Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Israël (boycott d')

Une sénatrice de la République se mue en groupie pour boycotter les produits israéliens
14/05/2009

Ce message a été mis en ligne sur le Blog d’Ivan Rioufol [*], que je remercie ici de l’avoir accepté. (Menahem Macina).

[*] Il figure dans les Commentaires.

12/05/09

Est-il tolérable qu’une sénatrice de la République, non seulement prenne fait et cause pour un acte illégal aussi flagrant que l’éviction forcée, hors des rayons, aux fins de boycott, de produits vendus dans une grande surface, mais que, de plus, elle y participe, revêtue de son écharpe tricolore et en y allant de son petit discours militant ?

Or, c’est ce que vient de faire madame Alima Boumediene, sénatrice de Paris (Verts), en compagnie de Omar Slaouti, candidat du NPA aux élections européennes, en participant, le 9 mai, avec une dizaine d’activistes d’un mouvement violemment antisioniste et israélophobe, à une action-commando de boycott de produits israéliens en vente au Carrefour de Montigny-lès-Cormeilles, dans le Val-d’Oise.

(Voir vidéo de l’opération sur DailyMotion.)

Ce qui me choque, plus encore, que cette action – dont l’illégalité est patente -, c’est le fait que, par sa présence, sa caution morale, sa participation à cette opération coercitive, et sa prise de parole en faveur d’un tel boycott, cette élue, revêtue de l’insigne de sa fonction, ait mis au service de son idéologie politique personnelle le mandat que lui a confié la République. Ci-après, sa brève allocution, à l’intérieur de l’hypermarché:

"...en tant qu’élue du peuple, je peux vous dire que nous avons été plusieurs à voter au Parlement européen le gel des accords d’association, en 2002. Ces accords auraient dû être gelés puisque c’était le choix des parlementaires représentants du peuple d’Europe. Malheureusement, les gouvernements européens n’ont jamais voulu appliquer cette résolution."

Libre à Mme Boumediene de ne pas être satisfaite de la situation qu’elle dénonce, mais il me paraît inadmissible qu’au lieu de la combattre dans les instances et avec les moyens politiques que son pays et/ou l’Europe mettent à la disposition de leurs élus, elle prenne la loi entre ses mains pour l’enfreindre et troubler le libre commerce et l’ordre public comme une vulgaire groupie.

(Voir l’article complet sur le site de l’Upjf : "N’achetez pas, cela vient d’Israël - Boycott justifié par une sénatrice française!... Tolérable?").

© upjf.org

 

Mis en ligne le 13 mai 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org