Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Christianisme

Visite papale, les polémiques s’enchaînent, R. A. Stoil
28/04/2009

Le ministre du Tourisme, Stas Misezhnikov, aimerait dissuader le pape de rencontrer le maire, Mazen Ghanaim, de la ville arabe israélienne Sakhnin. (J.Post).
27/04/09

Source : Jerusalem Post en français (23.04.09)

Photo AP JPost

"Ghanaim est un partisan du terrorisme qui encourage la guerre et agit contrairement aux intérêts du pays […]. J’en appelle au Saint-Siège pour l’empêcher de le rencontrer", a expliqué Misezhnikov.

"Si l’information sur la rencontre avec le pape est juste, elle serait en complète contradiction avec l’objectif de la visite du Saint Père. Soit faire progresser la paix et le dialogue entre les nations et les religions", a ajouté le ministre d’Israël Beiteinou.

Le pape aurait récemment invité Ghanaim et un citoyen chrétien de Sakhnin au Vatican avant sa visite en Israël le mois prochain pour discuter du statut des Arabes israéliens.

Ghanaim a rejeté les propos de Misezhnikov et a envoyé un courrier de plainte au Premier ministre Binyamin Netanyahou et au ministre des Affaires étrangères Avidgor Lieberman.

Le centre Mossawa des citoyens arabes d’Israël a également critiqué les commentaires du ministre en expliquant qu’ils faisaient partie d’une campagne systématique destinée à nuire au processus de paix.

Or, durant l’opération Plomb durci [lire : fondu], Ghanaim avait fait les gros titres en participant à une manifestation contre l’opération de Tsahal, lors de laquelle il avait déclaré : "J’envoie mes salutations aux habitants de Gaza qui font face à la machine d’occupation israélienne. Longue vie à la Palestine, avec pour capitale Jérusalem et longue vie aux martyrs."

Ghanaim en avait profité pour accuser l’aviation israélienne "de bombarder et d’assassiner des innocents".

Le ministère de Misezhnikov joue un rôle central dans l’organisation de la visite papale en Israël, qui aura lieu du 11 au 15 mai.

Par ailleurs, le ministère travaille à la promotion des pèlerinages catholiques en Israël durant la visite. Au moins 40 000 pèlerins devraient arriver en cette période, injectant 50 millions de dollars à l’économie israélienne.

Parallèlement, le pape a rencontré mercredi un groupe de 27 catholiques palestiniens de Bethléem qui lui ont offert un keffieh en cadeau.

Deux d’entre eux ont posé le foulard palestinien sur les épaules de Benoît XVI qui l’a gardé pendant quelques minutes, jusqu’à ce qu’un assistant vienne le lui retirer.

© Jerusalem Post

 


Mis en ligne le 27 avril 2009, par
M. Macina, sur le site upjf.org