Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Contentieux palestino-israélien

Ben Eliezer : le désengagement fut une grosse erreur
09/11/2007

Commentaire du Dr Aaron Lerner, responsable de IMRA *, qui nous signale cet article : « Question : Faut-il en déduire que Ben Eliezer a décidé de donner plus de poids aux remarques de ceux qui, contrairement à lui, n’ont pas commis la grosse erreur de soutenir le désengagement ** [unilatéral de Gaza] ? »

08/11/07

 

The Jerusalem Post

 

Article original : "Ben Eliezer: Disengagement a mistake".

 

Traduction française : Menahem Macina

 


Le désengagement de Gaza fut une erreur, a déclaré, jeudi, Binyamin Ben Eliezer, le ministre des Infrastructures nationales, à la station Non Stop Radio (Radio Lelo hafsaqah).

 

Les habitants de Alei Sinai quittant leurs demeures, durant le désengagement, en août 2005.
Photo Associated Press (archives)

 

« Je le reconnais et je l’admets », a dit Ben Eliezer, « J’étais de ceux qui soutenaient énergiquement [l’ancien Premier ministre] Ariel Sharon, et aujourd’hui je le dis, la tête haute : Nous nous sommes trompés, nous avons fait une très grosse erreur ».

Selon Ben Eliezer, une initiative comme le retrait de la bande de Gaza ne peut réussir que si le territoire que l’on quitte est

« remis entre des mains responsables, et que l’entreprise est ancrée sur des conventions et des garanties internationales. Il s’agit là d’un précédent - un territoire que nous avons quitté se transforme en une base de terreur. Point. »

A propos des tirs incessants de roquettes contre Israël à partir de la bande de Gaza, Ben Eliezer estime qu’on ne peut échapper à la nécessité d’agir pour répondre à ces pilonnages.

Interrogé sur les dommages potentiels qui résulteraient probablement de représailles militaires israéliennes, pour la population de Gaza, le ministre des Infrastructures a répondu que les tentatives d’éviter d’infliger des dommages aux civils sont sans commune mesure avec la situation actuelle.

« Que faire d’autre ? Israël doit réagir. »

Ben Eliezer poursuit :

« Israël continue à dire : "je m’astreins à des obligations éthiques", alors qu’aucun pays dans le monde ne s’y astreint. Nous avons là une contradiction entre deux comportements. Un pays est prêt à commettre un suicide et considère cela comme une mitzvah [bonne action] et un acte honorable, tandis que l’autre pays veut épargner la moindre goutte de sang.»

Les remarques de Ben Eliezer ont été formulées jeudi matin, alors que trois roquettes Qassam tombaient sur le territoire israélien. Deux d’entre elles ont atterri dans des terrains vagues non loin de la ville méridionale d’Ashqelon, et une autre près d’une installation stratégique. Il n’y a pas eu de blessés, et aucun dégât matériel n’a été causé.

 

© The Jerusalem Post


---------------------


Notes de la Rédaction d’upjf.org

 

* IMRA - Independent Media Review and Analysis - Website: www.imra.org.il.


**
Voir, sur Wikipedia, en français, l’article "Plan de désengagement des territoires occupés", et, en plus détaillé l’article, en anglais, "Israel’s unilateral disengagement plan". Sur Ben Eliezer voir sur Wikipedia, en français, l’article "Binyamin Ben Eliezer", et l’article plus détaillé, en anglais, "Benjamin Ben-Eliezer". 


---------------------

 

Mis en ligne le 9 novembre 2007, par M. Macina, sur le site upjf.org