Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Conflits, terrorisme, oppression, etc.
Terrorisme

Un colis piégé explose en plein Paris : un mort. On ignore les raisons de l’attentat
06/12/2007

06/12/07 (17h 58)

 

Source : Le Figaro

 

L’explosion s’est produite dans le hall d’un cabinet d’avocats. La secrétaire du cabinet est morte, un avocat grièvement blessé.



Photo TF1 - LCI


[Extraits :]

 

L’explosion d’un colis piégé a tué la secrétaire d’un cabinet d’avocats, situé au 52 boulevard Malesherbes, dans le 8e arrondissement de Paris, jeudi à 12h50. La victime, âgée de 60 ans, travaillait pour le cabinet d’avocats Gouet-Jenselme, situé au quatrième étage gauche de l’immeuble.

Me Olivier Brane, qui se trouvait près de la secrétaire au moment de l’explosion a été grièvement blessé. Il a été transporté à l’hôpital parisien de La Pitié Salpêtrière. Selon l’avocat Pierre Ponos, qui s’exprimait sur France Info, le colis était adressé à Olivier Brane et à Catherine Gouet-Jenselme, qui dirige le cabinet.

D’après Jean-Claude Marin, le procureur de la République, un coursier est venu apporter le colis dans lequel se trouvait une caissette. Cette caissette contenait deux engins explosifs, reliés entre eux, qui se sont déclenchés au moment de l’ouverture du colis, dans le hall du cabinet.

……………………….

 «Il s’agit essentiellement d’explosifs artisanaux», a ajouté Michèle Alliot-Marie pour qui «il n’y a pas de piste privilégiée».

……………………….

Le cabinet Gouet-Jenselme, qui traite essentiellement d’affaires civiles et commerciales, est situé dans le même immeuble que le cabinet Arnaud Claude et Associés, dans lequel Nicolas Sarkozy a été associé. «Ce n’est pas le cabinet de Nicolas Sarkozy qui était visé» a cependant précisé le parquet de Paris. L’adresse abrite aussi le siège de la Fondation pour la Mémoire de la Shoah, sur le même palier que le cabinet visé.

……………………….


«Nous ne savons pas les raisons de cet attentat», a déclaré le maire de Paris Bertrand Delanoë sur place.

 

© Le Figaro

 

Mis en ligne le 6 décembre 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org