Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Benoît XVI, en Une de "L’Oss. Romano": La Shoah, «avertissement contre l’oubli et la négation»
29/01/2009

28-01-2009

Texte repris du site de Zenit.

 

ROME, Mercredi 28 janvier 2009 (ZENIT.org) - « La Shoah, avertissement contre l’oubli et la négation », titre à la Une du 29 janvier L’Osservatore Romano, dans son édition quotidienne en italien, à propos de l’intervention de Benoît XVI, à la fin de l’audience générale de ce mercredi, à l’occasion de la « Journée de la Mémoire ».

Pour sa part, Radio Vatican en italien titre ce mercredi : « que personne ne nie la tragédie de la Shoah ».

« Benoît XVI exprime aux juifs pleine et indiscutable solidarité »,

insiste L’OR en surtitre.

Et d’expliquer :

« La Mémoire de la Shoah doit être pour tous un ‘avertissement contre l’oubli, contre la négation, ou le réductionnisme’ - a répété Benoît à l’audience générale du mercredi 28 janvier -, invitant en même temps les quatre évêques dont l’excommunication a été révoquée à témoigner une ‘vraie fidélité’ au pape et au Concile Vatican II. Le pontife s’est également félicité de l’élection du nouveau patriarche de Moscou et de toutes les Russies ».

Notons le choix éditorial de L’Osservatore Romano de faire la Une sur la Shoah, et non pas sur l’élection de Kirill Ier, premier thème abordé par le pape à l’issue de l’audience, ou la levée de l’excommunication, deuxième sujet d’une communication spéciale.

Le pape a en effet annoncé « trois communications », à l’issue de sa catéchèse sur les épîtres de saint Paul. Il a cité l’élection du patriarche Kirill Ier, survenue hier, et les progrès du dialogue œcuménique, puis la levée de l’excommunication, dans la ligne de la recherche de l’unité des chrétiens, pour terminer sur la Shoah.

« En ces jours où nous rappelons la Shoah, me reviennent en mémoire les images recueillies lors de mes visites répétées à Auschwitz, un des camps dans lesquels s’est consommé l’atroce massacre de millions de juifs, victimes innocentes d’une haine raciale et religieuse aveugle »,

a déclaré le pape.

Il a ajouté cette expression de sa solidarité « indiscutable » :

« Tout en renouvelant avec affection l’expression de ma solidarité entière et indiscutable avec nos Frères destinataires de la première Alliance, je souhaite que la mémoire de la Shoah induise l’humanité à réfléchir sur l’imprévisible puissance du mal lorsqu’il conquiert le cœur de l’homme ».

« Que la Shoah soit pour tous, a exhorté le pape, un avertissement contre l’oubli, contre la négation, ou contre le réductionnisme, parce que la violence perpétrée contre un seul être humain est une violence contre tous. Aucun homme n’est une île, a écrit un poète célèbre* ».

« Que la Shoah, a insisté Benoît XVI, enseigne aux générations anciennes et nouvelles que seul le chemin fatigant de l’écoute et du dialogue, de l’amour et du pardon, conduit les peuples, les cultures et les religions du monde au but tant désiré de la fraternité et de la paix dans la vérité. Que jamais plus la violence n’humilie la dignité de l’homme ! »

Déjà hier, L’Osservatore Romano (édition du 28 janvier, cf. Zenit du 27 janvier 2009), avait évoqué la prise de position du président italien, Giorgio Napolitano, à propos d’Israël.

*Le pape citait implicitement John Donne (né en 1572 à Londres - mort le 31 mars 1631), poète et prédicateur anglais du règne de Jacques Ier et sa « Méditation XVII », sur la maladie et la mort, sous le titre : « Pour qui sonne le glas ».

 

Anita S. Bourdin

© Zenit

 

Mis en ligne le 29 janvier 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org