Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme
Antisémitisme chrétien

Une enquête met au jour un antisémitisme chrétien primaire propagé par des sites intégristes
21/02/2009

Le site juif "Joods Actueel a procédé à une analyse de sites de la mouvance de la Fraternité St Pie X et y a découvert des propos dont l’antijudaïsme et l’antisémitisme virulents n’ont rien à envier aux libelles médiévaux que l’on croyait définitivement proscrits par l’Eglise. Cette dernière devrait y regarder à deux fois avant d’envisager de rétablir ces gens fidèles qui professent une telle haine envers le peuple juif. M’est avis que le pape devra choisir entre le nettoyage des écuries d’Augias auquel s’apparente la tâche d’extirper cette lèpre d’un autre âge, et la poursuite de son dialogue avec le judaïsme. On trouvera ci-après la traduction française du résumé en anglais de l’enquête de "Joods Actueel", mis en ligne sur notre site. [*] (Menahem Macina).

[*] " [Exclusive from Joods Actueel] Pius X society: ’Jews, the enemy of man’ ".


19 février 2009

Texte original sur le site de Joods Actueel : "In-depth review of ’Pius X’ websites reveal shocking information".


Traduction française : Menahem Macina pour upjf.org

 

Une recherche réalisée par une équipe de journalistes de Joods Actueel, Belgique, organe d’information juive, a révélé l’existence d’une grande quantité de matériau antisémite sur les sites de la Fraternité S. Pie X, société catholique dont l’excommunication a été annulée récemment par le pape. Une grande controverse fait rage autour de la réhabilitation de l’un de ses membres, l’évêque Richard Williamson, connu pour sa négation de l’Holocauste.

La recherche parvient à la conclusion que le Fraternité S. Pie X est un groupe catholique conservateur extrémiste qui rejette le Second Concile du Vatican et diffuse la pire sorte d’antisémitisme (voir quelques exemples, ci-après).

Pour les besoins de la recherche ont été consultés non seulement le site principal de la Fraternité, mais aussi un grand nombre de sites nationaux tels ceux des Etats-Unis, du Brésil, d’Irlande, d’Asie, d’Autriche, d’Afrique du Sud et de Pologne.

Il faut s’attendre à ce que, suite à la publication de cet article, un certain nombre de textes susceptibles d’être incriminés soient enlevés, c’est pourquoi des copies des contenus de ces sites ont été réalisées par Joods Actueel.

Selon Dirk Verhofstadt, auteur d’une publication récente sur le rôle du pape durant la Seconde Guerre mondiale, l’évêque Williamson n’est pas le seul a avoir franchi la ligne rouge ; c’est également le cas des déclarations de l’évêque réhabilité, Bernard Tissier de Mallerais qui, dans le passé, avait accusé les Juifs d’être les « principaux militants de l’avènement de l’Antichrist ». Il y a quelques mois, cet évêque français a également donné une interview dans laquelle il désavoue clairement "Nostra Aetate", le document du Second Concile du Vatican, par lequel l’Eglise rejette la conception selon laquelle les Juifs seraient responsables de la mort du Christ.

Michael Freilich, directeur de Rédaction de la revue Juive Joods Actueel, a dirigé la recherche et a émis la déclaration suivante :

« C’est, à maints égards, pire que les scandaleuses affirmations de l’évêque Williamson niant l’Holocauste et l’existence des chambres à gaz. Williamson est un imbécile isolé qui n’est pas pris au sérieux par beaucoup de gens, alors qu’il s’agit ici d’une société entière comptant des milliers de prêtres qui prêchent la haine à des centaines de milliers de gens dans le monde entier (La Fraternité Saint-Pie X aurait entre 600.000 et un million de fidèles). Autre différence avec Williamson : si effrayants que soient indéniablement les propos de ce dernier, ils nient le passé. Par contre, ce que nous avons découvert ici, c’est une prédication de mensonges et de haine contre les Juifs aujourd’hui, et donc, une fois de plus, une incitation à la haine contre le peuple juif.

L’antisémitisme de l’Eglise n’est pas chose nouvelle ; il a existé durant des siècles. Les mesures positives prises après la Seconde Guerre mondiale, telles que celles du Concile Vatican II, courent le danger d’être réduites à néant par l’accueil positif réservé au retour vers l’Église d’un groupe extrémiste comme celui-là. Ce qu’il faut maintenant, ce sont des actes, et non des mots. La société propagatrice de haine Saint-Pie X n’a pas sa place dans l’Église et devrait être excommuniée au plus vite. »

 

-----------------------------


Quelques exemples de textes figurant sur des sites de la Sté St Pie X

 

Société Saint Pie X – Etats-Unis [1]

L’Eglise ne peut ignorer les événements du passé et les claires affirmations du Monde juif international. Durant des siècles, les dirigeants de ce Monde juif ont conspiré méthodiquement et avec une haine éternelle contre le nom de catholique et l’ordre catholique, et pour l’édification d’un empire juif mondial.

L’argent, la presse, et la politique internationale sont, en grande partie, entre les mains des Juifs. Bien que les Juifs soient les plus grands capitalistes et devraient être, de ce fait, les pires adversaires des Russes et des communistes, ils ne les redoutent pas, mais, au contraire, ils les aident à gagner. Les fondateurs du communisme étaient Juifs. Ils [en] sont les promoteurs, les organisateurs et les banquiers.

Avec vigilance et clairvoyance, nous devrions mettre en œuvre une opposition systématique et méthodique à l’assaut, tout aussi systématique et méthodique, de "l’ennemi de l’homme", dont l’arme secrète est "le levain des Pharisiens, qui est l’hypocrisie".

