Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Politique
Politique française

Des Français « d’extrême droite » ? Michel Garroté
08/05/2009

Un peu gêné tout de même du panégyrique dont je suis l’objet dans cet article, je crois utile de le reproduire ici, tel quel. En effet, il traduit, à la manière, pamphlétaire et vigoureuse de l’auteur, un ras-le-bol largement partagé par une large partie des internautes qui fréquentent les sites diffamés par le MRAP. En ce qui me concerne, en tout cas, je suis tout sauf surpris et, bien entendu, pas du tout impressionné, par la rage du MRAP. Comme disait l’autre, « les chiens aboient, la caravane passe… ». (Menahem Macina).

07/05/09


Source : Monde Info.


Or donc, nous sommes en pleine affaire « gang des barbares », avec notamment l’antisémite Monsieur Dieudonné M’Bala M’Bala. Nous sommes également en pleine campagne électorale. Concrètement, il s’agit d’élire, en juin, les députés du Parlement européen, y compris sur les listes antisémites de Monsieur Dieudonné M’Bala M’Bala. Dans ce contexte, et de façon purement fortuite, j’apprends, le 7 mai 2009, que selon un communiqué de l’obscur Mouvement pour le RAP (ou quelque chose comme ça), communiqué du 6 mai qui s’en prend à Riposte laïque, il y aurait en France des Juifs, et aussi des non-Juifs, « d’extrême droite ». Bon. La question qui me vient immédiatement à l’esprit est : quels Juifs, et non Juifs, seraient-ils « d’extrême droite » ? Pour répondre à cette question que je pose, je choisis simplement de publier, ci-dessous, avec mes commentaires (évidemment), le fameux communiqué de l’obscur Mouvement pour le RAP (ou quelque chose comme ça).

Ainsi, on peut lire sur le site du MRAP (1), un communiqué de ce même MRAP intitulé « Riposte laïque : le MRAP dénonce la laïcité à sens unique », dont voici le contenu (début du communiqué du MRAP avec mes commentaires) :

« Organisation laïque, le MRAP condamne le dévoiement du combat laïque au service de la haine raciste. ’Riposte laïque’ a été créée en 2006 par des dissidents de la ’Gauche républicaine’ (Respublica), qui trouvaient trop modérée la défense de la laïcité par cette dernière (Note de M. G. : la Gauche républicaine) et les organisations militantes laïques traditionnelles. Il est très vite apparu que la ’laïcité’ de ’Riposte laïque’ était dirigée presque exclusivement contre l’islam, les musulmans et tous ceux qui s’opposaient à ses thèses extrémistes »

(Michel Garroté : donc, en gros, la vilaine Riposte Laïque est une sale extrémiste, car elle est contre l’islam. Ok, bien : je prends note.)


« Après le MRAP, la Ligue des droits de l’homme et la HALDE, Riposte laïque s’en prend désormais à des personnalités aussi peu suspectes de complaisance envers les cléricalismes et les intégrismes, que Caroline Fourest et Henri Pena-Ruiz. Ce dernier a d’ailleurs très bien résumé la situation : "A moins que sous prétexte de laïcité on ne nourrisse un autre projet politique. Mais alors il faut le dire. La défense d’Israël par Riposte Laïque au moment où il bombardait les populations civiles de Gaza ne me semble pas précisément relever de l’esprit laïque »

(Michel Garroté : donc, selon Henri Pena-Ruiz, la défense d’Israël au moment où il bombardait les lanceurs de roquettes hamassoïdes planqués dans la bande de Gaza, cette défense relève de l’esprit religieux ; mais à ce compte-là, Guy Millière, Ivan Rioufol, Menahem Macina, Laurent Murawiec, moi-même, et tant d’autres, nous serions donc, nous aussi, des religieux déguisés en laïcs. Intéressant…).

« En fait (Note de M. G. : c’est Henri Pena-Ruiz, cité dans le communiqué du MRAP, qui poursuit), Riposte laïque ne combat pas seulement l’islamisme, mais aussi et surtout l’islam, et dissimule très mal sa volonté de hiérarchiser les religions, mais aussi les différentes cultures. Elle reprend en fait à son compte la thèse du "choc des civilisations", de si triste mémoire »

(Michel Garroté : la thèse du "choc des civilisations", de si triste mémoire ? Désolé, je ne connais pas ; je connais seulement la société libre de culture judéo-chrétienne et la résistance légitime de cette même société libre face à l’islamisme radical).


« Je crains donc (Note de M. G. : c’est encore Henri Pena-Ruiz qui parle) qu’avec elle, la défense invoquée de la laïcité ne devienne la couverture d’un autre combat, qui n’est pas du tout le mien. De là à déformer mes propos pour mieux me disqualifier, il n’y avait qu’un pas, et il a été franchi’ C’est donc en toute logique que Riposte laïque défend, sur l’immigration, la lutte contre le racisme, la défense des droits de l’homme, des thèses proches de celles des extrêmes droites françaises, identitaires et autres. Les articles publiés sur son site Internet sont repris sur des sites d’extrême droite, avec l’accord de leurs auteurs »

(Michel Garroté : « avec l’accord de leurs auteurs » ; alors ça, désolé, mais ça reste à prouver).


« Ils sont aussi repris (Note de M. G. : poursuit le MRAP dans son communiqué) sur les sites d’organisations communautaires juives proches de l’extrême droite israélienne. »

(Note de Michel Garroté : « Les sites d’organisations communautaires juives proches de l’extrême droite israélienne », écrit le MRAP ! Ah, nous y voilà donc enfin ; car c’est essentiellement cela, en fait, que le MRAP voulait souligner dans son long communiqué ; voyons ci-dessous ces sites qui, selon le MRAP, seraient, je cite le MRAP, « proches de l’extrême droite israélienne »).


