Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Shoah

[Contrairement à des allégations irresponsables], le Royaume-Uni enseigne la Shoah, Sir A. Collins
16/09/2008

Le 8 avril 2007, le "New York Post" mettait en ligne un article de Barry Rubin, affirmant que le Royaume-Uni avait supprimé des programmes l’enseignement de l’Holocauste [*]. Il s’agissait d’une fausse rumeur. Le 17 du même mois, le même journal s’empressait de mettre en ligne le démenti, aussi cinglant qu’autorisé, du Consul Général britannique à Manhattan, dont on lira ci-après la traduction. Malheureusement, la fausse nouvelle s’était répandue comme une traînée de poudre et avait été reprise sans discernement non seulement par des particuliers, mais également par des organisations juives, dont on eût pu s’attendre à ce qu’elles fassent preuve de plus de circonspection. Je croyais cette affaire définitivement enterrée depuis, or, voici qu’elle ressurgit à l’occasion de la re-diffusion sur Internet d’une présentation PowerPoint de 2007, au demeurant utile, mais qui a l’inconvénient d’émettre cette affirmation fausse (diapositive n° 4): « Récemment le Royaume Unis [sic] a effacé l’Holocauste de son programme d’études parce qu’il "offensait" la population musulmane qui affirme qu’il n’a jamais existé. ». Puisque, semble-t-il, le message n’est pas passé, je traduis ici le démenti rendu public, à l’époque, par le Consul britannique aux Etats-Unis. Si nous voulons être crédibles, nous devons vérifier les informations qui nous parviennent avant de les répercuter [**]. (Menahem Macina).

[*] "U.K. Schools’ Sickening Silence". Traduction française: "Le silence écœurant des écoles britanniques".

[**] Ce que notre site avait fait en mettant en ligne un article intitulé "La Shoah supprimée de l’enseignement britannique? Un gros canular..." (08/06/07).

 

15/09/08


Texte original anglais : "U.K. Teaches It Right".


Traduction française : Menahem Macina

 

Dans "Le silence écoeurant des écoles du Royaume-Uni" (Libre opinion du 9 avril [2007]), Barry Rubin se fonde sur une information de presse erronée pour affirmer que les écoles du Royaume-Uni n’enseignent plus l’Holocauste.

La dépêche à l’origine de cette information citait un seul exemple d’un enseignant qui avait ôté l’Holocauste du programme.

L’enseignement de l’Holocauste est obligatoire dans toutes les écoles secondaires en Angleterre. Le Secrétaire d’Etat à l’Education, Alan Johnson, a clairement signifié que certaines matières du programme scolaire seraient protégées, dont l’Holocauste.

Au Royaume-Uni, nous prenons au sérieux l’enseignement de l’Holocauste, et les maîtres continueront à l’enseigner aux élèves de nos écoles dans l’avenir [1].

Les affirmations de Rubin et le choc [qui en est résulté] eussent été justifiés si l’événement était vrai. Ce n’est pas du tout le cas.

Il est honteux qu’une aussi grave allégation ait été émise à l’encontre du système éducatif du gouvernement britannique sans qu’elle ait fait l’objet d’une vérification préalable auprès du gouvernement britannique.

 

Sir Alan Collins

Consul Général

Consulat Général Britannique

Manhattan

 

© New York Post

 

---------------------------

 

Note du traducteur

 

[1] Ce qu’a confirmé un communiqué du B’nay B’rith International, en date du 30 avril 2007. Voir aussi l’article définitif à ce sujet de Fred Taub, "UK Holocaust Curriculum Removal Emails Are False" (22 avril 2007).

 

---------------------------


Mis en ligne le 15 septembre 2008, par M. Macina, sur le site upjf.org