Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Éditorialistes
Menahem Macina

Nouvelle guerre de vidéos : qui a menacé la vie de qui ? Les colons ou les Palestiniens ? M. Macina
22/12/2008

Vendredi dernier (19 décembre) l’Etat a demandé à la Cour suprême de transformer en arrestation pure et simple l’assignation à résidence requise par la juge du tribunal du district de Jérusalem à l’encontre de Zeev Braude, résident de l’implantation de Kiryat Arba en Judée-Samarie. Rappelons que l’homme est soupçonné d’avoir tiré sur des Palestiniens sans armes. Pour sa défense, Braude avait allégué que sa vie était en danger. Qu’en est-il, à ce stade et au vu des documents disponibles ? Examen de deux vidéos.

21/12/08

 

La vidéo mise en ligne par Haaretz sur son site, donne l’impression que le colon a tiré directement sur les Palestiniens qui se dirigeaient vers lui. En fait, elle débute bien après le commencement de l’incident, quand les antagonistes sont déjà aux prises.

Tout autre est le déroulement des faits que montre la vidéo filmée par des Palestiniens, avec une caméra fournie par BeTselem - une ONG israélo-palestinienne de défense des droits de l’homme. Le début du film montre deux colons, dont Braude, aux prises avec un Palestinien qui bénéficie de l’avantage d’être en surplomb par rapport aux deux Juifs, lesquels tentent de le repousser comme s’ils voulaient l’obliger à rentrer chez lui. La scène se passe en bas de la terrasse d’une grande villa palestinienne où l’on distingue quatre personnes.

D’abord verbale, la rixe devient vite physique. Le Palestinien ramasse des pierres. Les deux Juifs reculent de quelques pas. Braude a sorti son revolver. Un deuxième Palestinien, plus râblé et qui, visiblement ne croit pas que le Juif pourrait tirer, est descendu de la terrasse et agrippe Braude, qui le repousse. Avec un autre colon, il fait maintenant face aux deux assaillants, tandis que deux autres Palestiniens arrivent à la rescousse, rejoints par un autre. C’est donc à cinq assaillants qu’a maintenant affaire Braude, tandis que son collègue bat en retraite en lançant des pierres sur les assaillants, qui le criblent de pierres, eux aussi. La situation est d’autant plus dangereuse pour Braude, qu’il est resté seul, après que les Palestiniens aient effectué un mouvement tournant et lui aient foncé dessus avec violence. C’est alors que Braude tire. Un Palestinien tombe à terre, tandis que les quatre autres se jettent sur le colon, qui est renversé à terre et reçoit un coup de pied dans le haut du corps administré à toute volée par un des assaillants : un jeune adolescent, qui ensuite jette des pierres, à bout portant, sur Braude plaqué au sol par son agresseur. Des Palestiniens arrivent alors de tous côtés et convergent vers le lieu de la rixe. Curieusement, la caméra cesse de filmer de près et passe en vue panoramique, puis se désintéresse de l’incident.

La suite de la vidéo est extrêmement confuse. Des colons viennent à la rescousse de leurs coreligionnaires agressés, l’un d’eux est armé d’une mitraillette et tire en l’air pour disperser les Palestiniens.


Voici le récit de l’incident tel qu’il figure sur Les Observateurs, un site de France 24, sous le titre "Des Palestiniens pris pour cible après l’évacuation des colons juifs à Hébron".


« Une vidéo choc de l’association de défense des droits de l’Homme B’Tselem montre une incursion par un groupe de colons juifs armés dans un village palestinien près de Hébron. Ils semblent tirer sur des Palestiniens à bout portant.

A la suite de l’évacuation forcée d’une maison de colons juifs à Hébron, un groupe de colons ont décidé d’appliquer la loi du Talion : pour chaque évacuation de colonie juive, des Palestiniens sont pris pour cible. Dans les heures qui ont suivi l’évacuation musclée de jeudi dernier, des groupes de colons armés sont entrés dans des villages palestiniens des alentours, brûlant des maisons et des voitures, brisant des vitres et endommageant des antennes satellites et des réservoirs d’eau.

Une vidéo amateure des violences montre ces colons se disputant violemment avec des Palestiniens puis leur tirant dessus, blessant deux hommes. Les Palestiniens ripostent en lançant des pierres et en tabassant l’un des tireurs. A 1’58 de cette vidéo, on peut également voir un Israélien armé d’un fusil mitrailleur tirant en l’air pour intimider les villageois. La vidéo a été filmée par un membre de la famille équipé d’une caméra offerte par l’organisation de défense des droits de l’Homme B’Tselem.

Deux résidents de la colonie évacuée, soupçonnés d’être responsables des tirs, se sont rendus aux autorités israéliennes samedi, et ont été questionnés par la police de Hebron. L’un d’eux a depuis été libéré sur caution. »


Il faudra encore du temps et maints débats contradictoires pour tirer cette affaire d’agression au clair. Ce qui est sûr, c’est que le colon qui a tiré était en danger, mais il faisait apparemment partie d’un groupe d’autres colons juifs qui avaient fait irruption dans ce village palestinien pour exhaler leur frustration de l’évacuation musclée, par Tsahal, d’un immeuble de Hébron, dont des Palestiniens revendiquent la propriété, tandis que les acheteurs israéliens prétendent que la transaction est légale.

 

Compte-rendu par Menahem Macina

 

© upjf.org

 

Mis en ligne le 21 décembre 2008, par M. Macina, sur le site upjf.org