Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Déclaration du P. Lombardi: Les paroles du pape devraient «promouvoir le dialogue avec le judaïsme»
30/01/2009

28-01-2009

Texte repris du site de Zenit

 

 

ROME, Mercredi 28 janvier 2009 (ZENIT.org) - Le porte-parole du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi, espère que les paroles du pape sur la Shoah aideront à « promouvoir avec fruit et sérénité le dialogue avec le judaïsme ».

Le directeur de la salle de presse du saint-Siège, du Centre de télévision du Vatican et de Radio Vatican, est intervenu au micro de celle-ci à propos de la communication du pape sur la Shoah à la fin de l’audience générale du mercredi.

Les paroles prononcées aujourd’hui par Benoît XVI devraient être « plus que suffisantes » pour manifester sa pensée sur la tragédie de l’Holocauste juif et pour permettre au dialogue entre catholicisme et judaïsme de continuer avec « sérénité », a déclaré le P. Lombardi.

Dans la même foulée, le pape a redit les raisons qui ont conduit à révoquer l’excommunication des 4 évêques ordonnés en 1988 par Mgr Lefebvre, souligne le P. Lombardi, alors que le responsable de la Fraternité Saint-Pie X a lui-même pris ses distances, hier, dans un communiqué, par rapport aux propos négationnistes de l’un de ses confrères.

Radio Vatican souligne ce nouveau geste de « détente » souhaité par le Rabbinat d’Israël, celui du pape et des évêques lefebvristes.

Les paroles du pape sur la Shoah qui ont résonné dans la salle Paul VI , exprimées déjà « en différentes occasions » par le passé « devraient être plus que suffisantes pour répondre aux attentes de qui exprime des doutes sur la position du pape et de l’Eglise catholique à ce sujet », a déclaré le P. Lombardi.

Et tandis que la presse internationale se faisait l’écho de « révélations » du Jérusalem Post sur la rupture du Grand Rabbinat d’Israël avec l’Eglise catholique, le P. Lombardi a conclu par le souhait qu’à « la lumière » des déclarations de Benoît XVI, « les difficultés présentées par le Rabbinat d’Israël puissent faire l’objet de réflexions ultérieures plus approfondies, en dialogue avec la Commission pour les relations avec le Judaïsme du conseil pontifical pour la promotion de l’Unité des chrétiens, de façon à ce que le dialogue de l’Eglise catholique avec le judaïsme puisse se poursuivre avec fruit et sérénité ».

Radio Vatican souligne également que « la Fraternité Saint Pie X, qui réunit les Lefebvristes s’est « nettement dissociée des positions de l’un des leurs, Mgr Williamson, qui, dans une interview, avait nié la vérité historique du génocide des juifs perpétré par le nazisme » (cf. Zenit du 27 janvier 2009).

 

© Zenit

 

Mis en ligne le 29 janvier 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org