Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Mouvements d'idées, Groupes d'influence, etc.

Le MRAX dépose 3 plaintes contre les Présidents des 2 Front National
15/11/2008

 

Mouvement contre le Racisme, l’Antisémitisme et la Xénophobie

 

 

STOP aux propos antisémites et négationnistes !

 

Le MRAX forme 3 plaintes contre les Présidents f.f. des 2 « Front National »

 

Communiqué de presse du vendredi 14 novembre 2008

 

Le 6 novembre dernier, les médias ont diffusé une vidéo de famille montrant Michel Delacroix, Sénateur d’extrême droite francophone, chantonner sur l’air de « L’eau vive » de Guy Béart : « Ma petite Juive est à Dachau. Elle est dans la chaux vive. Elle a quitté son ghetto. Pour être brûlée vive ».

 

I. Ces propos forment une profonde offense tant à la mémoire des victimes du génocide nazi et de leurs descendants, qu’à notre dignité collective. Cela explique que notre Mouvement – né sur les cendres du génocide nazi il y a plus de 60ans, grâce à l’initiative d’une poignée de résistants juifs – s’associe au Ministre de la Justice Joe Vandeurzen et au Centre pour l’égalité des chances et la lutte contre le racisme pour porter plainte contre Delacroix auprès du Procureur du Roi, pour faits de racisme et de négationnisme.

 

Mais le MRAX ne compte pas s’arrêter là, nous venons également de déposer plainte contre Delacroix auprès du Bâtonnier du Barreau de Bruxelles, pour manquement à la déontologie des avocats.

En effet, Michel Delacroix est également avocat et à ce titre, il est soumis à une déontologie qui l’oblige à préserver l’honneur de cette profession. L’une des règles déontologiques des avocats est le « devoir de loyauté ». L’avocat est ainsi tenu de s’abstenir de tout comportement – en public ou en privé, professionnel ou non – susceptible de porter atteinte à la dignité de sa mission.

Dès lors que Michel Delacroix a ainsi manqué à ses obligations déontologiques, nous prions le Bâtonnier de bien vouloir saisir le Conseil de discipline, de manière à ce que ce dernier puisse le sanctionner.

 « Delacroix, parfaitement conscient de ce que son comportement implique, a décidé de remettre sa démission de sa fonction de président du FN et de l’ensemble de ses fonctions exécutives » (cf. le communiqué de presse du 6 novembre dernier du FN « dissident » qu’il présidait jusque là). Delacroix s’estime ainsi assez indigne pour devoir démissionner de la Présidence du FN, mais pas suffisamment pour démissionner de ses charges de Sénateur et d’avocat ?! Le MRAX entend donc aller au bout de la démarche par le dépôt de nos deux plaintes (au Procureur du Roi et au Bâtonnier).

 

II. Depuis la scission du FN l’année dernière, le FN « dissident » précité évolue en concurrence avec le FN « grabataire », le courant d’origine sous la coupe du Président « à vie » Daniel Féret (aujourd’hui « en congé » vu ses démêlés judiciaires).

Le MRAX prend acte du fait que même le FN « grabataire », dans son communiqué de presse du 11 novembre dernier, qualifie de « scandaleux » le comportement de Michel Delacroix et s’étonne que le FN « dissident » ne l’ait pas exclu.

Nous attendons toutefois que le FN « grabataire » balaie devant sa porte, en excluant immédiatement son actuel Président f.f., Patrick Cocriamont, par ailleurs, Député fédéral.

En effet, Cocriamont a tenu des propos aussi « scandaleux » et révoltants que ceux de Michel Delacroix à l’égard du génocide des Juifs.

Le MRAX détient un enregistrement audio de propos négationnistes de Patrick Cocriamont, d’ailleurs retranscrits dans le récent ouvrage que notre Mouvement a soutenu et préfacé : T. HUART-EECKHOUDT, Un an au Front national, Editions Luc Pire, Bruxelles, sept. 2008, pp. 76 à 80.

Extrait parmi d’autres de propos formulés par Cocriamont :

« Moi je suis révisionniste. J’ai été voir plusieurs fois à Auschwitz, j’ai lu les livres révisionnistes et je crois que les révisionnistes ont raison. (…) En disant que les chambres à gaz n’ont pas existé. Les chambres à gaz dans les camps de concentrationnement n’ont pas existé. (…) Tu vas partout à Anderlecht, dans tous les nouveaux buildings, tu vois que ça! Tu vois des noms qui sont juifs. Et tu vas me dire qu’on en a exterminé 6 millions? On n’aurait pas su… ».

De tels propos condamnables se doivent d’ailleurs d’être condamnés par notre Justice, c’est pourquoi le MRAX vient également d’introduire à l’encontre de Patrick Cocriamont une plainte auprès du Procureur du Roi, pour faits de négationnisme.

 

III. Ces manifestations antisémites et négationnistes, dans le chef de chacun des présidents f.f. des deux Front National – le FN « grabataire », de Cocriamont, et le FN « dissident », de Delacroix – confortent l’idée qu’il faut aller plus loin sur la question de la gestion des dotations publiques qui concernent le FN.

Aujourd’hui, en effet, lesdites dotations sont bloquées (gérées par un administrateur désigné par le tribunal) depuis l’implosion du FN il y a un an. Le MRAX encourage les Commissions de contrôle des Dépenses électorales et de la Comptabilité des partis politiques de la Chambre ([concernant] Cocriamont) et du Sénat ([concernant] Delacroix) à supprimer définitivement lesdites dotations pour la période maximale prévue par la loi.

 

Contacts :

Radouane BOUHLAL, Président, radouane.bouhlal@skynet.be - +32 (0) 475/75.14.89.

Didier de LAVELEYE, Directeur, didier.delaveleye@mrax.be - +32 (0) 2/209.62.59.

 

© MRAX

 

Mis en ligne le 14 novembre 2008, par M. Macina, sur le site upjf.org