Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Non attribué

Lettre d’excuses, adressée par notre site à la direction de l’Hôtel Intercontinental
27/01/2009

Sous le coup de l’émotion, consécutive à une information inexacte selon laquelle, pour protester contre l’action de Tsahal à Gaza, l’Hôtel Intercontinental avait annulé une importante manifestation touristique qui devait avoir lieu en ses locaux, le 15 janvier, j’avais rédigé et mis en ligne, le 21 janvier, un appel au boycott de cet hôtel. Ayant appris depuis qu’il s’agissait d’une intox [*], j’ai adressé le texte de la lettre d’excuses qui suit aux responsables de cet établissement. Je m’en remets à leur compréhension. (Menahem Macina).

[*] Voir "Nos excuses à l’Hôtel Intercontinental, taxé d’hostilité envers Israël, sur base d’une manipulation".

 

Menahem Macina

Responsable du site de l’UPJF

(Association des Patrons Juifs de France)

 

A


Monsieur
Philippe Brunet,

Responsable de la communication

Hôtel Intercontinental Paris Le Grand

 

Monsieur,

Je viens d’être mis au courant du caractère infondé de l’information selon laquelle votre établissement avait pris l’initiative d’annuler la tenue du Salon du Tourisme Israélien en France, prévue pour le  jeudi 15 janvier.

J’y avais vivement réagi, sur le site de l’UPJF, par un appel au boycott de votre Hôtel. Je vous présente mes plus sincères excuses pour ce malentendu, dont vous trouverez l’explication dans la note [1] du document cité en tête de la présente.]  

Soucieux de réparer, autant qu’il m’est possible, le tort éventuel que mon initiative a pu éventuellement causer à la réputation de votre établissement, j’ai immédiatement pris les mesures suivantes :

  1. Suppression de l’appel au boycott, qui s’avère injustifié, et n’apparaîtra donc plus en ligne sur notre site.
  2. Mise en ligne intégrale de la longue mise au point, sévère à l’endroit de notre site (même s’il n’est pas explicitement nommé), diffusée par l’association Connec-sion.
  3. Mise en ligne du texte de la présente lettre d’excuses.

Par ailleurs, les textes de la mise au point de Connec-sion et la présente lettre seront diffusés, vendredi prochain, à la totalité des destinataires de notre Newsletter hebdomadaire.

Si vous estimez que quoi que ce soit de plus doit être fait, je vous prie de m’en informer au plus vite, et je puis vous assurer que je déférerai à vos exigences, pour autant qu’il dépend de moi.


M’en remettant à votre compréhension, je vous prie de croire, Monsieur, à l’expression de mon sincère regret, dont j’espère que vous voudrez bien l’accepter, signifiant ainsi que le malentendu est levé et que l’incident est clos.

Ce dont je vous remercie par avance.

Et je vous prie de croire, Monsieur, à l’assurance de ma respectueuse considération.

 

Menahem R. Macina

 

Mis en ligne le 26 janvier 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org