Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

La saga «Israël violateur de droits humanitaires», vue par l’ONG pro-Hamas, Help Doctors, M. Macina
16/01/2009

Je propose de rebaptiser cette ONG : Help Hamas. Il suffit pour se convaincre de la pertinence de cette suggestion d’écouter et de lire les "témoignages" délirants de son président, le Dr Régis Garrigue [*].

[*] Voir : "Un reportage de France 2 qui ressemble à une vendetta médiatique suite à la mise en demeure du CSA" ; "La croisade pro-palestinienne du médecin français Garrigue, et l’inconscience de France-Télévisions".

16/01/09

Sous le titre : "Breaking news: hôpital Al Quds totalement détruit",
le Dr Marie Laure Bry, relaie, sur le territoire français, la petite guerre médiatique anti-israélienne que mène son confrère exalté, le Dr Garrigue, qui joue les "correspondant de guerre" à Gaza.

« Après avoir déjà essuyé des bombardements ce matin, l’hôpital Al Quds, a de nouveau été la cible de bombardements ce soir.

Alors que les tirs avaient cessé depuis 1 à 2 heures et que l’équipe Help Doctors décompressait un peu, une énorme explosion a été entendue, suivie d’autres déflagrations, peu avant 22 heures, heure locale, ce soir. L’hôpital, en flammes, a contraint [sic] les 200 personnes qui y résidaient - dont 50 patients et 30 personnes en chaises roulantes - à fuir le bâtiment. Une longue procession [lire : file] s’est formée dans la rue en direction de l’hôpital Al Shiffa. Par chance, aucune victime n’est à déplorer.

Les 200 personnes sont arrivées saines et sauves à l’hôpital d’Al Shiffa, transportées, pour certaines, par ambulance.

 

 
Au moment de quitter les lieux, l’hôpital Al Quds, en flamme, menaçait de s’écrouler.


L’insécurité étant maximale et aucun lieu n’étant sûr, nous envisageons de faire rapatrier l’équipe Help Doctors en lieu sécurisé, hors de la bande de Gaza. »



Scènes de panique lors de l’évacuation nocturne des familles et des patients de l’hôpital Al Quds en feu.

 

Affreux, choquant, scandaleux, n’est-ce pas ?

Pourtant, certains ont des doutes sur l’objectivité du "témoin".

Ils ont mille fois raison.

Pour s’en convaincre, il suffit d’écouter l’enregistrement audio du récit - beaucoup plus modéré et, partant, beaucoup plus crédible, cette fois – que fait, de ce non-événement, le même Dr Garrigue. Il figure sur le site du Point.

Il en ressort une tout autre réalité que celle qui faisait l’objet des récits hystériques précédents. La dernière phrase – émise comme à la sauvette - en témoigne :


« Les malades sont remontés dans les chambres » !!!

 
Un membre de l’équipe médicale de l’hôpital Al-Quds à Gaza-ville tient les restes d’un obus israélien tombé sur l’établissement
© AFP PHOTO/MEHDI FEDOUACH Sur le site du Point.

 


Vous aurez peut-être noté que le photographe qui a pris les clichés n’est autre que celui de l’Association "Help Doctors"… (1)

 

« Mission humanitaire », qu’ils disaient !...

 

Mon œil !

 


Menahem Macina

(1) Comme en témoigne la page de présentation de l’ONG, sur son site, http://www.helpdoctors.org/index.php/qui-sommes-nous  qui énumère les noms des membres de son Conseil d’Administration 2008-2009 :

Dr Régis Garrigue, Médecin Urgentiste, Président
Dr Marie Laure Bry, Médecin Généraliste, Trésorière
Dr Arnaud Bourde, Médecin Anesthésiste Réanimateur, Secrétaire Général
Dr François Giraud, Médecin Urgentiste
Mr Medhi Fedouach, Photographe-journaliste
Dr Nicolas Lalaux, Médecin Psychiatre.

 

 

© upjf.org avec (la participation involontaire de) Help Doctors

 


Mis en ligne le 16 janvier 2009, par
M. Macina, sur le site upjf.org