Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Chrétiens pour)

Déclaration de l’ICEJ (Ambassade chrétienne internationale à Jérusalem) sur le conflit de Gaza
11/02/2009

09/02/09

Texte reproduit du site de l’Association France Israël

 

Communiqué de l’Ambassade chrétienne internationale à Jérusalem à propos du conflit de Gaza


Depuis qu’Israël s’est retiré de la bande de Gaza, en août 2005, la milice terroriste islamiste du Hamas a pris le contrôle de cette région et n’a cessé ses attaques de roquettes et d’obus de mortier en les multipliant sur les villes alentour. Ces agressions quotidiennes ont tenu des milliers d’Israéliens en état de siège, sans parler des traumatismes causés aux enfants et des multiples destructions de biens matériels.

Sderot, la ville la plus proche, subit jusqu’à 15 alertes par jour et ses résidents n’ont que 15 secondes pour se réfugier dans un abri.

L’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem s’est tenue fermement aux côtés des communautés du Néguev occidental et, en association avec des oeuvres caritatives israéliennes locales et des travailleurs sociaux, a pourvu à un certain nombre d’abris anti-bombes. Après une brève trêve, les attaques de roquettes ont repris en novembre, frappant la ville d’Ashkelon, et dernièrement les villes plus lointaines d’Ashdod et de Beersheva, mettant une population de plus de 700.000 Israéliens sous la menace de roquettes d’une portée de plus en plus longue.

Le gouvernement israélien est peu enclin à mettre en danger la vie des civils palestiniens au milieu desquels se cache le Hamas, les utilisant comme boucliers humains. Mais Israël ne pouvant laisser ses citoyens sans protection a dû prendre la décision d’agir, ce qui est son devoir le plus strict et ce que l’on pourrait attendre de n’importe quel état soucieux du bien-être de ses citoyens.

Les pertes de vies humaines sont toujours à déplorer et doivent être évitées autant que faire se peut. Israël, plus que toute autre nation, adhère à ce principe. Toutefois, le régime du Hamas à Gaza n’a aucun respect pour la vie, nie l’existence même d’Israël et voue tous ses efforts à sa destruction totale. C’est la position clairement déclarée de ce mouvement, qui fait d’ailleurs partie de sa charte. Israël n’avait donc pas d’autre choix que celui d’éliminer cette menace du sud du pays. Mieux valait le faire maintenant que d’attendre l’appui d’un Iran nucléaire qui manifeste la même détermination à rayer Israël de la carte.

L’Ambassade Chrétienne Internationale de Jérusalem trouve très inquiétante l’attitude de nombreux dirigeants occidentaux qui ont fait le choix de condamner Israël pour ce qu’ils qualifient de « réponse disproportionnée ». Ils se bouchent les yeux et les oreilles jusqu’à ne voir ni entendre aucun mal et se targuent d’impartialité, jetant un blâme équivalent sur l’attaqué et l’attaquant. C’est un outrage, qui a pour conséquence de céder au terrorisme islamique radical. Le Hamas est une organisation terroriste soutenue par des régimes traîtres en Syrie et en Iran. La communauté internationale le sait pertinemment, mais nombre de ses dirigeants n’ont pas le courage de le dire ouvertement. Le politiquement correct est de rigueur. Israël doit donc être condamné au même titre que le Hamas !

En ce qui nous concerne, nous nous tenons aux côtés d’Israël dans ses actions d’auto-défense pour la protection de ses citoyens et appelons la communauté internationale à jeter le blâme sur ceux qui le méritent. A cet effet, nous pouvons rappeler la réaction du Président élu des Etats-Unis, Barack Obama, lorsqu’il était à Sderot l’été dernier et qu’il a déclaré que les Israéliens ne devraient jamais avoir à vivre sous la menace quotidienne de roquettes.


Par ailleurs, nous faisons appel aux chrétiens. Nous leur demandons de redoubler de prière pour Israël dans ces temps difficiles, alors que nous entrons dans une nouvelle année. Nous leur donnons également l’occasion de prêter assistance de manière concrète aux résidents du Néguev occidental qui vivent sous ces menaces d’attaques quotidiennes. L’ICEJ s’est engagée à offrir à des douzaines de familles pauvres avec des enfants en bas âge un séjour de trois jours loin des zones exposées, avec des activités leur permettant un peu de détente au calme. Nous avons donc un besoin urgent de fonds pour couvrir les frais de transport, d’hébergement et de repas. Aidez-nous à accomplir ce geste d’amour pour leur donner un peu de répit !

Vous pouvez envoyer vos dons soit par carte bancaire sur le site Internet www.icej.org, soit par chèque à l’ordre de « ACIJ-France » à l’adresse de Paule Bessac qui transmettra.

Merci pour votre soutien !

 

Malcolm Hedding

Directeur général – ICEJ

 

© ICEJ

 

Mis en ligne le 10 février 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org