Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Antisionisme chrétien

"Pour l’éradication du sionisme", propos de haine d’"Etudiants catholiques pour la Tradition"
06/03/2009

Mais oui, ces propos-là existent. Ils circulent même librement sur le Net. Reste à savoir s’ils sont représentatifs et quelle est leur diffusion. Signalons tout de même que ce blogue relaie sans problèmes des vidéos de haine d’Israël. [*]. (Menahem Macina).

[*] Dont les deux suivantes :  "’La liberté d’expression’, vidéo de haine d’Israël du rapeur ’catholique’ Fasc"; "Autre vidéo du rappeur Fasc qui éructe sa haine d’Israël, en blasphémant l’hymne national ’Hatikva’".


Texte repris du Blogue Les Intransigeants
 


Sur la question israelo-palestinienne, de nombreux juifs sont très souvent pro-sionistes, il ne faut évidemment pas se voiler [la face]. Les musulmans sont fort pro-palestiniens, mis à part quelques minorités.

Du coté des chrétiens, le sujet est un peu plus diviseur. Généralement, ils se prononcent pour « la paix » entre les deux nations. Mais quand ce n’est pas le cas, on remarque que les catholiques et les orthodoxes ont plutôt tendance à soutenir le peuple palestinien (mis à part quelques minorités) et les protestants ont plutôt tendance à soutenir les sionistes (mis à part quelques minorités). L’Eglise catholique a par ailleurs condamné le courant pro-sioniste chez certains chrétiens (généralement protestants Evangélistes, manipulés indubitablement par la pieuvre sioniste). 

De mon coté, très attaché au catholicisme et à la tradition, très intéressé par la politique et par l’actualité, je suis farouchement pro-palestinien (qui ne sont pas que musulmans, il y a aussi de nombreux chrétiens, je le rappelle). Mais mon avis diverge [de celui] des musulmans anti-sionistes en cela que les musulmans, qui reconnaissent le judaïsme comme « religion du livre », ont trop tendance à limiter le problème sioniste à une situation géographique. Comme si le problème de l’extrémisme juif, le sionisme, n’était qu’une question de territoire. Comme si le problème avait commencé seulement en 1948.

Alors, qu’Israël soit « rayé de la carte », pourquoi pas ? Que les Palestiniens retrouvent une dignité et qu’ils puissent un jour être vengés, je l’espère de tout mon cœur. Mais le problème sioniste sera-t-il éliminé pour autant ? Jamais de la vie.

L’extrémisme juif, le sionisme, est une pieuvre qui étend ses tentacules sur tout le globe de la planète et qui se renforce de jour en jour, avec Israël ou non. En Occident et même au delà, les sionistes détiennent les médias, l’économie, le politique, l’espace public intellectuel, les secteurs culturels, bref tous les secteurs d’influence … Nombre d’entre eux sont même à la tête des loges maçonniques et sataniques … Ils soumettent l’Europe, l’Occident, et ils préparent la troisième guerre mondiale pour devenir, à terme, encore plus invulnérables.

C’est une guerre. J’avoue, et je le dis, le sionisme est inhérent au modernisme, mode de société que les chrétiens ont pour obligation de combattre. Che Guevara disait que le capitalisme avait une tête, et qu’il fallait la couper : les Etats-Unis. Moi je dis que la tête du capitalisme, comme toutes les autres formes d’hérésies modernistes dont fait partie le communisme, sa tête, ce n’est pas un pays, c’est une entité : Le sionisme !

Qu’ils soient de gauche ou de droite, leurs desseins sont les mêmes, et leurs rêves sont nos cauchemars !

 (Merci à christusrex.xl.cx pour ce texte).

 

© Les Intransigeants

 

Mis en ligne le 6 mars 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org