Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Conflits, terrorisme, oppression, etc.
Terrorisme

Débat sur un forum islamiste autour d’un futur attentat à Paris (Memri)
16/01/2008

16/01/08

MEMRI  

Middle East Media Research Institute

 

Le 4 janvier 2008, le forum islamiste Al-Ekhlas (www.ek-Is.org, hébergé par NOC4Hosts en Floride), affiche le message d’un participant, se faisant appeler Al-Murabit Al-Muwahhid ("le combattant monothéiste du djihad"), qui énumère les avantages d’un attentat à Paris. Il estime qu’un tel attentat entraînerait l’effondrement de l’économie française et servirait d’avertissement aux autres pays européens "qui collaborent à la guerre contre les pays musulmans". Un attentat briserait en outre le "siège de la sécurité" imposée à la population musulmane de France et permettrait la création de cellules terroristes actives dans les capitales des pays européens voisins. Après avoir fourni une liste de cibles possibles, composée d’attractions touristiques et de lieux à haute fréquentation, l’auteur spécule sur les conséquences d’un tel attentat et le bénéfice qu’en tirerait le djihad mondial.

Ce texte a suscité de nombreuses réactions, notamment des suggestions à caractère pratique concernant le type d’attaque à perpétrer, les cibles possibles, etc.

Ci-dessous des extraits du texte d’Al-Murabit Al-Muwahhid et des réactions suscitées :

 

"Cet attentat brisera le pouvoir de Sarkozy"

Après avoir fourni une liste des principaux lieux touristiques, quartiers, cafés et commerces parisiens, l’auteur écrit : "(…) ces données, que j’ai obtenues sur le site de Wikipedia (…) permettront aux moudjahidine de choisir les cibles [d’attentats] (…) et de les classer par ordre d’importance. Paris est une grande capitale, aussi bien en termes symboliques qu’en termes de densité du trafic aérien (…) L’aéroport Charles de Gaulle de Paris (…) est le 5ème plus grand aéroport [au monde]. Cela prouve que Paris n’est pas seulement une capitale à caractère symbolique, mais l’un des principaux centres d’activité commerciale au monde. Mon frère Moudjahid, une [seule] catastrophe à Paris, et tu verras combien d’entreprises économiques et combien d’affaires s’effondreront (…)

Quant aux individus à cibler, le maire de Paris serait un [candidat] légitime [à un assassinat] pour des raisons médiatiques. Si nous parvenons à le supprimer, le pouvoir de Sarkozy s’en trouvera brisé.

Les opérations [susceptibles d’être perpétrées à Paris] se divisent en deux catégories : (…) celles qui visent les sites les plus fréquentés et les plus significatifs en termes économiques (…) et celles qui visent des figures parisiennes marquantes – en premier lieu le maire.

 

Avantages [d’un attentat à Paris] :

1. L’effondrement de l’économie française, ce qui affaiblirait la position française dans le monde.

2. Contenir Sarkozy et contrecarrer ses ambitions relatives au Maghreb islamique.

3. Retourner l’opinion française contre ce misérable infidèle [Sarkozy] et affaiblir sa popularité.

4. Ce serait une leçon pour les pays voisins, notamment l’Allemagne et tous ceux qui se battent contre les pays musulmans.

5. Les habitants des [autres] capitales européennes craindraient un attentat de même type [chez eux], dans le cas où leurs pays poursuivrait la guerre contre l’islam.

6. Un attentat monterait l’opinion française contre le gang qui la dirige, si Paris perd ses grands symboles historiques et contemporains.

7. Un communiqué expliquera que [l’attentat] est la conséquence de la politique de la France, de son soutien aux tyrans [en référence aux dirigeants des pays islamiques], et que la participation de la France à la guerre contre l’islam démolirait complètement Sarkozy et sa politique.

8. Expliquer que la situation des musulmans de France et la discrimination dont ils sont victimes sont l’une des raisons de l’attentat. Contrairement à ce que tout le monde pense, cela pousserait [les autorités françaises] à lever l[état d]e siège [imposé par les services] de sécurité aux [musulmans de France], dans un effort pour résoudre la crise. Cela permettrait la création de cellules [de djihad] – actives et dormantes – susceptibles d’agir dans les capitales de la région (…).

Quiconque souhaite soulever des objections et discuter [du sujet] est le bienvenu. Je vais demander à Allah de récompenser ceux qui font passer [ce message] aux moudjahidine du Maghreb islamique."

