Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Conflits, terrorisme, oppression, etc.
Terrorisme

Carnage à Bombay: le quotidien [belge] "Le Soir" oublie le centre Chabad
05/12/2008

04/12/08

Article repris du Blogue Philosémitisme

Le Soir proposait hier une "fiche de l’actualité" sur les attaques terroristes de Bombay.

La fiche, très détaillée, énumère les lieux ciblés par les terroristes islamistes, mais ne mentionne pas la maison Nariman où se trouve le centre religieux et culturel Chabad et où six Juifs furent pris en otage et tués:

"Les faits - Le 26 novembre, des groupes d’hommes armés ont attaqué une gare ferroviaire bondée dans le sud de Mumbai, le restaurant Leopold’s fréquenté par des touristes, les hôtels de luxe Taj Mahal et Oberoi, ainsi qu’un commissariat. Selon le dernier bilan ces attaques ont fait 172 morts, dont 19 étrangers, et 239 blessés. [...]"

Rappelons que les victimes juives furent affreusement torturées et mutilées avant d’être assassinées:

"Extraits du témoignage du médecin légiste sur un site d’information indien "Il est évident que la plupart des victimes ont été torturées. Ce qui m’a bouleversé, c’était les signes montrant clairement la façon dont les otages ont été exécutés de sang-froid", dit un médecin. Un autre médecin légiste a déclaré : "De tous les corps que j’ai examinés, ce sont les victimes israéliennes qui portent le maximum de marques de torture. C’est évident qu’ils ont été ligotés et torturés avant d’être tués. C’était tellement affreux que je ne veux pas aller dans les détails, même dans ma tête", dit-il." (Source: Leblogdenoach)

Seuls un employé du centre, la nourrice et le fils de deux ans du rabbin Gavriel Holtzberg et de sa femme Rivka Habad (photo ci-dessus), eux-mêmes tués, sont parvenus à s’enfuir et ainsi échapper au carnage. L’enfant, d’après le Daily Mail, aurait été sauvagement battu.

Le Soir, dans son édition du week-end, prenait un ton ironique pour présenter le mouvement Chabad en le faisant passer pour un groupe d’illuminés plus ou moins extrémistes. Le rabbin Menachem Mendel Scheerson était qualifié de "charismatique et beau parleur". L’article ajoutait cette "information" qui n’aura pas manqué d’inspirer de l’antipathie chez des lecteurs:

"Certaines affiches du mouvement, ornées de la photo du "Roi-Messie Schneerson", proclament notamment que démanteler des colonies juives "est un péché"...".


© Philosémitisme

 

Mis en ligne le 5 décembre 2008, par M. Macina, sur le site upjf.org