Debriefing.org
Google
Administration
Accueil
Tous les articles
Imprimer
Envoyer
S’inscrire
Nous contacter

Informations, documents, analysesDebriefing.org
Israël (Société - mentalités)
Antisionisme

Appel du Bureau de Vigilance Contre l’Antisémitisme, à la dissolution du Parti Antisioniste
04/06/2009

Par la voix du BNVCA de nombreux requérants demandent l’interdiction d’urgence et la dissolution du Parti Antisioniste, suite à une nouvelle provocation de M. Mbala Mbala sur Internet.

04/06/2009

 

Source : BCVCA

 

BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L’ANTISEMITISME

 

Parrainé par le Centre Simon Wiesenthal, la LICRA, Verbe et Lumière, L’UPJF,
le Bnai Brit, L’Union des CCJ IdF

 

8 Boulevard Saint Simon 93700 Drancy

 

 

Le Président

Sammy GHOZLAN

 

 

Drancy le 1er juin 2009

        

Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme est requis par un très grand nombre de citoyens, choqués et ulcérés par la constitution du Parti Antisioniste, candidat aux prochaines élections européennes du 7 juin 2009, dont la propagande est sous-tendue par l’antisémitisme. Le logo des tracts tend à le démontrer.

Depuis 48 heures, le BNVCA est alerté par une nouvelle provocation du sieur Dieudonné, tête de cette liste, qui vient encore de se distinguer en se produisant sur un clip vidéo, dans lequel, sous couvert d’humour, dont il prévient le lecteur, il déclare clairement :

« Contre le riche producteur juif Bernheim... le puissant lobby de youpins sionistes qu’il représente est voleur, raciste et menteur, j’ajoute que je l’emmerde profondément lui et toute sa clique d’enculés... ceci dans un contexte humoristique... »

Nous considérons que le sieur Mbala Mbala, qui mène une campagne politique, ne peut se réfugier, pour se protéger, derrière ce qu’il croit être humour et caricature. Nous considérons qu’il ne s’agit nullement d’un sketch, ni d’une plaisanterie, et que, dans ce clip, visible sur le site « La Banlieue s’exprime.org », il s’est rendu coupable d’antisémitisme flagrant.

Le BNVCA se fait l’interprète des citoyens de confession juive, excédés et de plus en plus inquiets de la persistance et de la tournure de cette propagande antijuive, insupportable, qui se répand sans vergogne.

Nous réclamons l’interdiction et la dissolution de ce parti antisioniste, avant le 7/6/09, et la poursuite, par le Gouvernement, des membres et dirigeants de ce Parti perçu comme raciste et antirépublicain.

Parce qu’il faut enfin mettre un terme, une fois pour toutes, à ces nuisances à ces prêches de la haine, le BNVCA a demandé au ministre de l’Intérieur, Mme Alliot Marie, et à celui de la Justice, Mme Rachida Dati, d’engager une action publique contre ce parti et ses dirigeants.

 

[Texte aimablement signalé par Ajax.]

 

Mis en ligne le 4 juin 2009, par M. Macina, sur le site upjf.org