Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Un haut dirigeant du Vatican: «Gaza, un immense camp de concentration»
08/01/2009

J’ai à peine besoin de le souligner : Je suis scandalisé. J’attends la réaction des chrétiens qui n’ont pas encore obéi à la "Bête". Ce cardinal représente tout ce que je déteste dans l’Eglise. Qui nous dit que dans quelques décennies, ce religieux irresponsable ne sera pas candidat à la béatification ? (Menahem Macina).

08/01/09

Texte repris du site lepoint.fr (avec agence).


"Je dis de regarder les conditions (de vie) des personnes qui vivent là-bas. Entourées par un mur qu’il est difficile de franchir. Dans des conditions contraires à la dignité humaine. Ce qui se passe ces jours-ci fait horreur", a réaffirmé jeudi le cardinal Martino. © GALAZKA/SIPA.


« Un immense camp de concentration »
. C’est en ces termes que le cardinal Renato Martino, président du Conseil du Vatican pour la justice et la paix, a qualifié la bande de Gaza assiégée par l’armée israélienne. Dans une interview accordée mercredi au quotidien italien en ligne Il Sussidiario.net, le prélat a lâché :

« Regardons les conditions de vie à Gaza : cela ressemble de plus en plus à un grand camp de concentration. »

Il s’agit de la plus vive critique émise par le Saint-Siège depuis le début des bombardements aériens de la bande de Gaza par l’armée israélienne le 27 décembre. Interrogé sur le sujet, le porte-parole du Vatican, le Père Federico Lombardi, n’a pas souhaité réagir.

Alors qu’Israël a vivement critiqué ces déclarations, dénonçant des termes "tirés de la propagande du Hamas", le cardinal les a justifiées jeudi :

« Certaines accusations ne me touchent pas. Dans mes paroles, il n’y a rien qui puisse être interprété comme anti-israélien »,

a-t-il indiqué dans les colonnes de La Repubblica.

« Je dis de regarder les conditions de vie des personnes qui vivent là-bas. Entourées par un mur qu’il est difficile de franchir. Dans des conditions contraires à la dignité humaine. Ce qui se passe ces jours-ci fait horreur »,

a-t-il de nouveau martelé, maintenant ses propos.

Le cardinal Renato Martino a "condamné les tirs du Hamas" sur Israël, soulignant que celui-ci "ne représente pas tous les Palestiniens", et de préciser :

« Je ne défends pas le Hamas : s’ils veulent un État palestinien, ils doivent comprendre que la voie sur laquelle ils se sont engagés est erronée. Israël a le droit de vivre en paix, les Palestiniens ont le droit d’avoir leur propre État. »

 

© Le Point

 

Mis en ligne le 8 janvier 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org