Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Antisionisme

Dans une exposition, le peintre norvégien Håkon Gullvåg attaque Israël
24/03/2009

21 mars 2009

Source: Blog Philosémitisme.

"En vertu de quels critères peut-on considérer que l’exposition de Håkon Gullvåg est "osée" ? Quel type de débat est-elle supposée susciter ? Ca veut dire quoi, dans ce cas, la formule "politiquement explosif"?"
.
Le peintre norvégien Håkon Gullvåg attaque Israël et est soutenu par la maire de Trondheim
.
Le site Norway, Israel and the Jews ("NIJ") analyse la prochaine exposition du peintre norvégien Håkon Gullvåg consacrée à la récente guerre de Gaza.
.
"Requiem pour les enfants de Gaza", mesure 9 mètres.

La toile intitulée "Le drapeau" représente un drapeau israélien ensanglanté flanqué de casques militaires qui écrasent trimphalement un monticule de crânes humains et de fleurs.


L’artiste s’est confié à Adresseavisa, un quotidien norvégien qui couvre principalement la région de Trondheim, où aura lieu l’exposition :

"Vos tableaux sont politiquement explosifs ?

Oui, cette exposition est plus politique que les précédentes. Elle est le résultat de mon engagement de ces dernières années et qui se traduit directement dans mon art. Avant, je partipais à des actions de soutien de collecte de fonds, mais maintenant, mon engagement investit directement ma peinture."

Tous ne professent pas le même enthousiasme. Le professeur d’art Øivind Storm Bjerke estime que Håkon Gullvåg "cherche des problèmes" et compare sa démarche à celle de l’artiste Kjartan Slettemark dont une toile sur la guerre du Vietnam fut détruite à la hache par un Norvégien mécontent.

Par contre, la maire de Trondheim, Rita Ottervik, a exprimé dans le même quotidien son soutien à Håkon Gullvåg :

""Je pense que la majorité des gens prennent parti pour la population palestinienne de Gaza et ne défendent pas le comportement d’Israël", a déclaré la maire Rita Ottervik qui se réjouit de présider au vernissage de l’exposition de Gullvåg. "Il n’est pas question pour moi d’entamer le débat", ajoute-t-elle.

Etes-vous d’accord avec le contenu des toiles de Gullvåg ?

Je n’ai pas vu l’exposition. J’inaugure beaucoup d’expositions, sans nécessairement être en accord avec chaque détail. C’est formidable qu’il se soit engagé et fasse passer un message politique. Je pense que la démarche est osée et va faciliter le débat dans la société""

Et NIJ de conclure:

"En vertu de quels critères peut-on considérer que l’exposition de Håkon Gullvåg est "osée" ? Quel type de débat est-elle supposée susciter ? Ca veut dire quoi, dans ce cas, la formule "politiquement explosif"?

Par moments, on ne peut pas s’empêcher de se demander si nous Norvégiens ne sommes pas trop attachés à représenter Israël dans le mauvais rôle. Ca ne s’arrête jamais.

Notons qu’une autre exposition, celle de l’artiste Ahmed Mashhouri "Il ’est pas interdit de penser" a reçu beaucoup moins de publicité. Dans une série d’estampes, l’artiste a reproduit quelques-uns des passages les plus controversés du Coran. Quelques heures seulement après son ouverture au public, l’exposition a été attaquée, partiellement détruite, fermée et expédiée dans une autre ville. Islam in Europe a les détails (en anglais).

"D’après vous, lequel des deux artistes est le plus "explosif" ?"

Source: Norway, Israel and the Jews

 

© Philosémitisme

 

Mis en ligne le 23 mars 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org