Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme
Antisémitisme arabo-musulman

Commentaires blasphématoires et antisémites de scènes de la Shoah par un cheikh égyptien
30/01/2009

Répugnant. A lire en regardant la vidéo [*], qui contient de dures images de massacres de Juifs. (Menahem Macina).

[*] Voir le Clip n° 1999, sur le site de Memri.tv. 

26 janvier 2009

MEMRI    Middle East Media Research Institute

Dépêche spéciale n° 2200


Pour marquer "la festivité de l’Holocauste", le cheikh égyptien Amin Al-Ansari revisite l’histoire et commente les séquences d’archives de détenus torturés à Dachau, Mauthausen et Belsen : "C’est ce que nous souhaitons pour l’avenir, mais si Allah veut, par la main des musulmans."

 

NOTE : La chaîne Al-Rahma diffuse par le satellite Atlantic Bird 4. Atlantic bird 4, satellite égyptien également connu sous le nom de Nilesat 103, dépend d’EUTELSAT, basé à Paris : http://www.eutelsat.org/satellites/7wab4.html.

 

Voir les extraits-vidéo sous-titrés en anglais : http://www.memritv.org/clip/en/1999.htm.

 

AVERTISSEMENT : Ces extraits contiennent des images d’archives d’une extrême dureté.

 

Le 26 janvier 2009, veille de la Journée internationale de commémoration en mémoire des victimes de l’Holocauste, la chaîne égyptienne sunnite islamiste Al-Rahma ("Miséricorde") diffuse une émission du cheikh égyptien Amin Al-Ansari (1). S’intéressant d’abord aux "dissensions causées par les Juifs partout dans le monde", Al-Ansari explique que vu les actions commises par les Juifs pendant et après la Première guerre mondiale, "les dirigeants n’avaient d’autre solution que de les annihiler."

Al-Ansari affirme que "les holocaustes des Juifs en Allemagne étaient dus à leurs propres agissements : ils tuaient des Allemands, attisaient les dissensions internes, montaient le peuple contre ses dirigeants et corrompaient les populations", soulignant son propos par des images du bombardement de Berlin lors de la Deuxième guerre mondiale, comparée à Gaza.

Il présente ensuite des séquences de tortures par ces mots : "Voyons maintenant ce que l’Allemagne a fait à Israël, ou plutôt aux Juifs" ; sont diffusées des séquences d’archives de Dachau, Mauthausen et Belsen.  Al-Ansari commente les images tout au long de leur diffusion, déclarant  notamment : "C’est ce que nous souhaitons pour l’avenir mais, si Allah veut, [cette fois] par la main des musulmans."

Il ajoute que les Juifs "ont transformé [l’Holocauste] en une fête, qui sera célébrée dans quelques jours. Ils l’appellent la ‘Fête de l’Holocauste’ ; ils y ravivent les événements passés pour que le monde entier les voie et ressente de la compassion à leur égard (…) Cela afin de continuer à extorquer les autres aux niveaux politique et financier. Ils aiment l’argent."

Pour voir des extraits vidéo de MEMRI TV, VEUILLEZ au préalable VOUS IDENTIFIER ICI : http://www.memritv.org/. Cliquer sur "Register" en haut à droite de la page d’accueil.

 

"Examinons les dissensions causées par les Juifs partout dans le monde"

Amin Al-Ansari : "Examinons les dissensions causées par les Juifs partout dans le monde. Bien sûr, nous savons quelle source de problèmes ils ont été pour les musulmans. Ils ont toujours été ainsi, ne se tournant que tard vers les musulmans. Ils ont été partout dans le monde – de l’Orient vers l’Occident – parce qu’ils aiment l’argent et que l’Occident en regorgeait – en Angleterre, en France, en Allemagne et bien sûr en Amérique, qui était encore un pays nouveau. C’était il y a deux cents ans. Ils se sont concentrés sur ces lieux ; c’est pourquoi ils se sont répandus en Amérique et contrôlent ses finances. Ils immigrent partout où il y a de l’argent.

Les Juifs ont propagé la corruption pendant les Première et Deuxième guerres mondiales. Je vais vous raconter une toute petite histoire, pour que vous compreniez leur façon de penser. Les Juifs ne savent pas comment grimper en commençant par le bas. Ils ne veulent pas croiser les pauvres et monter jusqu’à atteindre les dirigeants d’un pays : ils veulent aller tout droit aux dirigeants.

