer toujours davantage de territoires, a tourné le dos à toutes les solutions négociées malgré les nombreuses concessions faites par les Palestiniens au fil des ans.
  • … cet Etat (Israël) se place au-dessus des lois, emprisonne des enfants, pratique la torture et envisage même le ’transfert’, c’est-à-dire une nouvelle expulsion, des Palestiniens.
  • … La loi du plus fort est inacceptable. Nous sommes conscients que cette situation explosive source de haine et de barbarie, ne nous épargnera pas. En France, on assiste déjà à la constante stigmatisation des minorités les plus défavorisées et à des amalgames insoutenables.
  • … si les Juifs en général n’ont pas à être tenus pour responsables des souffrances des Palestiniens, il ne faut pas que les supporters de la politique sioniste et raciste de l’Etat d’Israël nous fassent taire en pratiquant un odieux chantage à l’antisémitisme, qui attise lui-même la haine et l’antisémitisme..."

A Jérusalem, des centaines de personnes ont manifesté dimanche en solidarité avec les trois soldats israéliens retenus depuis plus d’un an par les terroristes.  D’autres manifestations de solidarité devraient être organisées dans les prochains jours dans plusieurs autres villes du monde. Il est temps que l’Antisémitisme cesse d’emprisonner la France de ses serres diaboliques. L’esprit de Vichy se traduit aujourd’hui par un antisionisme virulent au travers de dizaines d’organisations anti-israéliennes, et la haine se propage.

 

Les amis de Mme Zemor (1)

 

Nous avons entendu parler des atrocités commises par le Hamas contre les gens du Fatah, et notamment dans un camp d’entraînement, contre des jeunes Palestiniens, qui avaient été torturés et, plus tard, soignés par les Israéliens. Voici une video d’exécution particulièrement horrible (2), signalée et référencée par l’UPJF. A chacun de voir et d’exercer son discernement. Madame Zemor connaît-elle les amis qu’elle défend et à quelles sortes de "résistants" elle confie sa cause ? Pense-t-elle à eux lorsqu’elle évoque un Etat palestinien uni et libre ?...

 

Un chrétien palestinien de Bethléem témoigne (3)

 

Georges P. est un Arabe palestinien chrétien. Il représente le point de vue d’une population arabe qui n’a pas de haine contre Israël, au contraire. Voici des extraits de son témoignage, interviewé par une tierce personne :

 

« […] Pour Georges, une solution sera peut-être trouvée à la deuxième ou à la troisième génération. Le problème n’est pas seulement un problème de frontières, mais c’est un problème dans les coeurs. "Chacun pense qu’il est le seul à avoir le droit d’habiter sur cette terre. Les musulmans haïssent les juifs à cause des motivations religieuses. En Israël, beaucoup de mouvements pour la paix se sont levés". La politique d’Israël, "c’est d’avoir de bons voisins palestiniens. Ils veulent un État palestinien indépendant. C’est eux qui font le premier pas pour la paix. Mais cela n’a pas encore changé du côté musulman. Le Hamas est dans le gouvernement et des fanatiques disent encore qu’il faut détruire Israël, bien qu’Israël soit une bénédiction pour le Moyen-Orient "...

 

" Beaucoup d’Arabes du Golfe viennent secrètement recevoir des soins médicaux en Israël. Dans beaucoup de cas, Israël est une bénédiction pour le développement de la région, pour la sécurité, etc. C’est comme si l’Europe était ici. Mais c’est aussi comme un mur qui arrête le fanatisme, pour ne pas avoir un autre Iran qui pourrait être le maître de cette région. Nous ne voulons pas qu’Al-Qaïda contrôle la situation ici. Les Palestiniens ont besoin d’Israël "...

 

Dans les pays arabes, " les femmes ne peuvent pas voter, elles ne peuvent pas être représentées, elles ne peuvent pas conduire des automobiles. Chez les Palestiniens, quelques femmes sont maires, il y a une femme au gouvernement, les femmes conduisent des automobiles. Certaines musulmanes s’affichent sans voile. Dans les autres pays, elles doivent toujours accompagnées d’hommes [de leur famille] pour sortir. Tout cela nous l’avons appris d’Israël. "

 

Georges sait que tout le monde ne pense pas comme lui. Mais il n’a pas peur de dire ce qu’il pense. " Beaucoup aiment dire de mauvaises choses pour en tirer des bénéfices. Beaucoup aiment nourrir ce conflit avec la haine. Mais moi, je suis de l’autre côté ", termine Georges.

 

" Vous qui aimez l’Eternel, haïssez le mal !

Il garde les âmes de ses fidèles, Il les délivre de la main des méchants.

La lumière est semée pour le juste, et la joie pour ceux dont le coeur est droit. "

(Psaume 97)

 

 

Pasteur Gérald Fruhinsholz 

 


(1) Olivia Zemor est cofondatrice de la CAPJPO (Coordination des Appels pour une Paix Juste au Proche-Orient), devenue CAPJPO-Euro-Palestine.

(3) Article d’Agnès Staes. Texte publié avec l’autorisation de Un écho d’Israël.

 


 

© Shalom Israel 

 

Mis en ligne le 30 octobre 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org