Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

«Israël: quand le rêve fait l’Histoire», sur France 3: un (presque) sans faute, M. Macina
16/05/2008

15/05/08

 

A l’occasion du 60ème anniversaire de l’Etat d’Israël, l’émission de Marie Drucker, "Droit d’inventaire", sur France 3, « Israël : quand le rêve fait l’Histoire », consacrait, hier, 14 mai, son cinquième numéro à l’Etat juif.

Comme beaucoup d’autres Juifs, sans doute, j’étais devant mon petit écran, hier soir, un peu anxieux, je l’avoue. Rares, en effet, sont les programmes télévisuels français, qui traitent de ce thème, ou de sujets connexes, sans écorcher, plus ou moins gravement, au passage, la réputation de l’Etat juif.

Au demeurant, outre la présence rassurante de Max Gallo, historien sérieux et dont la réputation d’impartialité et de moralité n’est plus à faire, le programme, que j’avais consulté sur le site de France 3, promettait d’être passionnant, à en juger par les titres des enquêtes :

·         LE JOUR OÙ ISRAËL EST NE

·         EXODUS : LES DESSOUS DE L’ODYSSEE

·         L’EPOPEE DES KIBBOUTZ

·         1967 : FRANCE / ISRAEL, LE DIVORCE

·         QUAND LE MOSSAD FRAPPE EN FRANCE

 

Et je n’ai pas été déçu. Mieux, j’ai été édifié par l’objectivité des reportages. Il n’empêche, j’étais sur mes gardes. On allait bien finir par parler de « l’injustice causée aux Palestiniens par la création de l’Etat d’Israël », et j’allais attraper des petits boutons, me disais-je.

Et, de fait, les sujets qui fâchent Israël et ses supporters ont été évoqués, mais avec une discrétion qui m’a surpris (une fois n’est pas coutume). Visiblement, le ton était à la modération, comme si l’on voulait éviter de gâcher les festivités des 60 ans d’existence de l’Etat d’Israël.

Je ne dirais pas qu’il n’y a pas eu quelques allusions à l’ « occupation des territoires », au « Mur », à la question de Jérusalem, à l’Etat Palestinien « qui tarde à venir », etc. Mais cela a été évoqué sans acrimonie.

Omniprésent dans ce type d’émission, et donc incontournable, puisqu’il est historien, ancien ambassadeur d’Israël en France, et… qu’il habite en France, Elie Barnavi participait à l’émission. Membre de la gauche israélienne, partisan de Shalom Akhshav, Barnavi n’a pas que des partisans dans le monde juif de la Gola, surtout chez les supporters (quasi) inconditionnels de l’Etat d’Israël. Mais c’est un homme honnête (et habile), qui connaît bien les données géopolitiques de la région et défend toujours l’honneur d’Israël. Et s’il lui arrive encore trop souvent de projeter sur sa lecture des événements du Proche-Orient, sa grille de lecture idéologique pacifiste, à « la Paix le plus vite possible", ce n’était pas le cas ce soir-là, et j’estime que, pour le coup, il a été plus représentatif de son Etat que de ses convictions politiques.

Il n’y a eu qu’une dissonance. Le coupable en a été Roland Dumas, qui fut ministre des Affaires étrangères de la France, de 1988 à 1993. Sans doute saisi d’un sentiment d’infériorité dans cet aréopage distingué, et désireux de se distinguer en disant le contraire des autres, l’homme politique français lança quelque chose comme (je cite de mémoire) :

« Si, en 1948, les juifs ont bien eu leur Etat, les Palestiniens attendent toujours le leur ! »

C’était gros. Je ne doutais pas un instant qu’Elie Barnavi allait se récrier :

"Voyons, en 1948, il n’y avait pas de peuple palestinien, mais des Arabes de Palestine, et en refusant le Plan de partage de la Palestine voté par l’ONU, ils se sont eux-mêmes privés d’un Etat ».

Ou quelque chose de similaire. Mais il n’y eut aucune réaction.

Qu’un ancien ministre des Affaires étrangères soit à ce point ignare en histoire du Moyen-Orient, c’est déjà grave, mais que l’Israélien et ancien ambassadeur Barnavi n’ait pas pipé mot, c’est consternant.

Mais, comme disait le Renard au Petit Prince :

« Rien n’est parfait… »

 

Menahem Macina

 

Note

Ceux qui ont manqué l’émission et veulent en avoir un écho, pourront consulter les 4 vidéos que France 3 met en ligne :

  • Les Juifs : 4000 ans d’histoire, Max Gallo
  • La création d’Israël
  • Israël la revanche de l’histoire
  • La Paix impossible ?

 

© upjf.org

 

Mis en ligne le 15 mai 2008, par M. Macina, sur le site upjf.org