Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Réaction au prosélytisme chrétien: des Nouveau Testament brûlés en public en Israël, J.-M. Allafort
23/05/2008

20/05/08


Le quotidien Maariv rapporte, ce mardi 20 mai, photos à l’appui, comment l’adjoint au maire de Or Yehuda, une petite ville de 32 000 habitants, située à 7 km de Tel Aviv, a organisé un autodafé public du Nouveau Testament.

L’événement s’est produit dans le quartier de « Névé Rabin », sur la place de la synagogue, en présence de centaines d’étudiants de l’école religieuse orthodoxe, « Mikhtav Eliyahou », sous l’impulsion de l’adjoint au maire, Ouzi Aharon, qui voulait réagir à « une activité missionnaire chrétienne intensive », ces dernières semaines, dans la ville. Selon Aharon, les missionnaires organisent des transports pour permettre aux Ethiopiens de se rendre dans les différentes églises, et, la semaine dernière, ils ont fait du porte à porte pour distribuer des Nouveau Testament et proposer la foi chrétienne aux habitants de Névé Rabin. Suite à des plaintes, l’adjoint au maire a décidé d’agir. Il a demandé aux étudiants de l’école religieuse de passer de porte en porte pour récupérer les livres distribués par les missionnaires, dont des Nouveau Testament. Au terme de la collecte, les livres ont été brûlés.

Le docteur Ephraïm Zorof, directeur de Centre Wisenthal en Israël, a estimé que brûler le Nouveau Testament en public est un acte à connotation négative, qui en rappelle d’autres de la période de la Shoah : « Il aurait fallu trouver un autre moyen pour se débarrasser de cette littérature. Le problème de fond est l’activité missionnaire elle-même ». Il a ajouté : « Nous devons faire preuve de respect pour les livres saints du christianisme et de l’islam, mais nous ne devons pas permettre une activité missionnaire auprès des adolescents. »

Selon le site Maariv-Ngr, aucun rabbin du mouvement sioniste religieux n’a voulu condamner l’autodafé des Nouveau Testament.

Un écho d’Israël a effectivement su que, ces dernières semaines, plusieurs dizaines de volontaires étrangers sont venus en Israël pour participer à une grande mission de conversion auprès des Juifs.

A Tel Aviv, lors des commémorations du Jour du Souvenir, la veille du 60ème anniversaire de l’Indépendance de l’Etat d’Israël, des membres de ce mouvement, arborant des tee-shirts « Juifs pour Jésus » ont distribué des tracs sur la place Rabin durant toute la soirée.

Il y a une semaine, dans la rue Allenby, au centre de Tel Aviv, nous avons pu constater que des groupes, composés de 3 personnes, accostaient les passants et distribuaient des Nouveau Testament et des prospectus en hébreu. Ils étaient d’ailleurs incapables de lire une phrase de la littérature qu’ils proposaient, puisqu’ils ne parlaient ni ne lisaient pas un mot d’hébreu...

Jean-Marie Allafort

© Un écho d’Israël 

 

Mis en ligne le 23 mai 2008, par M. Macina, sur le site upjf.org