Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Droits humains, racisme, antisémitisme, etc.
Antisémitisme

ASSEZ! 352 actes antisémites en France pour le seul mois de janvier 2009
03/04/2009

Conjointement à Siona, WIZO, Bnay Brith, FOSF et LIBI, l’Upjf exprime, dans l’encart reproduit ci-dessous, paru dans "Le Figaro" du 2 avril, son "indignation" et son "profond malaise devant la recrudescence des actes antisémites en France". Espérons que ce cri sera entendu et que les instances de décision, tant nationales qu’internationales, agiront en conséquence. (Menahem Macina).

03/04/09

Source : Le Figaro 2 avril 2009, p. 9.

 

352 ACTES ANTISEMITES EN FRANCE

POUR LE SEUL MOIS DE JANVIER 2009 

« NOUS EN AVONS ASSEZ ! »


Nous voulons exprimer notre inquiétude et notre profond malaise devant la recrudescence des actes antisémites en France, notamment depuis l’opération contre les terroristes du Hamas à Gaza.

Une fois de plus le monde se déchaîne contre ISRAEL, contre les sionistes et, bien entendu, contre les juifs. La haine antijuive n’a plus de limite, la banalisation de l’antisémitisme nous rappelle une triste époque que l’on croyait révolue.

INTERNET est devenu le sanctuaire de la haine antijuive, le refuge des nostalgiques du IIIe Reich et de l’islam radicalisé.

Nous constatons, avec consternation, le silence, ­à quelques exceptions près,
de la classe politique française, et l’indifférence de l’opinion publique.

Il est devenu politiquement correct de fustiger, en toutes circonstances, Israël et d’exalter sans limite la cause palestinienne, en feignant d’ignorer que Gaza est libre depuis que le Premier Ministre israélien, Ariel SHARON, l’a fait évacuer. Si, au lieu d’en faire une base d’agression, le Hamas avait fait de Gaza une zone de développement économique, il n’y aurait pas de blocus à Gaza.

Il est navrant de constater que les manifestations en France ont été encouragées et même orchestrées par des partis politiques, des syndicats, des écologistes, des groupuscules d’extrême gauche et d’extrême droite et, bien entendu, des organisations dites pro-palestiniennes.

Les foules ont arboré les drapeaux du Hamas et du Hezbollah, dans des manifestations  où les slogans « Mort aux juifs ! » et « Israël, nazi ! » étaient scandés, au milieu de prêches islamiques et radicaux, sans provoquer la moindre désapprobation des organisateurs et de leurs soutiens.

Il est inconcevable que, dans les rues de la République Française, on fasse impunément l’apologie des mouvements fondamentalistes, anti-républicains et terroristes.

·        Nous demandons instamment aux Pouvoirs Publics, et en particulier à notre Gouvernement - dont nous ne méconnaissons pas les efforts pour réprimer de telles dérives -, de prendre les mesures sévères et répressives qui s’imposent pour mettre un terme à une situation qui est une honte et une atteinte grave aux valeurs de la République.

·         Nous exigeons que la loi soit appliquée avec la plus grande rigueur et que les poursuites soient menées jusqu’à leur terme.

·         Nous le disons avec la plus grande fermeté :

 

« NOUS EN AVONS ASSEZ ! »

 

Ce cri de colère s’adresse respectueusement au Président de la République Française, Monsieur Nicolas SARKOZY :


« Monsieur le Président, nous en avons assez de nous faire insulter,
agresser, vilipender, vous avez le devoir de faire punir, avec la plus grande
sévérité, tous ceux qui portent atteinte à la vie et à la dignité des
citoyens juifs de ce pays. »

 

SIONA - U.P.J.F. - W.I.Z.O - B’NAI BRITH - F.O.S.F. – LIBI

© upjf.org

 

[Transcription aimablement communiquée par V. Perez.]

 

Mis en ligne le 3 avril 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org