Au XIXème siècle, il y eut un homme appelé Herzl, un scientifique qui n’avait rien à voir avec la politique. Qu’a fait ce Théodore Herzl ? Il s’est servi d’explosifs [confusion avec Haïm Weitzman],  pour inventer une arme. Il aurait pu inventer n’importe quoi d’autre, quelque chose qui soit utile au monde – mais non, il a fallu qu’il invente des explosifs, des bombes et des missiles [stupidité !]. L’annihilation est à la base de leur idéologie. Ce Théodore Herzl a cherché le soutien du plus puissant pays au monde. C’était l’Angleterre, qui occupait l’Inde, le Bengladesh, le Pakistan, l’Egypte, etc. Il s’est donc rapproché du Premier ministre britannique et lui a dit : ‘J’ai inventé quelque chose qui pourrait vous servir dans vos guerres de colonisation.’"

 

"Les Juifs ont déclaré la Première guerre mondiale (…) Ils ont répandu la corruption (…) C’en est arrivé au point où les dirigeants eux-mêmes n’eurent d’autre solution que de les annihiler"

Balfour leur a promis un Etat juif sur la terre de Palestine. Les Juifs se sont donc mis à canaliser toute leur loyauté et leur soutien pour l’Angleterre. Ils se sont mis à voyager partout dans le monde pour appuyer l’Angleterre. Qu’ont-ils fait ? Ils ont mené la Première guerre mondiale et tenté d’anéantir toutes les forces qui combattaient l’Angleterre, telles que l’Allemagne et d’autres pays. Ils ont répandu la corruption : en Tchécoslovaquie, en Allemagne et dans les Républiques de l’URSS.

La corruption propagée par les Juifs était d’une grande ampleur. C’en est arrivé au point où les dirigeants eux-mêmes n’eurent d’autre solution que de les annihiler. Même les dirigeants d’Amérique le reconnaissaient. Vous voyez que l’Amérique soutient Israël, mais c’est aussi parce qu’elle déteste et craint Israël, vu que [les Juifs] sont des corrupteurs. La plupart des dirigeants américains ont dit au peuple américain : ‘Nous ferions mieux de leur donner un endroit à eux pour les garder à distance de nos pays européens.’ Ils voulaient les placer dans un pays rien que pour eux, pour qu’ils n’aient rien à voir avec les peuples européens."

En un mot, les holocaustes des Juifs en Allemagne sont dus à leurs propres agissements. Ils tuaient des Allemands, attisaient les dissensions, montaient le peuple contre ses dirigeants et corrompaient les peuples. ‘A chaque fois qu’ils attisent le feu de la guerre, Allah l’éteint.’"

 

"Regardons l’Holocauste subi par les Juifs, qui a été la vengeance d’Allah. Voyons ce que le peuple allemand, ou l’armée allemande, leur a fait."

"Laissez-moi vous montrer quelle corruption ils ont causée, et quels dommages ils ont infligés au monde – aux peuples comme aux gouvernements. Regardons l’holocauste subi par les Juifs, qui a été la vengeance d’Allah. Voyons ce que le peuple allemand, ou l’armée allemande, leur a fait. Voici, bien entendu, un exemple de la corruption de l’Allemagne par les Juifs."

Séquences de l’armée allemande et du bombardement de Berlin pendant la Deuxième Guerre mondiale, accompagnées des commentaires d’Al-Ansari :

 

"Voici l’armée allemande. C’est clair. Voici des enfants de l’armée allemande. Les guerres consécutives, qui ont duré plusieurs années, ont annihilé le peuple, de sorte que les Allemands se sont mis à utiliser des enfants comme soldats."

 

"Regardez, c’est Berlin. Les villes allemandes étaient bombardées de tous côtés à cause des Juifs (…)."

Regardez, c’est Berlin. Les villes allemandes étaient bombardées de tous côtés à cause des Juifs, qui détruisaient des pays (…) Observez la grande ressemblance entre Gaza et les rues allemandes d’alors, bien que l’Allemagne soit un très grand pays.

Ces gens aiment semer la corruption, et quand ils n’y arrivent pas, ils cherchent ceux qui peuvent le faire et les encouragent. A cette époque, c’était l’Angleterre dont ils encourageaient la corruption. Voilà l’Allemagne, et la destruction qu’elle a subie en 1945.

