Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

«Obama a avoué être musulman !» : Bourde d’un journaliste maladroit ou malintentionné, M. Macina
11/09/2008

Je sais que je vais perdre des amis ou au moins des sympathisants, surtout parmi les internautes qui ne m’apprécient que quand je critique leurs "bêtes noires" [*]. Mais voilà, je suis comme ça : incapable de me laisser guider par autre chose que ce qui ressort des faits bruts, après décantation de leur boue médiatique. (Menahem Macina).

[*] Dieu merci, il y a d’autres internautes qui sont d’un tout autre bois, comme celui qui m’écrit ces lignes :

" Merci de l’honnêteté intellectuelle de votre mise au point. Il faut vraiment conjuguer ineptie et malveillance pour voir dans le propos d’Obama le moindre lapsus. Il y a d’ailleurs quelque chose de malsain dans ce rappel insistant des origines musulmanes d’Obama, qui fait penser, mutatis mutandis, à l’hystérie avec laquelle on souligne complaisamment, dans certains milieux, les origines juives de Sarkozy. Dans une société civilisée, il y a suffisamment d’arguments rationnels pour nourrir le débat politique sur un programme ou sur une personnalité, sans qu’il soit besoin de barboter dans un marigot aussi nauséabond... " P.Z.

 

09/09/08

 

Grand émoi, ce matin, dans la blogosphère, et par voie de conséquence, pluie de messages dans ma boîte de courrier électronique, dans le style : « Vous avez vu, M. Macina, Obama s’est trahi : il a avoué être musulman ! »

Bien que sceptique - car si la chose était avérée, il y a belle lurette que les journalistes d’investigation auraient rendu la chose publique, avec force documents irréfutables à l’appui -, je décide tout de même de vérifier. Le premier lien qu’on me tend de tous côtés, est un extrait de vidéo, soigneusement découpé, et qui dure… 16 secondes. Son titre : "Obama : « My muslim faith »".

Je me suis repassé plusieurs fois cet extrait, dont la taille lilliputienne m’a paru suspecte ; eh bien, malgré toute ma bonne volonté, je n’ai perçu aucun lapsus. Certes, Obama y disait bien : « ma foi musulmane », mais il me paraissait évident qu’il n’avait pas voulu dire ce que ses détracteurs croient y voir, c’est-à-dire l’aveu de sa foi musulmane - comme en témoignent les milliers de liens auxquels renvoie Google à la requête : "Obama Admits Muslim Faith Plus" (Obama admet sa foi musulmane...).

De ce faible échantillon vocal, j’ai retiré l’impression, qu’Obama reconnaissait que John McCain n’avait pas parlé de sa foi musulmane. Malheureusement pour lui, le jeune loup aux dents longues qui l’interviewait l’avait coupé en rectifiant : « foi chrétienne », juste après que le candidat démocrate ait dit : « foi musulmane », et le pauvre Obama, avait repris machinalement : « foi chrétienne », pensant, sans doute, qu’il s’était trompé. Mais, il s’était rattrapé aussitôt, en s’expliquant plus clairement, avec un sourire, pour indiquer que la méprise du journaliste - qui avait causé la sienne - était due à un malentendu, somme toute comique, comme tout un chacun peut le constater en écoutant ce dialogue, tiré de l’enregistrement plus large (2 minutes) de l’interview d’ABC News, qui figure, lui aussi, sur YouTube.

- « …Vous avez tout à fait raison de dire que John McCain n’a pas parlé de ma foi musulmane...

- « Foi chrétienne », interrompt M. Stephanopoulos, qui couvre le reste de la phrase Obama :

- « ...Oui, vous avez tout à fait raison de dire que cela n’a pas eu lieu. »

- « Ma foi chrétienne », reprend machinalement M. Obama, en écho au "foi chrétienne" de Stephanopoulos, mais il précise aussitôt : « Enfin, ce que je veux dire, c’est qu’il [McCain] n’a pas suggéré que je suis musulman. Et je crois que les cadres supérieurs de sa campagne ne l’ont pas fait non plus. Ce qu’il me semble honnête de dire, c’est qu’il y a eu, dans le camp républicain, des efforts tendant à suggérer que je ne suis peut-être pas ce que je dis être, s’agissant de ma foi – ce que je trouve « profondément blessant » -, et que cela a duré pas mal de temps ».

Même une analyse superficielle du document audiovisuel ne laisse pas place au moindre doute. Ce que résume avec pertinence, sur YouTube, Alex Chaffee, qui met en ligne la vidéo de deux minutes :

« Il est clair comme le jour qu’[Obama] dit: "ma foi musulmane" en mettant l’expression entre guillemets sarcastiques, puisque toute la question concerne sa foi chrétienne (qui, elle, est réelle). »

Pour résumer : Si le jeune loup impertinent d’ABC News n’avait pas mal compris Obama et tenté de le corriger là où il n’y avait pas de raison de le faire, cette tempête dans un verre d’eau n’aurait pas eu lieu.

 

Vous avez dit désinformation ? - Volontaire ou involontaire, that is the question

 

Menahem Macina

 

© upjf.org

 


Mis en ligne le 10 septembre 2008, par
M. Macina, sur le site upjf.org