Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Judaïsme

Document : la prière pour l’Etat d’Israël, Franck Olivier
01/05/2009

1er mai 2009


Source : Un écho d’Israël, 23 avril

 

La prière pour l’Etat d’Israël est récitée au cours de la prière du matin, après les lectures de la Tora et des prophètes, les jours de Shabbat et de fête, dans toutes les synagogues d’Israël et de la diaspora.

Elle est attribuée à deux anciens Grands Rabbins d’Israël : Itzhak Halevi Herzog, qui fut le père du président de l’Etat d’Israël, Haïm Herzog, et Grand Rabbin Ashkénaze de 1936 à 1959, et Ben Tsion Ouziel, qui fut Grand Rabbin Séfarade de 1939 à 1953.

En fait, la prière fut composée par l’écrivain et poète, Shaï Agnon. Elle n’est pas récitée dans la plupart des cercles ultra orthodoxes, qui ne voient pas, dans la création de l’Etat d’Israël, « le premier germe de la délivrance » du peuple juif [1], selon une expression utilisée par le premier Grand Rabbin d’Israël le rav Abraham Kook.

Cette prière est également récitée le jour de l’Indépendance d’Israël dans les synagogues :

« Notre Père Qui es aux cieux, Rocher et Sauveur d’Israël, bénis l’Etat d’Israël, premier germe de notre délivrance, protège-le sous les ailes de Ta bonté et étends sur lui la tente de la Ta paix, envoie Ta lumière et Ta vérité à ses chefs, ses ministres et ses conseillers et oriente-les dans le sens qui Te paraît bon.

Fortifie les bras des défenseurs de notre Terre Sainte, accorde-leur, Notre Dieu, Ton secours, couronne-les du diadème de la victoire et fais régner la paix dans le pays et une joie infinie chez ses habitants.

Quant à nos frères de toute la maison d’Israël, souviens-Toi d’eux dans tous les pays où ils sont dispersés et ramène-les bientôt, la tête haute, à Sion, Ta ville, et à Jérusalem, lieu de Ton temple, comme il est écrit dans la Loi de Moïse, Ton serviteur : "Si tes bannis se trouvent à l’extrémité des cieux, de là le Seigneur ton Dieu te recueillera et de là Il te prendra. Et il t’amènera dans le pays que tes ancêtres ont conquis, et tu le conquerras" [2]. Et unis notre cœur à l’amour et à la crainte de Ton Nom en vue de garder toutes les paroles de Ta Loi. Envoie-nous bientôt Ton Messie de justice, le fils de David.

[Que] brille, dans la splendeur de Ta puissance merveilleuse sur tous les habitants de l’univers, Ta terre, et que tout être qui possède une âme affirme : "Le Seigneur, Dieu d’Israël, est Roi et Son règne domine toute chose". »

Amen !



Franck Olivier


© Un écho d’Israël

 

-----------------------

 

Notes de M. Macina

 

[1] Voir: Menahem Macina, "Le retour dans la patrie ancestrale fait-il l’unanimité parmi les juifs croyants ?".

 

[2] Adaptation de Dt 30, 4-5 : "Serais-tu banni à l’extrémité des cieux, de là même L’Eternel, ton Dieu, te rassemblera et il viendra te prendre pour te ramener au pays que tes pères ont possédé, afin que tu le possèdes à ton tour."

 

-----------------------

 

Mis en ligne le 1er mai 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org