Regardez ces villes, et rendez-vous compte de ce qui est en train d’arriver. Ce sont les armées dont Israël a encouragé la destruction. Regardez les débris et les morts par terre. Le monde dépérissait – le pays et la civilisation étaient en voie de déperdition."

Fin de séquence.

 

"C’est ce que les Juifs ont fait."

 

"Quand ils ont compris que les Juifs se cachaient derrière tout cela, les Allemands se sont vengés. Ils n’étaient pas faibles, comme les musulmans aujourd’hui."

"Les Allemands étaient, bien sûr, puissants. Quand ils ont compris que les Juifs se cachaient derrière tout cela, ils se sont vengés. Ils n’étaient pas faibles, comme les musulmans aujourd’hui. Ils avaient autre chose en tête.

Voyons ce que l’Allemagne a fait à Israël – ou plutôt aux Juifs – ce qui nous permettra de comprendre qu’il n’y a pas de remède contre ces gens, mis à part la peur et la terreur.

Il y a un langage que les Juifs comprennent : le langage de la force. Si vous êtes plus fort qu’eux, ils ont peur de vous. C’est ce qu’Allah a dit : ‘Ils vous craignent plus, au fond de leurs cœurs, qu’ils ne craignent Allah.’ Allah a dit : ‘Préparez contre eux toute la force et les chevaux de guerre que vous pouvez, afin de semer la terreur dans le cœur des ennemis d’Allah et de vos ennemis.’ Le Juif vous craint plus qu’il ne craint Dieu. Quand les Allemands eurent révélé la trahison et la guerre des Juifs menée contre eux, et le fait qu’ils répandaient la corruption dans leur pays… Voyons comment les oppresseurs sont abattus par ceux qu’ils ont opprimés."

 

Titre : "Camp de concentration de Dachau". Images de chemins de fer, de réservoirs de Zyklon B, de douches, d’un soldat allemand ouvrant la porte d’un four crématoire pour désigner les squelettes, de piles de corps décharnés, sur les commentaires d’Al-Ansari.

 

"Voilà des tombeaux allemands, mais voyons ce que les Allemands font aux Juifs. Voici des cadavres humains et les os brisés des Juifs. Voici un four crématoire, où les Juifs étaient consumés."

 

Titre : "Camp de concentration de Mauthausen". Images de détenus. Al-Ansari commente les scènes : "Regardez : ce sont des Juifs qui meurent de faim ou sont gazés (…) Voyez l’humiliation sur leurs visages, Allah soit loué."

 

"Voici des Juifs prêts à être brûlés. Regardez ; ce sont des Juifs qui meurent de faim ou sont gazés. Regardez comme ils les retournent pour les mettre dans des camions. Voyez l’humiliation sur leurs visages, Allah soit loué. ‘La mortification et l’humiliation leur ont été infligées ; ils méritaient la colère d’Allah.’

Voyez la famine qui leur fut infligée. Voyez l’humiliation. Ces gens sont enterrés vivants. Est-ce que cela ressemble à un être humain ? Il est mis dans une fosse pour être enterré vivant. Voilà une pile de corps. Ibn Mas’oud avait raison (…)"

 

Séquences de tortures de prisonniers de camps de concentration. Description d’Al-Ansari:

 

"Regardez : c’est du fil barbelé, utilisé pour entasser leurs corps. Lui et cinq autres seront pendus avec une seule chaîne. Concentrez-vous là-dessus, mes frères. Regardez ça. Regardez : ils attachent cinq têtes ensemble.

Voici des corps. Ici ils lui font un trou dans le dos avec un clou. Cet enfant attend son tour. Voyez leur humiliation. Ce sont des cadavres, Allah soit loué."

 

"Un soldat allemand va apparaître maintenant, et vous allez voir une Juive lui embrasser la main. Voyez comme l’humiliation, la peur et la terreur la saisissent."

