Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

Persistance de préjugés antisémites multiséculaires chez des millions d’Européens
10/02/2009

mardi 10 février 2009

Texte repris du site Philosémitisme

ADL: nouvelle étude sur l’antisémitisme en Europe

Un nouveau sondage réalisé par l’Anti-Defamation League dans sept pays européens révèle la persistance de préjugés antisémites multiséculaires chez des millions d’Européens.

Près de la moitié des personnes interrogées considèrent que les Juifs ne sont pas fidèles à leur pays et plus d’un tiers pensent qu’ils ont "trop de pouvoir" dans les affaires et la finance. 31% des sondés estiment qu’ils sont responsables de la crise financière mondiale.

Les résultats confirment que l’Espagne est le pays où le sentiment judéophobe est le plus élevé, et malheureusement en progression (un sondage réalisé par l’Observatorio Español de Convivencia Escolar a révélé que plus de la moitié des élèves espagnols de l’enseignement secondaire préfèrent ne pas s’asseoir à côté d’un camarade de classe juif). Il se confirme que le Royaume-Uni reste le pays où le sentiment judéophobe est le moins élevé et en recul.

Pourcentage de personnes interrogées qui ont répondu qu’il est "probablement vrai" que "les Juifs sont plus loyaux envers l’Etat d’Israël qu’envers le pays dans lequel ils vivent" :

Autriche : 47% (contre 54% en 2007)
France : 38% (39% en 2007)
Allemagne : 53% (contre 51% en 2007)
Hongrie : 40% (contre 50% en 2007)
Pologne : 63% (contre 59% en 2007)
Espagne : 64% (contre 60% en 2007)
Royaume-Uni : 37% (contre 50% en 2007)

Pourcentage de personnes interrogées qui ont répondu qu’il est "probablement vrai" que "les Juifs ont trop de pouvoir dans le monde des affaires" :

Autriche : 36% (contre 37% en 2007)
France : 33% (contre 28% en 2007)
Allemagne : 21% (inchangé par rapport à 2007)
Hongrie : 67% (contre 60% en 2007)
Pologne : 55% (contre 49% en 2007)
Espagne : 56% (contre 53% en 2007)
Royaume-Uni : 15% (contre 22% en 2007)

Pourcentage de personnes interrogées qui ont répondu qu’il est "probablement vrai" que "les Juifs ont trop de pouvoir sur les marchés financiers économiques" :

Autriche : 37% (contre 43% en 2007)
France : 27% (contre 28% en 2007)
Allemagne : 22% (contre 25% en 2007)
Hongrie : 59% (contre 61% en 2007)
Pologne : 54% (inchangé par rapport à 2007)
Espagne : 74%* (contre 68% en 2007)
Royaume-Uni : 15% (contre 21% en 2007)
* Alors que la moyenne est de 41%.

Pourcentage de personnes interrogées qui ont répondu qu’il est "probablement vrai" que "les Juifs parlent trop de l’Holocauste" :

Autriche : 55% (contre 54% en 2007)
France : 33% (contre 40 % en 2007)
Allemagne : 45% (contre 45% en 2007)
Hongrie : 56% (contre 58% en 2007)
Pologne : 55% (contre 58% en 2007)
Espagne : 42% (contre 46% en 2007)
Royaume-Uni : 20% (contre 28% en 2007)

La marge d’erreur est d’environ 4%.

Source: rapport "ADL Survey in Seven European Countries Finds Anti-Semitic Attitudes Steady; 31 Percent Blame Jews for Financial Crisis"

 


© ADL



- L’antisémitisme reste élevé en Europe, surtout en Espagne
- En Espagne la généalogie des banquiers juifs sert à expliquer la crise bancaire
 

 

Mis en ligne le 10 février 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org