Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)

Le jour souvenir de la Shoa et des héros, Antoinette Brémond
02/05/2008

1er mai 2008

 


Israéliens figés à la mémoire des six millions de juifs assassinés durant la Shoah (AP)
Photo reprise du site de Libération et ajoutée par www.upjf.org

 

Texte repris du site "Un écho d’Israël"

Sortir d’Egypte le 19 avril (14 Nissan), traverser la mer rouge le 26 avril (21 Nissan) et vivre la Shoah, la catastrophe, aujourd’hui, le 1er mai (26 Nissan)....

Alors, on arrête tout, on stoppe, on se lève, on se tait. Il n’y a plus rien à dire... On peut seulement se tenir debout, oui, debout.

A 10 heures, en ce jour, les sirènes résonneront dans tout Israël. Tout s’arrêtera, les bus, les autos, les piétons, mais aussi les bureaux, les écoles, les hôpitaux. Chacun s’arrêtera dans sa course habituelle, se lèvera s’il est assis ou couché, s’arrêtera s’il marche, sortira de sa voiture, et se tiendra figé, durant 2 minutes. Même les handicapés moteurs feront leur possible pour, avec l’aide d’assistants, se lever de leur fauteuil roulant, s’accrocher à une barrière ou autre support, et se tenir debout.

Alors, toi aussi, lecteur, ne veux-tu pas lâcher la souris, te lever, détacher ton regard de l’écran, et faire silence ?

Cette année du soixantième anniversaire de l’Etat d’Israël, c’est le mot d’ordre « tu choisiras la vie » qui accompagnera cette journée. Son but : honorer tous les rescapés de la Shoah ayant immigré en Israël, et faire découvrir, par une exposition spéciale à Yad Vashem, leur apport au développement du pays : dans l’industrie, l’économie, les sciences, l’art, la culture, la littérature, les moyens de communications, la construction du pays.

Arrivés après avoir tout perdu, ils ont choisi la vie et reconstruit une famille, une société, des communautés. Premiers témoins qui, après 50 ans, ont parlé, raconté leur vécu dans les ghettos, les camps d’extermination... Parlé des actes héroïques vécus par ceux qui ne sont plus, mais aussi des Justes des nations qui leur ont permis d’être là. Puis, raconter leur aliyah, leur arrivée au pays, la reconstruction de leur vie en Israël.

Beaucoup ont écrit. Citons simplement le livre de Jacques Stroumsa titré justement : « Tu choisiras la vie » [*].

 

Antoinette Brémond

 

© Un écho d’Israël

------------------------------

Note de la Rédaction d’upjf.org

 

[*] Le livre peut-être commandé sur Amazon. Voir aussi la présentation du livre.

------------------------------

Mis en ligne le 02 mai 2008, par M. Macina, sur le site upjf.org