 

"Les [Juifs] sont des oppresseurs. Ils sont déportés. Ibn Mas’oud avait raison [titre : "Le camp de concentration de Belsen" ; images de corps empilés] de dire : ‘Tous les oppresseurs sont tués par ceux qu’ils oppriment.’ [plans rapprochés sur les corps] Voilà des corps, voilà des morts, voilà des crânes. Voici les corps des Juifs transportés comme des animaux. Regardez comme ce tracteur débarrasse les corps des Juifs, et voilà les réfugiés qui attendent leur tour pour être abattus. Un soldat allemand va apparaître maintenant, et vous allez voir une Juive lui embrasser la main. Voyez comme l’humiliation, la peur et la terreur la saisissent. Regardez combien elle lui embrasse la main. Voyez son humiliation. Nous espérons que c’est ce qui va arriver, mais par la main des musulmans."

 

Images de soldats contemplant des piles de corps

 

"Ce sont les corps des Juifs. Ce sont les oppresseurs. Il n’y a pas si longtemps, ils combattaient ces soldats, qui contemplent maintenant leurs cadavres.

Regardez, mes frères. C’est l’armée allemande. Voici les tracteurs qui débarrassent les corps des Juifs, afin de les placer dans des fosses communes. Ce sont des images que les Juifs exploitent aujourd’hui pour se faire plaindre." Fin de séquence.

"Ces holocaustes et tout le reste appartiennent au passé. Mais ils [les Juifs] le font revivre continuellement, et en ont même fait une festivité, qui aura lieu dans quelques jours. Ils l’appellent la "Journée de l’Holocauste" ; ils réactualisent ce qu’ils ont subi, afin que le monde entier voie et ressente de la compassion envers eux."

 

"Ils ont mis le monde entier à genoux avec ces holocaustes, afin de pouvoir éternellement extorquer les autres politiquement et financièrement. Ils aiment l’argent"

 

"Ils ont mis le monde entier à genoux avec ces holocaustes, afin de pouvoir éternellement extorquer les autres aux niveaux politique et financier. Ils aiment l’argent.

J’ai entendu une histoire sur les Juifs. Un père a emmené son fils… Le père était à l’affût de supermarchés venant d’ouvrir, à cause des produits de lancement gratuits. A chaque fois qu’un nouveau supermarché ouvrait, il emmenait son fils pour les cadeaux. Il disait à son fils : ‘A chaque fois que tu vois quelque chose de gratuit, prends-le. Peu importe ce que c’est ; prends-le et mets-le dans ta poche.’

Ils sont allés dans une épicerie. Le vendeur les a accueillis et leur a présenté la marchandise. Il montre à l’enfant les pistaches et lui dit : prends-en. Mais l’enfant répond : Non. L’homme lui demande pourquoi et l’enfant répond : ‘Mon père m’a dit de ne rien prendre de qui que ce soit.’ Il mentait.

Le père, à ses côtés, était très en colère. Il en perdait la tête. Même le père lui demanda d’en prendre, mais l’enfant refusait, disant : ‘Je n’en prendrai que s’il m’en tend.’ L’homme dit : ‘Très bien.’ Il saisit une poignée de pistaches et l’enfant les enfouit dans sa poche. Quand ils repartirent, le père demanda à l’enfant : ‘Qu’est-ce qui t’a pris ? Quand t’ai-je dit de ne pas prendre ? Je t’ai dit de prendre tout ce qu’on te donne !"

L’enfant répondit : ‘Papa, laisse-moi t’expliquer. J’ai de petites mains, et je ne peux en prendre qu’un peu. Je l’ai donc laissé m’en donner de ses grandes mains, et regarde tout ce que j’ai obtenu !’ Le père dit : ‘Si tu n’étais pas si rusé, je me dirais que tu n’es pas vraiment juif."

 ----------------------------------

 

(1) Al-Rahma a commencé à diffuser en 2007 et serait la propriété du cheikh Muhammad Hassan, qui a fait ses études en Arabie saoudite. Des sermons du cheikh sont parfois diffusés sur la chaîne. De nombreuses conférences d’Amin Al-Ansari (né en 1968) ont été mises en ligne. Consulter aussi les tirades antisémites de nombreux cheikhs égyptiens : http://www.memritv.org/clip/en/1965.htm.

 

Pour consulter l’intégralité des dépêches de MEMRI en français et les archives, libres d’accès, visiter le site www.memri.org/french.

 

Veuillez adresser vos emails à memri@memrieurope.org.

 

Le MEMRI détient les droits d’auteur sur toutes ses traductions. Celles-ci ne peuvent être citées qu’avec mention de la source.

 

 

Mis en ligne le 30 janvier 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org