Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Après leur visite au Vatican, CRIF et Congrès juif mondial «rassurés» sur l’avenir des relations
12/02/2009

12/02/09

Texte repris du site de Zenit juif

Visite au Vatican, lundi 9 février

ROME, Mardi 10 février 2009 (ZENIT.org) - Le CRIF et le Congrès  mondial se disent « rassurés » sur l’avenir des relations entre catholiques et juifs, à l’issue de leur visite au Vatican.

Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) et Maram Stern, secrétaire général du Congrès juif mondial en charge du dialogue interreligieux - représentant le président Ronald S. Lauder (World Jewish Congress), ont en effet été reçus par le cardinal Kasper et d’autres personnalités du Vatican hier 9 février à la mi-journée : ils estiment avoir « été entendus ».

A l’issue de cette rencontre, indique le CRIF, « les représentants des institutions juives se sont dits rassurés sur l’avenir des relations entre juifs et catholiques après les mises au point qui ont suivi le tollé lié à la levée de l’excommunication de quatre évêques de la Fraternité Saint Pie X, dont l’un, Richard Williamson, avait tenu des propos négationnistes ».

Après leur rencontre avec le cardinal Kasper, Richard Prasquier, président du CRIF et les représentants du Congrès Juif Mondial ont indiqué que « l’affaire Williamson serait bientôt terminée et ne pèserait pas à long terme sur la relation entre juifs et catholiques », indique la même source.

« Nous rendons hommage aux catholiques, prélats et fidèles si nombreux, qui partagent notre consternation et nous ont assurés de leur volonté de continuer avec nous dans le chemin de la fraternité et de l’espérance », indique en outre un communiqué de presse publié aujourd’hui par Richard Prasquier et Maram Stern, secrétaire général du Congrès Juif Mondial.

Le président du CRIF a par ailleurs assuré que « les discussions sur le voyage de Benoît XVI en Israël continuent » et que l’affaire Williamson ne remet pas en cause sa venue.

Le président du WJC, M. Lauder, a estimé que le « message » avait été compris et que le « débat des dernières semaines a eu un impact positif ».

Il a remercié le cardinal Kasper, président de la Commission du Saint-Siège pour les Relations religieuses avec le judaïsme, pour ses positions « sans équivoque » et sa « détermination » de résoudre le problème.

M. Prasquier et M. Stern se sont donc tous les deux dits « optimistes » que l’affaire Williamson sera bientôt surmontée et ne pèsera pas sur les relations entre catholiques et juifs. Richard Prasquier a réaffirmé : « Nier la Shoah n’est pas une opinion mais un crime ».

Ronald Lauder a exprimé son attente de la visite de Benoît XVI en Terre Sainte : « Ce sera une occasion pour le Vatican de réaffirmer son engagement dans le dialogue avec les juifs ».


Anita S. Bourdin


© Zenit

 

Mis en ligne le 12 février 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org