Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (cause juste)

Colonel Richard Kemp, à propos des pertes civiles résultant de la guerre d’Israël contre le Hamas
18/02/2009

9 janvier 2009

BBC NEWS: MILITARY ANALYSIS

Transcription du texte anglais par Jock Falkson sur le site de M. Ostroff.

Traduction française : Menahem Macina

On peut également visionner la vidéo (en anglais) sur Youtube.

Sur les états de service du Col. Kemp voir la notice que lui consacre Wikipedia (en anglais).

 

« Je pense qu’Israël n’a d’autre choix que de mener ses opérations militaires jusqu’à ce qu’il parvienne au résultat qu’il veut obtenir, qui est d’obliger le Hamas à cesser de tirer des missiles sur son peuple et son territoire.

Israël a lancé cette opération en prenant en compte le fait que les morts civils et militaires des deux côtés sont absolument tragiques. Mais Israël n’a pas le choix s’il veut défendre son peuple.

Tant que des arrangements ne seront pas trouvés, et pas seulement que le Hamas reconnaisse qu’il doit cesser d’attaquer le territoire d’Israël, mais aussi que tout arrangement de ce type soit appliqué, Israël n’a d’autre alternative que de prendre le contrôle total de la zone.

Je pense – et je m’appuie, pour dire cela, sur ma connaissance de l’armée de défense d’Israël, et en me basant sur mon suivi extensif de l’opération en cours - qu’on n’a jamais vu, dans l’histoire de la guerre, qu’une armée ait fait plus pour limiter les pertes et les morts civiles de gens innocents, que les efforts [déployés par] l’armée israélienne aujourd’hui à Gaza.

Au vu du nombre de victimes civiles qui ont été causées, cela peut ne pas sembler très crédible, et je le reconnais.

Toutefois, le Hamas, l’ennemi qu’ils combattent, a été intensément entraîné par l’Iran et le Hezbollah a combattre parmi les gens, et à utiliser la population civile de Gaza comme bouclier humain.

L’utilisation de la population est l’atout majeur de la stratégie de défense du Hamas. Aussi, quoique, comme je le dis, Israël, l’armée de défense d’Israël, ait fait des efforts énormes (et je peux vous en dire quelque chose, si cela vous intéresse), pour réduire le nombre des victimes, il est impossible qu’il n’y en ait pas, du fait que l’ennemi utilise des civils comme bouclier humain. »

 

L’Interviewer : « (Mais qu’en est-il de) la critique des témoins oculaires de l’ONU, qui parlent d’une maison dans laquelle [l’armée israélienne] a conseillé à des gens de se réfugier pour être en sécurité et qui, 24 heures plus tard, a été bombardée par Israël ? »

« Naturellement, je ne peux pas raisonnablement entrer dans les détails de cet [incident]. Mais je ne doute pas que des allégations telles que celle-ci, seront examinées très sérieusement par Israël.

Bien entendu, l’armée israélienne opère conformément à un code de comportement strict et doit rendre des comptes au gouvernement et aux tribunaux israéliens. Et s’il s’avérait qu’un acte illégal ait été délibérément commis, je ne doute pas que [leurs auteurs] auraient des comptes à rendre et devraient répondre [de leurs actes] devant la justice israélienne.

Mais, naturellement, il n’est pas seulement question d’Israël qui s’efforce d’éviter des victimes dans une situation où l’ennemi s’en sert pour se protéger, mais aussi… de la guerre elle-même.

C’est la nature même de la guerre - tout responsable militaire vous le dira – que d’être un chaos. La guerre est remplie d’erreurs. Il y a des conflits partout, et si vous prenez, par exemple, la façon dont nous opérons en Afghanistan et en Iraq, nous opérons – nos forces britanniques opèrent en Afghanistan et en Iraq – et il y a eu d’innombrables erreurs commises par les Britanniques, les Américains et par toutes les armées. Ces choses-là arrivent, c’est une véritable tragédie, mais c’est ce qui arrive quand on fait la guerre."

 

© BBC

 

Mis en ligne le 18 février 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org