Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Non attribué

Un tribunal belge saisi d’une demande d’arrestation de Livni à son arrivée à Bruxelles
22/01/2009

Comme on pourra le lire ailleurs sur ce site, la hargne de nombreux hommes politiques belges à l’égard d’Israël (qui est inversement proportionnelle à leur niveau de compétence géopolitique, sans parler de celui de leur sens de la justice) n’a d’égale que l’inanité et la partialité de leurs arguments. (Menahem Macina).

[*] "Si le ridicule tuait, la Belgique pro-palestinienne aurait déjà cessé d’exister".

 

22/01/09


Haaretz


Original anglais : "
Report: Belgian court petitioned to arrest Livni upon arrival in Brussels". 


Traduction française : Menahem Macina


Selon le site
Jawalan.com, on rapporte que des avocats ont déposé une requête devant un tribunal belge pour faire arrêter la Ministre des affaires étrangères, à son arrivée à Bruxelles, mercredi, en fin de journée.

Apparemment, la plainte a été déposée au nom de citoyens belges et français dont des membres de la famille ont été blessés ou tués à Gaza, et elle demande que Livni soit arrêtée pour crimes de guerre.

Selon certaines sources, la ministre des Affaires étrangères examine ce rapport et l’ambassade d’Israël n’a pas été impliquée dans l’affaire. En réalité, la loi belge ne permet pas l’arrestation d’un officiel étranger de haut rang, mais l’affaire pourrait embarrasser Israël et pourrait constituer la première d’une série d’actions judiciaires que préparent des éléments pro-palestiniens dans le monde entier.

 

Des activistes israéliens des Droits de l’Homme : Il faut arrêter Olmert, Livni et Barak pour crimes de guerre

Entre temps, des activistes anonymes qui se présentent comme des défenseurs des droits de l’homme, ont créé un site Internet détaillant les prétendus crimes de guerre commis par des hauts fonctionnaires et des militaires de Tsahal.

Aucune organisation connue de défense des droits de l’homme n’est derrière le site dont les créateurs refusent de s’identifier nommément.

Le site, www.wanted.org.il, contient des "ordres d’arrestation", y compris des photos et des informations personnelles, concernant le ministre de la Défense, Ehud Barak, le Premier ministre, Ehud Olmert, [la ministre des Affaires étrangères, Tsipi] Livni, le vice-Ministre de la Défense, Matan Vilnai, le ministre de la sécurité publique, Avi Dichter, le ministre des Infrastructures nationales, Benjamin Ben-Eliezer, le chef d’Etat-major de Tsahal, Gabi Ashkenazi et ses deux prédécesseurs, Dan Haloutz et Moshe Ya’alon, l’ancien commandant des forces aériennes, Eliezer Shkedy, et d’autres.

Il explique également comment informer la Cour Internationale Criminelle de La Haye, du déplacement des "suspects" hors d’Israël, quand ils sont vulnérables à une arrestation.

L’"ordre d’arrestation" de Barak, par exemple, affirme :

« Le 27 décembre 2008, le suspect a ordonné une attaque aérienne contre tous les centres habités de Gaza.

L’assaut a consisté en centaines de sorties de chasseurs à réaction qui ont lâché des centaines de tonnes de bombes sur des zones habitées de Gaza, qui se sont soldées par la mort de 1 200 personnes – hommes, femmes et enfants.

Quelque 5 300 personnes ont été blessées et des centaines de milliers réduites à la condition de réfugiés. Le 10 décembre 2008, une plainte formelle a été déposée contre Ehud Barak devant la Cour pénale internationale de La Haye, aux Pays-Bas... pour suspicion de crimes de guerre et crimes contre l’humanité en raison du siège de Gaza. »

 

Barak Ravid et Yoav Stern


© Haaretz

 WANTED

Mis en ligne le 21 janvier 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org