Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Non attribué

"L’Inquisition, ancêtre des totalitarismes", Yves-Charles Zarka
31/03/2009

Selon Nathan Wachtel, professeur au Collège de France, auteur de "La Logique des bûchers", le système de terreur froide mis en place par l’Inquisition espagnole anticipe les horreurs du XXe siècle. (Philosémitisme).

30 mars 2009

Source: Blogue Philosémitisme

""Aucune continuité directe ne relie la "pureté du sang" ibérique et l’antisémitisme racial de l’Allemagne nazie". C’est que l’administration du meurtre de masse des nazis, la logique de l’extermination donc, n’avait pas besoin d’un tribunal, fût-il inquisitorial."

Extraits de la critique de La Logique des bûchers, de Nathan Wachtel, Éditions du Seuil, par Yves-Charles Zarka, repris du site du Figaro.

Selon Nathan Wachtel, professeur au Collège de France, le système de terreur froide mis en place par l’Inquisition espagnole anticipe les horreurs du XXe siècle.
.
"[...] La tâche de l’Inquisition ne concernait donc pas les Juifs, mais les "conversos", les convertis soupçonnés de pratiquer en secret la religion qu’ils avaient pourtant explicitement abjurée. Ceux qui croyaient sauver leur vie en devenant catholiques vont devenir l’objet d’une persécution impitoyable, puisqu’elle aboutissait souvent au bûcher, mais aussi implacable parce qu’elle reposait sur un système administratif incroyablement précis, détaillé et, en outre, fiable : "L’Inquisition ne se trompe jamais", disait I. S. Révah...
.
Ce système de terreur froide qui précède ou accompagne la terreur sanglante, ce système bureaucratique, précis et rigoureux, d’établissement de dossiers, de classification et d’archivage, qui faisait qu’un individu pouvait être arrêté au Brésil pour une dénonciation faite au Portugal, est ce qui, selon Nathan Wachtel, fait la modernité de l’Inquisition. Cette thèse est, il faut le souligner, d’une grande importance. Contre l’extravagante idée, pourtant fort répandue encore aujourd’hui, selon laquelle le totalitarisme serait un produit de la raison et des Lumières, Nathan Wachtel montre que le système qui, par son fonctionnement et ses mythes (parmi lesquels celui de la race et de l’impureté du sang juif), est le plus proche des pratiques totalitaires modernes, c’est l’Inquisition.
.
Mais, là encore, il y a bien sûr des différences majeures soulignées d’ailleurs dans le livre : "Aucune continuité directe ne relie la "pureté du sang" ibérique et l’antisémitisme racial de l’Allemagne nazie" (p. 23). C’est que l’administration du meurtre de masse des nazis, la logique de l’extermination donc, n’avait pas besoin d’un tribunal, fût-il inquisitorial."
.
Illustrations: Lisbonne: mémorial aux victimes du massacre de 1506
 


© Le Figaro

 


Mis en ligne le 31 mars 2009, par
M. Macina, sur le site upjf.org