Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Chrétiens pour)

Ombre et lumière [à propos du livre de Magdi Allam], G.W. Goldnadel
30/04/2009

30/04/09
 

Source : Blog-Note du 30 avril, sur Blognadel, le Blog de l’auteur.

 

L’un s’appelle Shlomo Sand, il est Israélien, sa spécialité, à l’Université de Tel Aviv, est le cinéma.

Un jour, ce professeur d’extrême gauche, qui ne possède - il a l’honnêteté de le reconnaître - aucune compétence particulière en histoire antique ou médiévale, a décidé d’écrire un livre dont la thèse, qui n’est pas neuve, revient à douter de ce que les Juifs d’aujourd’hui aient un quelconque lien ethnique avec les Hébreux d’hier.

Ce qui est plus nouveau, c’est de prétendre que non seulement il n’y a pas d’unité du Peuple juif, mais des communautés diverses, mais encore que ce mythe n’a, en réalité, été créé que par la propagande sioniste à seule fin de servir ses visées territoriales sur un territoire appartenant à autrui.

Une telle thèse, émanant d’un juif, ne pouvait, évidemment, compte tenu de l’air vicié du temps, que séduire le ban et l’arrière-ban de l’antisionisme ou de l’israélisme radical [1] ou modéré, sans qu’il soit besoin de s’arrêter un seul instant sur l’incongruité d’un raisonnement qui ne s’attarde pas sur le fait que les générations de juifs, qui ont, chaque année, célébré la Pâque et souhaité, pour l’année prochaine, le retour à Jérusalem, ne semble pas (en tous les cas pour ceux qui ont vécu, par exemple, du 14e au 19e siècle) avoir été particulièrement travaillées par l’Agence Juive…

C’est, cependant, dans ce contexte, aussi délétère que banalement affligeant, que, par exemple, les membres – tous journalistes – du jury du « prix Aujourd’hui » l’ont décerné, pour cette année, au faux iconoclaste dont je parle. Tous ne l’ont pas fait par haine de l’État juif, mais certains par ignorance, d’autres par distraction, d’autres, enfin et surtout, par une sorte de douce sottise moderne qui veut que l’on regarde avec faveur tout juif qui pousse le goût de l’universalisme jusqu’à s’auto-dissoudre, sans même s’interroger sur l’opportunisme d’une posture aussi avantageuse.

Cliché ajouté par upj.org

Il n’est malheureusement pas sûr que le merveilleux ouvrage de Magdi Allam, intitulé Pour que vive Israël, qui vient d’être publié par les Éditions du Rocher [2], rencontre le même succès éditorial.


Magdi Allam, en effet, est un égyptien d’origine musulmane, grand journaliste au Corriere Della Serra et défenseur acharné du droit de l’État juif à l’existence, raison pour laquelle il est en bonne place sur la liste des condamnés à mort par les islamistes.


Je vous encourage vivement à lire ce livre courageux [2], monument d’intelligence qui n’a pas quitté mes mains, de la première à la dernière ligne.

 


© G.W. Goldnadel

 

-------------------------

Notes d’upjf.org

 

[1] Je pense que l’auteur veut parler du post-sionisme, dont les théoriciens sont appelés "Nouveaux historiens".


[2] Il peut être commandé, entre autres, sur Amazon ; titre complet :
Pour que vive Israël. De l’idéologie de la mort à la civilisation de la vie : mon expérience.

 

-------------------------

 

Mis en ligne le 30 avril 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org