Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Hamas

Un député britannique offre de l’argent et des véhicules au Hamas
13/03/2009

La haine anti-israélienne du monomaniaque député Galloway, et son adoration perverse du Hamas, conjuguée à son ego insatiable et à sa soif de provocation, déjà évoquées sur notre site [*]trouvent ici leur aboutissement logique. Ce sont les tueurs du Hamas qui vont être contents! (Macina).

[*] Voir : "Un député britannique: Israël, «agresseur génocidaire», Hamas, «héros de la Résistance de Palestine»"

13/03/09

Source : Communiqué Belga, repris du site 7sur7 (10/03/09).

Le député britannique George Galloway a offert mardi de l’argent en liquide et des véhicules au Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, affirmant ne pas craindre d’éventuelles poursuites judiciaires en Grande-Bretagne pour soutien à un groupe considéré comme terroriste en Europe.

"Nous octroyons 100 véhicules et tout leur contenu (...). Nous les donnons au gouvernement élu de Palestine", a affirmé M. Galloway, précisant qu’il offrait personnellement trois voitures et 25.000 livres (27.200 euros) au Premier ministre du Hamas, Ismaïl Haniyeh.

"Je dis aux gouvernements britannique et européens: si vous voulez me faire comparaître devant un tribunal, je vous promets qu’aucun jury en Grande-Bretagne ne me déclarera coupable, ils vous déclareront vous coupables", a-t-il ajouté.

Le Hamas considère son cabinet à Gaza comme le gouvernement palestinien légitime puisque le mouvement islamiste avait remporté les dernières élections législatives en janvier 2006, avant de chasser l’Autorité palestinienne de Gaza en juin 2007 après 16 mois de cohabitation houleuse au pouvoir.

Ecoles

M. Galloway a par ailleurs annoncé un don de deux millions de livres (2,2 millions d’euros) d’une association caritative basée en Grande-Bretagne pour construire des écoles dans la bande de Gaza, théâtre d’une vaste offensive de l’armée israélienne en décembre-janvier, destinée à réduire au minimum les tirs de roquettes sur Israël.

Cette campagne militaire a fait plus de 1.300 morts et dévasté le territoire.

A son arrivée lundi dans la bande de Gaza à la tête d’un convoi humanitaire britannique qui a traversé plusieurs pays, M. Galloway avait loué la "résistance" palestinienne et condamné l’offensive israélienne, la qualifiant d’"agression génocidaire".

M. Galloway avait mené dans les années 1990 une campagne contre le régime de sanctions frappant l’Irak de Saddam Hussein, où il s’est rendu à plusieurs reprises.

 

 

© Belga et 7 sur 7

 

[Texte aimablement signalé par Matsada - Infos.]

 

Mis en ligne le 13 mars 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org