Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Humour

L’Histoire de Pâques couverte par "Le Monde", Yigal Palmor
05/04/2009

Plusieurs sites ou blogues communautaires [*], et jusqu’à un Blog chrétien pro-Israël [**] reprennent, ces jours-ci - sans doute à l’occasion du 1er avril -, l’amusante fiction satirique du talentueux Yigal Palmor, que l’on peut lire, ci-après. Toutefois, à l’exception de Communauté on Line, qui en indique la date de mise en ligne [***], et surtout de Desinfos.com, qui mérite la palme de la précision [****] – ce qui n’est pas une surprise, quand on connaît son sérieux et dont il convient de signaler qu’il a été, sauf erreur, le premier à mettre ce texte en ligne -, ces médias ignorent apparemment tout de son origine, et l’ont repris sans préciser que s’il est bien du mois d’avril, ce n’est pas celui de 2009, mais de… 2002. Ce qui ne retire rien à la qualité et l’actualité de ce petit chef-d’œuvre. C’est pourquoi, je le reprends dans la version mise en ligne par le site Desinfos.com. (Menahem Macina).

[*] Par exemple, Terre d’Israël, Neuilly95. [**] Shalom Israël, Newsletter du 4 avril. [***] COL, 24.04.03 [****] Voir Archives du lundi 29 avril 2002.

04/04/09 – 21h  

 

Source : Site Desinfos.com (29 avril 2002)


 

Un surveillant égyptien vient d’être abattu aujourd’hui par un extrémiste juif du nom de Moïse. La famille du surveillant tué alors qu’il ne portait pas d’armes accuse la communauté internationale de l’avoir abandonné. "Il aimait la vie", raconte son frère, ému aux larmes "Il voulait se marier et avoir des enfants, une maison et des esclaves, comme tout le monde. Maintenant, c’est fini. Pourquoi cette injustice? Pourquoi cette humiliation?" Le porte-parole du Pharaon dénonce aujourd’hui la communauté internationale "qui mène une politique de deux poids deux mesures" profitant de façon "éhontée" aux juifs. Les sources juives prétendent que les conditions de vie que le Pharaon leur imposerait seraient peu confortables, notamment pour les nouveau-nés de sexe masculin. Aucune source indépendante n’a pu confirmer ces allégations.

Une délégation diplomatique Européenne dépêchée sur place n’a pu mener à bien sa mission à cause de l’obscurité totale dans laquelle les Juifs ont plongé le pays. Le dirigeant juif Moïse, responsable de l’assassinat ciblé du surveillant égyptien ainsi que d’autres crimes que lui imputent des ONG locales, martèle que son peuple devrait pouvoir occuper le Sinaï et Canaan. Les dirigeants de ces pays, dont le célèbre Og, roi du Bashan, protestent devant l’injustice (lire demain notre supplément spécial de huit pages sur la spoliation et la colonisation des peuples de Canaan)

Le Quai d’Orsay a condamné "les actions inacceptables et disproportionnées du dieu des Juifs qui, en opposant dix plaies à un seul petit problème, l’esclavage, que nous rejetons d’autre part, ne fait pas preuve de la bonne foi qui serait un préalable de nature à encourager les Egyptiens à reconsidérer les coups de fouet si seulement on leur proposait un horizon politique et non pas la force brute que nous condamnons vivement".

A Paris, des intellectuels ont signé une pétition intitulée "Justice pour les Pharaons". Ce texte s’indigne du fait que "des grenouilles aient été utilisées pour terroriser la population égyptienne, au lieu d’être cuites et servies à la sauce béarnaise comme il se doit chez des gens civilisés". Cet appel, qui demande la fin de l’humiliation infligée au Pharaon, exige également "que le maintien de l’esclavage soit garanti par l’ONU, car c’est le seul moyen d’assurer la stabilité, la dignité et la justice immédiate pour la région."

A l’initiative de plusieurs mairies, une exposition itinérante ("Souffrance et désespoir des maîtres d’œuvres égyptiens") sera présentée en France, accompagnée d’un cycle de conférences sur le thème: "Comment voulez-vous que quarante siècles vous contemplent si les Juifs refusent de bâtir les pyramides?".

Un appel à manifester contre l’usage abusif des eaux du fleuve par les Juifs a été lancé par l’association "NIL Obstat", qui dénonce particulièrement la transformation arbitraire des eaux égyptiennes en sang. Se joignent à l’appel le MRAP (Mouvement contre le Racisme Anti Pharaonien), la LDH (Ligue pour la Discrimination des Hébreux), la LCR, la CGT, SUD, LO, FO, ATTAC, les Verts et le PCF. Les manifestants se réuniront devant la pyramide du Louvre et marcheront jusqu’à l’obélisque de la Concorde.

José Bové a déclaré sur Canal Minus que c’étaient les Juifs qui avaient organisé l’esclavage des Juifs , le Pharaon étant lui-même un agent Juif, tout cela dans le but d’emmerder les Egyptiens. Cette éventualité semblerait être étayée par la manière inexplicable dont un juif nommé Joseph est parvenu à s’infiltrer dans les plus hauts cercles du pouvoir égyptien.

Ces lourds soupçons pesant sur les israélites et le gouvernement mosaïque feront l’objet d’une série d’enquêtes dont nous commençons la publication demain.

 

© Yigal Palmor

 

Mis en ligne le 4 avril 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org