« Ainsi (Note de M. G. : poursuit le MRAP dans son communiqué), un article d’un certain Maurice Vidal, "Des mosquées à n’en plus finir en France et en Europe", a été repris sur les sites de l’UPJF, Union des patrons et professionnels juifs de France,
http://www.upjf.org/, http://vudejerusalem.20minutes-blogs.fr/, http://ripostesefarade.blogspot.com/ et http://www.juif.org/. La lecture de cet article montre tout d’abord une méconnaissance prodigieuse de l’auteur - et de ceux qui le reproduisent en l’état - concernant aussi bien les lois laïques françaises que la doctrine des différentes religions présentes en France, le tout mis au service des thèses haineuses de l’auteur »

(Michel Garroté : Je suis stupéfait : upjf.org et juif.org seraient donc, selon le MRAP, « des sites d’organisations communautaires juives proches de l’extrême droite israélienne » ! De plus, toujours selon le MRAP, upjf.org et juif.org, parce qu’ils ont publié un article de Maurice Vidal, souffriraient d’une « méconnaissance prodigieuse (…) des différentes religions présentes en France » ; ce qui, à contrario, sous-entend que l’obscur Mouvement pour le RAP ou quelque chose comme ça aurait, lui, en toute modestie, une connaissance prodigieuse des différentes religions présentes en France. Que l’on veuille bien me permettre de hurler de rire, car les articles publiés sur upjf.org et sur juif.org, notamment les articles de Menahem Macina, témoignent d’une exceptionnelle connaissance des différentes religions présentes en France et ailleurs qu’en France ; et je mets au défi les membres du MRAP de prétendre le contraire ; car en matière de connaissance, les membres du MRAP n’arrivent pas à la cheville, par exemple, d’un Menahem Macina).


« Il n’appartient pas au MRAP de se prononcer sur le financement public des religions, quelles qu’elles soient, prétexte à l’article de Maurice Vidal, mais il rappelle que l’article 1 de la loi de 1905 précise "La République assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sous les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public". De même, attribuer à la seule religion musulmane des textes prévoyant le châtiment des "mécréants" dans l’au-delà, ou "établissant l’inégalité des sexes" démontre soit une inculture religieuse grave, soit une mauvaise foi totale. Ces mensonges, et d’autres, sont mis au service d’une thèse simpliste, fausse et dangereuse : c’est l’ensemble des musulmans - et lui seul - qui présente un danger pour la démocratie et les droits de l’homme »

(Michel Garroté : « Il n’appartient pas au MRAP de se prononcer sur le financement public des religions », en l’espèce, le financement public de l’islam, raconte le MRAP dans son communiqué ; mais alors, de quoi se mêle-t-il et à quoi sert-il, ce « MRAP » ?)

« Il s’agit donc d’un discours appelant à "la discrimination, la haine, la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes en raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée", qui doit être sanctionné conformément à la loi. Paris, 6 mai 2009. (fin du communiqué du MRAP avec mes commentaires).

Note conclusive de Michel Garroté :

Comme je l’écrivais en introduction, nous sommes en pleine affaire « gang des barbares », avec, notamment, l’antisémite Monsieur Dieudonné M’Bala M’Bala. Et nous sommes également en pleine campagne électorale pour élire, en juin, les députés du Parlement européen, y compris sur les listes antisémites de Monsieur Dieudonné M’Bala M’Bala. Dans ce contexte, le MRAP assimile upjf.org et juif.org (je cite le MRAP) à des « sites d’organisations communautaires juives proches de l’extrême droite israélienne ». En résumé, cela signifie que (selon le MRAP) upjf.org et juif.org seraient « d’extrême droite ». C’est bien ce que j’avais cru comprendre dès le début du long communiqué du MRAP. Selon ce communiqué, c’est toute la société libre de culture judéo-chrétienne qui serait « d’extrême droite ». Selon le communiqué du MRAP, toute la société libre, de culture judéo-chrétienne, et tous les laïques qui la défendent, seraient des « religieux » « d’extrême droite » : Guy Millière, Ivan Rioufol, Menahem Macina, Laurent Murawiec, François Celier, Pierre-André Taguieff, Michel Gurfinkiel, Guy Sorman, William Goldnadel [1], Claude Goasguen, Claude Reichman, Martin Birnbaum, André Dufour, Alexandre del Valle, Eric Zemmour, nos alliés Daniel Pipes et Caroline Glick, moi-même, et tant d’autres que j’oublie (involontairement) de citer ici. J’ignorais que nous étions si nombreux à être soi-disant « d’extrême-droite ». Et j’en conclus que nous allons remporter 60% des sièges au Parlement européen en juin. Merci au MRAP, sans lui, je n’aurais jamais pris conscience de notre imminent raz de marée électoral.


Note de Michel Garroté


(1) http://www.mrap.fr/communiques/RiposteLaique

 

Note de Menahem Macina


[1] Je salue, au passage, l’action récente que vient d’initier l’association Avocats Sans Frontières, présidée par maitre Gilles-William Goldnadel, en déposant deux plaintes devant les Procureurs de la République de Paris et de Bobigny contre l’association CAPJPO-europalestine et contre le SNES (Syndicat des enseignements du second degré), qui a repris à son compte l’appel au boycott. (Voir Boycott d’Israël : Avocats sans frontières dépose plainte).

 

© Monde Info

 

Mis en ligne le 7 mai 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org