Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (Société, économie, techniques)

Soif de vivre – Le KKL reboise la terre d’Israël, mais il pourvoit aussi à ses ressources en eau
08/02/2009

Le public juif connaît bien l’activité emblématique du KKL, qui consiste à planter des arbres par millions, et ce depuis des décennies. Ce que l’on connaît moins, en revanche, c’est l’action éminente dans le domaine aquifère, de cette organisation sioniste. C’est à cette "colonne verte" du KKL qu’est consacré le bref exposé ci-après. (Menahem Macina).

07/02/09

 

Texte repris du site de l’Ambassade d’Israël en France

 

La colonne verte du KKL, 4 février 2009

Éclipsée par la guerre entre l’État juif et le Hamas, la crise de l’eau n’en demeure pas moins préoccupante en Israël. Après des mois de sécheresse, l’hiver tant attendu n’a, hélas, pas tenu ses promesses. Les conséquences économiques de cette pénurie d’« or bleu » s’ajoutent aux effets de la crise financière mondiale et des semaines de paralysie dues aux bombardements incessants des islamistes palestiniens. Dans ce sinistre contexte, l’inauguration du 202e réservoir du KKL a été saluée avec reconnaissance par les agriculteurs du nord du pays.


Maayan Tzvi Beth

 

Alors que les professionnels du secteur primaire appréhendent l’annonce des quotas qui leur seront immanquablement imposés, le KKL poursuit sans relâche sa mission de recyclage et de stockage des ressources en eau. Le 13 janvier dernier, l’institution sioniste a d’ailleurs inauguré son 202e réservoir, Maayan Tzvi Beth, qui permettra l’épuration de 12 millions de mètres cubes d’effluents, destinés à l’irrigation des champs. Un immense soulagement pour les exploitants de la région de Hof Hacarmel, réduits, sans cela, à sacrifier une partie de leurs surfaces cultivées. « Le dynamisme de l’agriculture est vital pour l’État d’Israël, résume Efi Stenzler, président mondial du KKL. Ce nouvel équipement et son frère jumeau, Maayan Tzvi Aleph, ont pour vocation de collecter les eaux usées de la région, limitant ainsi la pollution des cours d’eau et de la Méditerranée, d’irriguer les cultures, mais aussi de collecter les eaux de crue du Nahal Dalia. »

 



Mardi 13 janvier 2009, cérémonie d’inauguration du réservoir Maayan Zvi, en présence de  Binyamin (Fuad) Ben-Eliezer, Ministre des Infrastructures, du Professor Uri Shani, Directeur de l’Autorité israélienne des Eaux et du Drainage, Carmel Sela,  Président du Conseil Régional de Hof Hacarmel, et de Gershon Avni, directeur de l’Autorité Terre et Développement du KKL-JNF, et de hauts responsables  de KKL-JNF.

 

Aujourd’hui, les 202 réservoirs du KKL fournissent déjà 40 % des besoins du secteur. D’une capacité totale de 150 millions de mètres cubes, ils produisent chaque année, au terme d’un double cycle, 300 millions de mètres cubes d’eau à bon marché, parfaitement adaptée à l’irrigation. Présent lors de la cérémonie d’inauguration, le ministre des Infrastructures Binyamin Ben-Eliezer, n’a pas manqué de rappeler qu’Israël était « le leader mondial du recyclage de l’eau », en grande partie grâce aux réservoirs du KKL. Ce combat s’avère d’autant plus essentiel que le mois de janvier s’est tristement distingué par un record de sécheresse, après une année de pluviométrie catastrophique. Seuls 50 millions de mètres cubes pourront être prélevés dans le lac de Tibériade, principal aquifère du pays dont le niveau atteignait, le 14 janvier, le seuil alarmant de - 241,40 mètres. La ligne noire, fixée à - 214,87 mètres, est bientôt atteinte. En deçà, tout pompage affecterait dangereusement la qualité des eaux.

 

© KKL et Ambassade d’Israël en France

 


[Texte aimablement signalé par J.-P. Haber.]

 


Mis en ligne le 7 février 2009, par
M. Macina, sur le site upjf.org