 

"Une petite cellule [terroriste] équivaut à toute une armée"

La mise en ligne de ce texte a suscité un débat entre les différents participants. Un participant se faisant appeler "Abou Kandahar" a adressé les questions suivantes à Al-Murabit Al-Muwahhid (auteur de la proposition d’origine) :

1. Combien de temps faut-il compter pour préparer un attentat de qualité à Paris ?

2. Comment faire pour épargner les musulmans ?

3. Comment faire pour présenter la France de la pire des manières aux musulmans, afin de les convaincre de l’attaquer ?

4. Dans quelle mesure les musulmans [de France sont-ils favorables] à un attentat ? Car les tendances négatives se propagent malheureusement parmi eux (…), [comme la tendance] à condamner les moudjahidine et à les dénoncer, à se montrer encore plus loyal envers la France et à écarter les personnes liées au djihad et à la résistance (…)

 

Al-Murabit Al-Muwahhid répond comme suit à ces questions :

1. (…) Les attaques de moudjahidine sont généralement des attaques-martyre. Bien que nous ayons assisté à quelques attaques au fusil, je préfère une attaque qui comprend une explosion et la prise d’otages dans un service public, à l’instar des attaques perpétrées par les héros tchétchènes. Une telle attaque recevra des médias l’attention qu’elle mérite et aura de meilleurs résultats, [comme de conduire à] demander la libération des prisonniers incarcérés dans les prisons des tyrans [en pays musulmans] et des croisés.

2. Les musulmans ne fréquentent pas le centre de Paris, où se trouvent les lieux stratégiques. Ils habitent dans les banlieues éloignées, loin du centre-ville, en raison de leur situation sociale précaire et de la discrimination raciale dont ils souffrent.

3. Il est possible de présenter les affrontements entre autorités françaises et jeunes musulmans des banlieues comme la principale motivation [d’une attaque], en plus de la politique et des aspirations de Sarkozy (…)

4. Mon cher frère, une cellule bien coordonnée regroupant de une à trois personnes (…) peut faire plus que toute une armée pour déstabiliser un Etat (…) en perpétrant des attentats de grande qualité sur le front intérieur français (…) Quant à la loyauté [des musulmans] envers la France, crois-moi, celle-ci ne concerne que les représentants autoproclamés de la diaspora musulmane [en France, en référence aux dirigeants communautaires] et non [tous les musulmans]. Après tout, tu vois bien que nul ne condamne les groupes de jeunes qui protestent contre la politique de discrimination raciale [visant les musulmans de France]. Donc, nous n’accordons pas beaucoup de poids au facteur [de la loyauté à la France].

Sur ce dernier point, un autre participant souligne : "(…) Vous devriez vous rendre compte que les jeunes immigrés en France sont en perpétuel conflit avec les autorités françaises et qu’il existe une haine terrible entre eux et la police. Je crois qu’il est nécessaire de profiter de cette situation pour révéler au grand jour le véritable visage des Français – qui haïssent l’islam."

Al-Murabit Al-Muwahhid ajoute : "Mon cher frère, la plus grande faiblesse des autorités européennes et occidentales est la frustration [générale ressentie] face aux mesures de sécurité (…) vu que c’est la nature même des nations européennes de lutter pour se libérer des limites imposées par la sécurité, contribuant ainsi à affaiblir les autorités européennes et à faciliter la mobilité des moudjahidine."

 

Des membres du forum sélectionnent les cibles d’un attentat

Le débat suivant porte notamment sur le choix de cibles en France :

Un participant déclare : "(…) Paris est la ville n° 1 au monde en matière de tourisme, et la plupart des lieux mentionnés par le frère Al-Muwahhid sont des lieux touristiques par excellence, non fréquentés par les Français et encore moins par les Arabes. N’oublions pas que plus de 53 millions de touristes par an visitent la France et que c’est Paris qui obtient la part du lion, la [plupart des touristes étant] Américains, Allemands, Britanniques et Japonais (…) En somme, le tourisme est un pôle central pour l’économie française. Ainsi, un attentat contre un lieu touristique représentera un coup dur pour [l’économie] française."

Un autre membre exprime le souhait d’un attentat, en ces termes : "J’implore Allah pour que [ce plan] soit mis à exécution, vu qu’il est très simple de fabriquer une bombe ou de piéger une voiture. [La question est de savoir] s’il est possible de [trouver quelqu’un] qui habite Paris, adhère à l’idéologie du djihad et sache fabriquer et disséminer des bombes. Mes frères, je ne veux pas vous décourager ; au contraire, je vous encourage à perpétrer une attaque (…)"

 

Pour obtenir la liste des cibles, contacter : memri@memrieurope.org.

 

Seul un petit nombre de dépêches vous sont envoyées. Pour consulter l’intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d’accès, visiter le site www.memri.org/french

Veuillez adresser vos emails à memri@memrieurope.org

Le MEMRI détient les droits d’auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu’avec mention de la source.

 

© MEMRI

 

Mis en ligne le 16 janvier 2008, par M. Macina, sur le site upjf.org