Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Appeasement

Les non-musulmans qui aident les terroristes islamistes, Daniel Pipes
30/03/2009

Cette traduction n’est pas signée. Il me semble qu’elle est de la même personne dont j’ai critiqué la ’mauvaise ouvrage’ dans un article précédent. J’ai mis en bleu, ci-après, mes corrections des fautes de traduction et des impropriétés les plus évidentes. Toutefois, la faute la plus grave n’est pas dans la traduction, mais dans l’omission (non signalée et non justifiée) d’un des "six" cas de collaboration de non-Arabes et de non-musulmans avec le terrorisme, énumérés par Pipes. Elle est d’autant plus étonnante que le traducteur (ou la traductrice) croit utile d’ajouter aux deux commentaires de Pipes, une remarque de son cru, qui parle explicitement de "5" cas de ce genre, prouvant ainsi qu’il s’agit d’une modification volontaire - et non justifiée - du texte de l’auteur, chose absolument prohibée en matière de traduction. (Menahem Macina).

Update du 30/03/09 : Voir, ci-après, à la suite de la traduction corrigée par mes soins, la première version de cette traduction telle qu’elle figure encore dans les pages en français du site de D. Pipes. J’y ai démarqué en rouge les fautes et incorrections, tandis que j’ai mis en bleu, ci après, mes corrections.

29/03/09

Texte français repris du site de Daniel Pipes (28 mars 2009), et dûment corrigé par mes soins.

Version originale anglaise: Non-Muslims Who Help Islamist Terrorists

Non, le titre n’est pas une coquille. Alors que tous les islamistes sont musulmans, tous ceux qui aident les terroristes islamistes n’ont pas besoin d’être musulmans. Un certain nombre de ces cas ont été mis en lumière au fil des ans, dans lesquels les non-musulmans aident et soutiennent la violence. Les cas qui viennent à l’esprit incluent également des individus d’origine chrétienne, juive, ou hindoue.

  • Yehuda Abraham [Lien manquant dans la traduction mise en ligne sur le site de Pipes] : un bijoutier new yorkais d’origine juive, qui a plaidé coupable en 2004 dans une affaire de transfert illégal d’argent pour fournir à des terroristes des lance-missiles individuels.

  • Lyne Stewart [Lien manquant dans la traduction mise en ligne sur le site de Pipes]: une avocate d’extrême gauche, chrétienne qui a été reconnue coupable, entre autres choses, de « fournir un soutien matériel » aux terroristes, en particulier au cheikh égyptien aveugle, Omar Abdel Rahman.

  • Tomer Grinberg [Lien manquant dans la traduction mise en ligne sur le site de Pipes]: un Israélien d’origine juive, qui a plaidé coupable, devant un tribunal américain, en 2005 d’avoir exporté du matériel militaire sensible au Hezbollah.

  • Tali Fahima

    Hemant Lakhani [Lien manquant dans la traduction mis en ligne sur le site de Pipes]: un Indien d’origine hindoue habitant à Londres, qui a été reconnu coupable en 2005 pour avoir essayé de vendre 200 lance-missiles individuels à une cellule terroriste d’Afrique de l’Est.
  • Tali Fahima [Lien manquant dans la traduction mise en ligne sur le site de Pipes]: une Israélienne d’origine juive, qui a plaidé coupable en 2005, de chefs d’inculpation moins graves ; la véritable accusation concernait l’aide qu’elle avait apportée à Zakaria Zubeidi, un dirigeant terroriste palestinien, en lui servant de traductrice de l’hébreu, de « bouclier humain » et [en remplissant] d’autres fonctions.

  • Michael Curtis Reynold : un gauchiste de Wilkes Barre, en Pensylvanie, reconnu coupable, en 2007, d’avoir fourni une aide matérielle à Al-Qaida, et d’autres chefs d’inculpation.
    [J’AI TRADUIT ET INSERE CET ALINEA QUI, POUR DES RAISONS NON EXPLICITEES, NE FIGURE PAS DANS LA TRADUCTION CRITIQUEE.]

 

Commentaire :

1) Il est curieux de voir comment cette vague [?] de cinq [?] cas ont tous vu le jour dans une période d’un an. Vraisemblablement il y a beaucoup plus de cas qui ne sont pas encore connus.
[CETTE PHRASE NE FIGURE PAS DANS L’ORIGINAL !]

