Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Jérusalem

Archéologie : découverte de restes du premier Temple sur l’esplanade des mosquées, J-M. Allafort
26/10/2007

26/10/07


Sur le site de Un écho d’Israël.
 

 

Lors de l’installation de lignes électriques sur l’esplanade du Temple, non loin du dôme du Rocher, les archéologues israéliens chargés de surveiller les travaux ont découvert des restes d’objets datant de 2700 ans environ, c’est-à-dire de la période de la fin du Premier Temple.

Selon le quotidien Maariv, c’est à l’angle sud-est de l’actuelle esplanade des mosquées qu’ont été découverts des morceaux de bols en argile, décorés selon la coutume de l’époque du Premier Temple, une figurine en argile, de petites fioles pour verser l’huile, les restes brisés d’un objet qui servait vraisemblablement de décoration à un ustensile plus important, des noyaux d’olives, ainsi que des morceaux d’ossements d’animaux.

L’importance de cette découverte sur le plan historique et archéologique vient du fait que les objets trouvés étaient sur l’esplanade elle-même, et non aux alentours, et qu’ils datent, sans la moindre hésitation, de la fin de la période du Premier Temple.

« Les restes témoignent qu’à cet endroit, il y avait une activité, aux VIIe et VIIIe siècle avant JC »,

explique Yuval Barouch, responsable du département des Antiquités, à Jérusalem, soulignant qu’aucune fouille archéologique n’a pu être effectuée sur le site, du fait que les autorités du Waqf s’y opposent formellement.

La découverte la plus intéressante est, sans aucun doute, un morceau de figurine en argile, qui était utilisée dans les cultes païens. Des figurines semblables ont été découvertes dans de nombreuses fouilles archéologiques à Jérusalem et en Judée. Cela n’est pas pour surprendre puisque, à maintes reprises, les prophètes reprochent à Israël de pratiquer les cultes païens, y compris à Jérusalem et dans le temple bâti par Salomon.

Les noyaux d’olives retrouvés seront prochainement analysés au carbone 14 ainsi que les restes d’ossements de moutons et de chèvres.

Les plus grands archéologues du pays travaillent actuellement sur ces découvertes.

Déjà, en 1999, les autorités musulmanes avaient entrepris des travaux sur l’esplanade du Temple et avaient jeté les débris et gravats dans la vallée du Cédron. A cette époque, les archéologues avaient déjà trouvé de nombreuses preuves d’un culte sur ce lieu, à l’époque du Premier Temple.

Le député arabe israélien et chef religieux du mouvement islamique d’Israël, Ibrahim Sarsour, a réagi avec colère à l’annonce de cette découverte :

« Il est temps d’en finir avec tous ces mensonges qui prétendent établir un lien entre les juifs et l’esplanade de la mosquée d’Al-Aqsa. Depuis 1967, Israël a tout fait et a fouillé partout sans pouvoir prouver un lien quelconque entre les Juifs et ce lieu de l’Islam. » [*]

 

Jean-Marie Allafort

 

© Un écho d’Israël


-------------------


Note de la Rédaction d’upjf.org

 

[*] Il n’est pas le seul à réagir de la sorte. Voir : Mike Seid, "L’ancien mufti : Le Mur occidental n’a jamais constitué un élément du temple juif". 


-------------------

 

Mis en ligne le 26 octobre 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org