Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Europe et Israël

Les juifs boycottent la commission européenne pour de bonnes raisons
14/05/2009

14/05/09

Source: JSS.over-blog,  12 mai 2009

http://pervenche-beres.fr/uploads/images/commissionUE.jpgEn raison de la présence des Frères musulmans, la communauté juive a décidé de boycotter une réunion organisée hier par la Commission Européenne à Bruxelles. Dans un communiqué, le directeur exécutif de la Conférence européenne des rabbins, Aba Dunner, a jugé qu’il était "inapproprié que des organisations comme la Fédération des organisations islamiques d’Europe ou des individus qui par le passé ont fait ou soutenu des déclarations antisémites et clairement liés à des mouvements islamiques radicaux comme les Frères musulmans soient présents à de telles réunions." Soutenue par le Congrès juif mondial, la Conférence "regrette que les institutions européennes aient choisi de recevoir des extrémistes qui ne représentent pas la majorité des citoyens musulmans d’Europe qui sont pour le dialogue et les valeurs démocratiques de l’Union européenne".
Pour la cinquième année consécutive, les dirigeants européens des trois grandes religions monothéistes ont été invités à Bruxelles par José Manuel Barroso, le président de la Commission européenne. Les participants étaient invités à réfléchir à "l’apport éthique des religions pour la gouvernance économique".

Aucun leader musulman en particulier n’est cité par le communiqué. Le président de la Fédération des organisations islamiques d’Europe, proche des Frères musulmans, Chakib Benmakhlouf, semble néanmoins être l’objet de ces propos. Principal groupe d’opposition en Egypte, la Confrérie des Frères musulmans, fondée en 1928, est une référence pour les mouvements islamistes du monde.

Son principal responsable, Mohammed Mehdi Akef, avait critiqué fin décembre "les attaques sionistes contre Gaza" considérées comme un "crime sans aucune comparaison dans l’Histoire". Les Frères musulmans détiennent un cinquième des sièges au Parlement égyptien, depuis leur percée historique aux législatives de 2005.
 

© JSS.over-blog

 

Mis en ligne le 14 mai 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org