1) C’est généralement l’extrême gauche qui sympathise avec l’islam radical au point de s’associer à ses actions violentes.

2) Trois des six [!] exemples énumérés ci-dessus concernent des individus d’origine juive.


© Daniel Pipes

 

Mis en ligne le 29 mars 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org

 

------------------------------

 

Comme le prouvent les photos d’écran, reproduites en Annexe, la traduction parue le 28 était anonyme, or, aujourd’hui, on découvre qu’a été ajouté le nom (ou plutôt le pseudonyme) du "traducteur", à savoir : François de Champvert. Si le traducteur (ou la traductrice) se livre à ce jeu de cache-cache pour brouiller les pistes, c’est en vain. En effet, quel que soit le nom (ou le pseudonyme) du traducteur (ou de la traductrice) sa traduction est déficiente, pour ne pas dire franchement mauvaise, et rend le plus mauvais service à la pensée de Daniel Pipes qu’elle trahit. Les mots et passages en rouge démarquent les fautes ou impropriétés de la traduction critiquée. Mes corrections correspondantes figurent ci-dessus, en bleu, dans la traduction corrigéepar mes soins. (Menahem Macina).

Les non-musulmans qui aident les terroristes islamistes

par Daniel Pipes
28 mars 2009

http://fr.danielpipes.org/blog/2009/03/les-non-musulmans-qui-aident-les-terroristes-islamistes.html

Version originale anglaise: Non-Muslims Who Help Islamist Terrorists
Adaptation française: François de Champvert

 

Non, le titre n’est pas une coquille. Alors que tous les islamistes sont musulmans, tous ceux qui aident les terroristes islamistes n’ont pas besoin d’être musulmans. Un certain nombre de ces cas ont été mis en lumière au fil des ans, dans lesquels les non-musulmans remplissaient le rôle d’aide à la violence. Les cas qui viennent à l’esprit comprennent aussi des chrétiens, des juifs ou des hindous de tradition.

·         Yehuda Abraham : un bijoutier de New York d’origine juive qui a plaidé coupable en 2004 pour avoir opéré un traffic illégal de transfert d’argent pour fournir aux terroristes des missiles (tirés à partir de l’épaule)

·         Lyne Stewart : une avocate d’extrême gauche, chrétienne qui a été reconnue coupable de, entre autres choses, « fournir un soutien matériel aux terroristes, en particulier au cheikh égyptien aveugle Omar Abdel Rahman. »

·         Tomer Grinberg : un Israélien de tradition juive qui a plaidé coupable devant un tribunal américain en 2005 pour avoir exporté du matériel militaire sensible au Hezbollah.

·         Hemant Lakhani : un Indien de religion hindoue et résident de Londres qui a été reconnu coupable en 2005 pour avoir essayé de vendre 200 missiles (à tirer à partir de l’épaule) à une cellule terroriste d’Afrique de l’Est.

·         Tali Fahima : une Israélienne d’origine juive qui a plaidé coupable en 2005, pour des charges plus minimes ; la réalité des accusations était qu’elle avait aidé Zakaria Zubeidi, un chef terroriste palestinien, en traduisant de l’hébreu pour lui, en lui servant de « bouclier humain » et d’autres fonctions de ce genre.

Commentaire : 1) Il est curieux de voir comment cette vague de cinq cas ont tous vu le jour dans une période d’un an. Vraisemblablement il y a beaucoup plus de cas qui ne sont pas encore connus.

2) C’est généralement l’extrême gauche qui sympathise avec l’islam radical au point de s’associer à ses actions violentes.

3) Trois des cinq exemples énumérés ci-dessus concernent des individus d’origine juive.

------------------------------

Photo d’écran de la traduction française, telle qu’elle figurait le 28 dans les pages en français du site de D. Pipes

 

Photo d’écran de la même traduction, telle qu’elle apparaît aujourd’hui. On remarque qu’a été ajoutée la mention "Adaptation française: François de Champvert", sans doute pour battre en brèche ma mention, qui figure dans le chapeau de ma mise en ligne du 28 : "Cette traduction n’est pas signée". Malheureusement pour ce tour de passe passe, les photos d’écran de Google ne mentent pas.

 

Menahem Macina

 

Mis en ligne le 30 mars 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org