Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

Tollé à propos d’une caricature antisémite dans le New York Times
27/03/2009

27/03/09

La Ligue anti-diffamation (ADL) a violemment critiqué jeudi une caricature de Pat Oliphant, parue dans le New York Times. Le dessin a immédiatement circulé sur Internet.

Source: Jerusalem Post en français (26 mars 2009)

 
 La caricature de Pat Oliphant.
 Photo: Capture d’écran, JPost

Sur le dessin, un personnage sans tête, chaussé de bottes et armé d’une épée, pousse d’une main une étoile de David équipée de crocs. L’homme poursuit une femme portant un enfant et une inscription: "Gaza".

Abraham H. Foxman, directeur de l’ADL, a affirmé que ce dessin, qui utilise de manière péjorative l’étoile de David et l’imagerie nazie, était "affreusement antisémite". Par ailleurs, la "politique israélienne est montrée sans tête, ou sans cœur".

"L’opération militaire israélienne visant à protéger les vies d’hommes, de femmes et d’enfants perpétuellement bombardés par les roquettes du Hamas devient [dans ce dessin] celle d’agresseurs sans tête et sans cœur."

Le centre Simon Wiesenthal a également dénoncé ce dessin "qui imite le poison de la propagande nazie et soviétique".

Il a exhorté le site www.nytimes.com et d’autres sites à le retirer.

Ce n’est pas la première fois qu’un dessin d’Oliphant provoque un tollé. En 2001 et 2007, l’association des journalistes asiatiques américains s’était déjà offensée d’une caricature représentant le commerce avec la Chine.

En 2005, le comité américano-arabe anti-discrimination avait critiqué un autre dessin qui renforçait les stéréotypes concernant les Arabes.

Sur le site Internet Universal, son éditeur, on peut lire : "Personne n’est à l’abri du pinceau acide de Pat Oliphant".


© Jerusalem Post

 

[Texte aimablement signalé par Matsada - Infos].

Mis en ligne le 27 mars 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org