Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Shoah

«Nicholas Winton, la force d’un Juste» : Le sauvetage de centaines d’enfants juifs tchécoslovaques
08/09/2007

C’est tout à fait par hasard que je suis tombé, ce jeudi 6 septembre, sur cette émission, diffusée dans le cadre de l’excellent programme "Infrarouge", qui a, hélas, l’infortune d’être diffusé aux hautes heures de la nuit. Ce documentaire sur le sauvetage d’enfants juifs tchécoslovaques est à la fois déchirant (certaines séquences m’ont fait venir les larmes aux yeux) et réconfortant. Quand arrive (trop tôt à mon gré) le générique final, on se dit qu’il existe encore des raisons d’espérer, que ce qu’il y a de meilleur dans l’être humain se manifeste dans les périodes où l’iniquité et l’horreur atteignent leur comble. C’est alors, tandis que se taisent et se terrent ceux qu’épargne le cataclysme, que pointe dans la nuit du désespoir une petite lueur d’espoir. Nicholas Winton fut cette lampe qui brille dans les ténèbres. Grâce à son action tenace, 669 enfants juifs ont pu être arrachés au vorace appétit de l’ogre nazi, entre 1938 et 1939. C’est l’odyssée de l’entreprise héroïque de cet homme seul que retrace, avec pudeur et émotion, ce magnifique documentaire. Que celles et ceux qui l’ont manqué se rassurent, il sera rediffusé le 12 septembre, à 01 h 55. A ne manquer sous aucun prétexte. (Menahem Macina).

07/09/07

 

Sur le site de France 2.

 

 

Documentaire d’après Matej Minac et Patrik Pass, réalisé par Matej Minac.

 

   Winton en 1939

Entre le 13 mars et le 2 août 1939, Nicholas Winton, un banquier britannique de 29 ans, a permis le sauvetage de 669 enfants juifs, principalement tchèques, des camps de la mort nazis. Jeune, célibataire, gagnant bien sa vie malgré la crise économique, pourquoi cet homme s’est-il donné tant de peine pour les sauver? Pourquoi a-t-il gardé le silence durant des dizaines d’années ? Cette histoire est restée inconnue de tous, même des rescapés, jusqu’en 1988, année où fut découvert un cahier oublié. Dans celui-ci figure une liste d’enfants, accompagnée de leur photo, des télégrammes et des lettres de parents désespérés…

 

 

Depuis sa maison londonienne, Nicholas Winton a œuvré inlassablement pour que les Allemands laissent partir les enfants tchèques et pour que le Home Office (ministère de l’Intérieur) les accepte sur le sol britannique et leur trouve des familles d’accueil.

 

Raconté par Joe Schlesinger, l’un des enfants rescapés, ce film est l’histoire exceptionnelle de Nicholas Winton qui, à l’époque où les ténèbres s’abattaient sur l’Europe, s’est dressé contre le mal.

 

 

Voir l’histoire complète (en anglais), sur le site Power of Good, dédié à Winton, ainsi que des extraits de son album.

 

 

Mis en ligne le 07 septembre 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org