Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

Antisémitisme: La Flandre dérape
10/04/2009

Rien de nouveau sous le soleil... Déjà Julius Streicher... (Menahem Macina).

09/04/09 (23 h)

Cliché figurant dans la Revue Regards, n° 685 - avril 2009, pour illustrer l’article réprobateur de Nicolas Zomersztajn.


Lieven Goubert, membre du Jury du Carnaval - Le keffieh palestinien témoigne de l’importation du conflit et de l’extension de sa responsabilité à TOUS les juiifs.

 

Suggestion de motifs antisémites nazis pour le prochain carnaval dans l’ouvrage intitulé "Le Champignon vénéneux"

 

 

 

Extrait: Chapitre 2 - Comment reconnaître le Juif




La classe des garçons de 7ème année traite la question de savoir reconnaître un Juif. L’enseignant, Birkmann, a fait différents dessins sur le tableau pour aider la classe. Le jeune Karl se tient debout devant le tableau, une baguette à la main, et explique les dessins.

- On peut reconnaître un Juif à son nez. Le nez juif est courbé à son extrémité. Il ressemble au chiffre 6. Aussi nous les appelons des « figures six ». De nombreux non-Juifs ont eux aussi des nez courbés. Mais dans leur cas le nez est courbé vers le haut, non vers le bas. Ils n’ont aucun rapport avec le nez juif.

Encouragé par l’instituteur, Karl ajoute que les lèvres sont une autre caractéristique distinctive. Elles sont en général lippues. Les sourcils sont généralement plus épais et plus charnus que les nôtres.

Dans leurs yeux on peut voir que le Juif est : Une personne fausse, sournoise.

Le meilleur élève de la classe, Fritz Muller, vient alors au tableau et continue. Fritz indique que les Juifs sont d’habitude de taille moyenne et qu’ils ont les jambes courtes. Leurs bras aussi sont généralement courts. Beaucoup de Juifs ont les jambes arquées et les pieds plats. Ils ont souvent un front bas et incliné. Nous l’appelons un front « en retrait ». Beaucoup de criminels ont de tels fronts. Les Juifs sont aussi des criminels. Leurs cheveux sont la plupart du temps de couleur sombre et ils sont souvent frisés comme les cheveux des nègres. Leurs oreilles sont très grandes et ressemblent à la poignée d’une tasse de café. Deux autres garçons apportent leur contribution. L’un parle des cas particuliers, comme les Juifs blonds, et l’autre des bizarreries relatives aux mouvements et aux discours que font les Juifs.

Le Juif parle presque toujours du nez.

Il a souvent une odeur répugnante, douceâtre. Un nez fin peut toujours sentir un Juif. Avec ces réponses l’enseignant est satisfait.

Il retourne le tableau. Les vers suivants y sont écrits et sont récités par les enfants :

 

Du visage d’un Juif
Le Diable malicieux nous parle,
Le Démon qui, dans chaque pays,
Est connu comme la peste maléfique
Serons-nous délivrés du Juif,
A nouveau gais et heureux ?
Pour cela la jeunesse doit combattre avec nous
Pour nous débarrasser du Diable juif.

 

(Passage tiré de l’ouvrage allemand intitulé "Le Champignon vénéneux", dont de larges extraits figurent sur notre site. Voir :  "Le Champignon vénéneux, publication antisémite nazie".

© upjf.org

 

Mis en ligne le 9 avril 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org