Le judaïsme international veut vaincre radicalement le christianisme et se substituer à lui.

Ses principales troupes sont les francs-maçons et les communistes. Ce processus de Révolution a débuté à la fin du Moyen-Âge ; il s’est développé à la faveur de la Renaissance païenne ; il a connu de grandes avancées avec la Réforme [protestante] ; il a détruit les bases politiques et sociales de l’Eglise à l’occasion de la Révolution française ; il a tenté de renverser le Saint-Siège en attaquant les Etats pontificaux, en dépouillant l’Eglise de ses ressources, à l’occasion de la sécularisation des biens des ordres religieux et des diocèses ; il a été la cause d’une très grave crise intérieure avec l’avancée du Modernisme ; et, finalement, avec le communisme, il a inventé l’instrument décisif susceptible d’effacer le nom de chrétien de la face de la terre.

[La coopération avec le Communisme sera toujours la ruine de l’Eglise. Le Communisme est l’enfant de la Synagogue. Tant que le peuple juif ne se convertira pas, la Synagogue juive sera la "Synagogue de Satan"...] [2]

 

Afrique du Sud

Alors que les catholiques se sont développés, au fil des siècles, et que, depuis lors, leur foi s’est de plus en plus affaiblie, surtout depuis Vatican II, les Juifs sont de plus en plus près d’atteindre la réalisation de leur mouvement pseudo-messianique de domination du monde. [Extrait d’une Lettre de Mgr Williamson à des Amis et Bienfaiteurs, en date du 1er octobre 2001.]

 

Irlande (le texte vient d’être enlevé mais figure toujours sur le site international)

Il y a un autre problème. Pouvons-nous dire que les Juifs sont coupables de déicide ? Nous devons répondre par l’affirmative, parce que c’est eux qui ont exigé la mort de Notre Seigneur et demandé que Son sang retombe sur leur tête et sur la tête de leurs enfants. Qu’il soit bien clair que je ne parle pas des Juifs en tant que race, je parle des Juifs en tant que religion.

Alors, qu’en est-il des Juifs d’aujourd’hui ? Eh bien, tant qu’ils ne se dissocient pas de ce crime, de cet acte de leurs ancêtres, ils en sont coupables eux aussi. Ils doivent s’en dissocier et reconnaître Notre Seigneur ; ils doivent se faire baptiser et devenir Ses disciples.

 

Allemagne ["Die Zeitbomben des Zweiten Vatikanischen Konzils" – La bombe à retardement du Concile Vatican II] (Le document a été ôté du site, mais est encore accessible [en pdf] dans le cache de Google).

Les Juifs d’aujourd’hui sont sans aucun doute coupables du meurtre de Dieu, tant qu’ils ne reconnaissent pas le Christ comme Dieu et ne se font pas baptiser pour expier le péché de leurs ancêtres.

 

Hollande

Le pape Jean Paul [II] a récité des Psaumes avec les Juifs au cours de sa visite dans une synagogue et a invité catholiques et juifs à prier ensemble pour la venue du Messie.

Le pape a confirmé, tant en paroles qu’en actes, que tous les peuples et les croyances sont agréés par Dieu, ce qui est contraire au dogme catholique. De ce fait, nous ne pouvons suivre le pape mais devons nous en tenir à l’enseignement dispensé au fil des siècles.

 

Belgique (Rejet de Vatican II)

Et puis, il y a les Juifs non convertis, qui attendent encore la venue du Messie qui leur donnera tout pouvoir sur ce monde. Il se pourrait bien que [ce Messie] soit l’Antichrist de l’Apocalypse, qui apportera la paix au monde (au mauvais sens du terme), péchant de manière débridée et permettant le péché, et qui fera la guerre aux catholiques qui prêchent la conversion et dérangeront ce chaos libéral.

Ils croient toujours être le peuple choisi et attendent [d’avoir] la domination mondiale (pourtant ils ne sont pas le peuple choisi car ils ont rejeté le véritable Messie, notre Seigneur Jésus Christ).

 

Site autrichien et international

 

(Synopsis : Le B’nai Brith a financé la révolution soviétique [ce qui a eu pour conséquence] le massacre du Tsar et de toute la hiérarchie de l’Orthodoxie Chrétienne. Cette organisation juive est présente partout. Elle dirige le monde entier. Ces Juifs contrôlent toutes les banques et sont propriétaires des plus importantes firmes, tant en Russie qu’en Amérique.)

………………………………………

 

© Joods Actueel

 

----------------------


Notes du traducteur

 

[1] Pour être honnête, je précise que ce texte est extrait d’une lettre d’un évêque brésilien adressée à Mgr Tardini, le 28 août 1959 (donc avant le Concile Vatican II). Le scandale n’est donc pas que cette lettre ait été rédigée, en son temps, mais que le texte en figure toujours sur le site international de la Fraternité St Pie X.

[2] "A cooperation with Communism will always be the ruin of the Church. Communism is the son of the Synagogue. Until the Jewish people be converted, the Jewish Synagogue will be the ’Synagogue of Satan’...". Ce texte n’est pas cité dans l’article original de Joods Actueel, mais il figure bien dans l’article original dont cette revue a publié le long extrait ici traduit. J’ai cru bon de le traduire également. On notera l’utilisation perverse des citations de l’Apocalypse (Ap 2, 9 et 3, 9).


----------------------

 

Mis en ligne le 19 février 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org