Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme
Antisémitisme chrétien

Une ONG catholique: les Israéliens empoisonnent les puits et les champs palestiniens
14/04/2009

14/04/09

Source : Blog Philosémitisme (13 avril 2009)

"(...) les habitants des implantations national-religieuses attaquent violemment et sans discrimination des hommes, des femmes, des vieillards, des enfants, utilisent des armes à feu pour chasser les gens des champs, volent les récoltes et le bétail, profèrent des menaces de mort, empoisonnent les pâturages et les puits d’eau, empêchent la circulation sur les routes." (Association Communauté Pape Jean XXIII)

NGO Monitor est une organisation israélienne qui s’intéresse aux nombreuses ONG, en particulier européennes - et israéliennes et palestiniennes radicales - généreusement subsidiées par la Commission européenne. Le but affiché de ces ONG est de promouvoir la paix et la résolution du conflit israélo-palestinien. Or, elles présentent Israël sous une lumière très négative, tout en minimisant ou occultant la violence du côté palestinien.

Le dernier rapport d’ONG Monitor, "Partenariats pour la Paix 2007-2008 – ONG, récipiendaires de l’aide européenne : derrière la façade de la paix le financement du conflit", analyse des associations subsidiées dans le cadre du "partenariat de l’Union européenne pour la paix", qui, selon l’étude de NGO Monitor, soutiennent des campagnes de diabolisation d’Israël et, en adoptant la stratégie de "Durban", ne font qu’exacerber le conflit.

L’Union européenne a renouvellé son partenariat avec des associations liées à des projets tendancieux: ARIJ, Ir Amim, Associazione Comunita Papa Giovanni XXIII, Palestinian Center for Dissemination of Democracy & Community Development (Panorama), et EcoPeace/Friends of the Earth Middle East.

Prenons le cas de l’ONG catholique Associazione Comunita Papa Giovanni XXIII qui reprend à son compte le narratif palestinien et utilise, pour se référer à Israël, les termes "colonisation", "massacres", "ghettoïsation".

L’Associazione Comunita Papa Giovanni XXIII active dans la région auprès des villageois palestiniens, dans le cadre de l’opération "Colombe", déclare : "vivre auprès des personnes les plus affectées par la violence provoquée par le conflit (les pauvres, les enfants, les vieux, les femmes)… les victimes du conflit". La violence palestinienne, par contre, est ignorée.

Le sommaire de la brochure qui détaille le projet, et qui porte le logo de l’Union européenne sur la couverture, décrit tendancieusement le "mur d’annexion" et affirme que "les habitants des implantations national-religieuses attaquent violemment et sans discrimination des hommes, des femmes, des vieillards, des enfants, utilisent des armes à feu pour chasser les gens des champs, volent les récoltes et le bétail, profèrent des menaces de mort, empoisonnent les pâturages et les puits d’eau, empêchent la circulation sur les routes...".

Source: rapport de NGO Monitor : EC´s Partnerships for Peace 2007-8 NGO Grantees: Funding Conflict under the Façade of Peace

- Trócaire: Misdirected Catholic Aid from Ireland Fuels Conflict (lire le commentaire en français de Menahem Macina)
- La guerre par le droit : la cible israélienne
 


© Philosémitisme

 

Mis en ligne le 14 avril 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org